Nous sommes actuellement le 03 Juil 2020 19:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 19:03 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Duc de Raguse a écrit :
Oui, enfin bon, en terme de "précisions", il aurait peut-être été nécessaire de les réaliser auparavant. Des lecteurs pourraient se méprendre.
Car, à lire votre premier message, on a vraiment l'impression que tous ces postes sont de factoréservés aux agrégés, ce qui n'est absolument pas le cas. Il s'agit là de pratiques et non pas d'une règle satutaire.
L'information doit être la plus complète et juste. :wink:


Je suis bien d'accord, mais cela ne sert à rien de laisser espérer à de jeunes collègues qu'ils arriveront à être prof en CPGE ou nommés sur un poste de PRAG en étant certifiés (voire agrégés internes, malheureusement). C'est très triste, mais c'est ainsi: ce qui est statutairement possible devient totalement impossible dans le contexte de suppressions massives de postes (sauf passe-droit toujours possible, mais finalement regrettable au vu de la conjoncture).

J'avais oublié une précision: pour les postes de CPGE, certains dossiers de candidature comportent la mention "rang à l'agrégation"... Quand cela devient un critère et en période de pénurie de postes, autant dire que les certifiés n'ont aucune chance si le poste est pourvu dans des conditions équitables. D'ailleurs, les postes en CPGE deviennent de plus en plus souvent des exutoires pour les nombreux normaliens qui n'arrivent plus à avoir des postes de MCF à l'Université: du coup, il devient même difficile de mettre un pied en CPGE quand on est "juste" agrégé externe...

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 19:55 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6341
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
mais cela ne sert à rien de laisser espérer à de jeunes collègues qu'ils arriveront à être prof en CPGE ou nommés sur un poste de PRAG en étant certifiés (voire agrégés internes, malheureusement)

Loin de moi la volonté de faire rêver qui que ce soit, encore que... :wink:

Citer :
ce qui est statutairement possible devient totalement impossible dans le contexte de suppressions massives de postes

Et justement c'est un peu l'inverse qui se produit dans certaines Universités. Le certifié coûte moins cher que l'agrégé, peut travailler davantage que le MCF et comme il sera toujours le "tâcheron" bourré de complexes, il sera taillable et corvéable à merci.
L'exemple même de la fausse bonne promotion. :mrgreen:
Dans les Universités où le degré d'autonomie est élevé c'est ce qu'on peut observer dans de nombreux UFR.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Absolument: tu fais bien de le préciser, quand je parlais du contexte de suppressions de postes et d'impossibilité pour les certifiés à obtenir un poste, c'était pour les CPGE.
Effectivement, dans le supérieur, un PRCE coûte moins cher qu'un PRAG. Je n'en ai jamais rencontré en histoire, mais il est effectivement possible que la multiplication du nombre de PRCE soit une conséquence, à court ou moyen terme, de l'autonomie des Universités.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:20 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Un syndicat minoritaire indique dans le Figaro que 18 % des agrégés exercent dans un collège. Celà parait incroyable ?

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:20 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6341
Localisation : Provinces illyriennes
Encore une fois - concernant les CPGE -, tout peut varier en fonction des établissements, des académies, du pouvoir des corps d'inspection, du piston (celui-là, il peut se révéler énorme actuellement !), etc.

Citer :
Je n'en ai jamais rencontré en histoire, mais il est effectivement possible que la multiplication du nombre de PRCE

On ne peut le savoir de manière certaine puisque les postes PRCE/PRAG sont rigoureusement identiques.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:23 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Duc de Raguse a écrit :
Encore une fois - concernant les CPGE -, tout peut varier en fonction des établissements, des académies, du pouvoir des corps d'inspection, du piston (celui-là, il peut se révéler énorme actuellement !), etc.


Je pense quand même que quand dans un dossier on demande le rang à l'agrégation, ce n'est pas pour prendre ensuite un certifié. Les corps d'inspection n'ont aucun intérêt à prendre des certifiés sur de tels postes, cela se sait quand même assez vite.
Franchement, tu connais un certifié placé définitivement sur un poste de CPGE? 8-|

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:25 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Alain.g a écrit :
Un syndicat minoritaire indique dans le Figaro que 18 % des agrégés exercent dans un collège. Celà parait incroyable ?


Pas du tout! 18%, c'est assez peu. Ce qui serait intéressant, ce serait plutôt de savoir quelle est la proportion d'agrégés exerçant en collège tout en désirant travailler en lycée. Parce qu'il y a une proportion non négligeable d'agrégés désirant rester en collège.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 20:54 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Statutairement c'est possible, mais peu compréhensible tout de même et me semble t-il nuisible à l'image des agrégés et de nature à bloquer au ministère des Finances toute demande légitime de valorisation indiciaire de la carrière.
Concernant les demandes de valorisation d'un corps, le Budget établit des statistiques des agents au regard des responsabilités exerçées qui doivent être tirées vers le haut. Et là on tire le corps vers le bas, à mon avis de non-enseignant du moins.
C'est le grand écart finalement dans les fonctions des agrégés.
Pour mon corps d'origine, le ministère veille à ce que les emplois des administrateurs, y compris en détachement, ne nuise en aucun cas au niveau du corps. Résultat, des améliorations indiciaires.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 21:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Cette évolution est due au ministère lui-même, qui ne fait rien pour réellement assurer la nomination des agrégés en lycée (normalement, les agrégés sont "exceptionnellement" en collège:
Citer :
Les professeurs agrégés participent aux actions d'éducation, principalement en assurant un service d'enseignement et assurent le suivi individuel et l'évaluation des élèves. Ils contribuent à conseiller les élèves dans le choix de leur projet d'orientation.
Ils enseignent dans les classes préparatoires aux grandes écoles, dans les classes des lycées, dans les établissements de formation et exceptionnellement dans les classes des collèges.

http://www.education.gouv.fr/cid1054/pr ... grege.html)

Maintenant, il ne faut pas être excessif non plus: enseigner en collège, ce n'est pas tirer le corps "vers le bas", et certains agrégés sont plus utiles en collège qu'en lycée. Reste que si le statut était réellement respecté et si les agrégés étaient nommés en lycée comme ils devraient l'être, ne passeraient l'agrégation que ceux qui veulent effectivement enseigner en lycée et tout le monde serait content.

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 21:35 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6341
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Franchement, tu connais un certifié placé définitivement sur un poste de CPGE?

Oui et plus particulièrement 2 dans ma ville.
Je t'assure que parfois on est bien loin des discours officieux...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 21:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 09 Mai 2006 21:43
Message(s) : 717
Jean-Claude a écrit :
Effectivement, dans le supérieur, un PRCE coûte moins cher qu'un PRAG. Je n'en ai jamais rencontré en histoire
Il y en a deux ici : http://appelcapeshg.blogspot.com/2009/01/les-1029-signataires-au-10-janvier.html
Et une troisième là : http://www.ahcesr.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=43&Itemid=70
Plus ceux en poste dans les IUFM.

_________________
« Le luxe [...] corrompt à la fois le riche et le pauvre, l’un par la possession, l’autre par la convoitise ; [...] il ôte à l’État tous ses citoyens pour les asservir les uns aux autres, et tous à l’opinion. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 22:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2005 21:13
Message(s) : 1829
Localisation : Metz
Duc de Raguse a écrit :
Citer :
Franchement, tu connais un certifié placé définitivement sur un poste de CPGE?

Oui et plus particulièrement 2 dans ma ville.
Je t'assure que parfois on est bien loin des discours officieux...


Eh bien franchement, c'est une honte et une véritable insulte aux statuts. Des gens se cassent la tête à passer les concours pour arriver en CPGE, puisque c'est normalement un critère de sélection, et on finit par s'apercevoir que le copinage règne... Bravo la méritocratie...

_________________
«L'humanité est comme un paysan ivre à cheval: quand on la relève d'un côté, elle tombe de l'autre.»
(Martin Luther)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 12 Sep 2011 22:35 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6341
Localisation : Provinces illyriennes
Tu sais, j'ai l'impression qu'actuellement le supérieur - les CPGE un peu moins sans doute je te l'accorde, mais c'est pour bientôt... :rool: - cela ressemble un peu à juin 1940.
En espérant qu'une certaine clique n'en profitera jamais !

Citer :
Plus ceux en poste dans les IUFM.

D'après un discours de l'année dernière du chef de l'Etat cela n'existe plus. Où avez-vous donc pu pêcher pareille baliverne cher André ? :mrgreen:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 13 Sep 2011 7:13 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 20 Juin 2007 14:13
Message(s) : 21
Les certifiés en CPGE, cela existe à la marge dans certaines disciplines rares et dans des établissements privés sous contrat. Dans le public et en histoire-géographie, l'IG ne nomme que des agrégés. En exigeant en plus depuis deux ans une thèse achevée et qualifiée par le CNU ou en voie d'achèvement. Donc oui, les postes en CPGE sont réservés aux agrégés. Et ce n'est pas parce qu'il existe un cas isolé ici ou là qu'il faut faire croire que les CPGE sont ouvertes à tous les certifiés de France et de Navarre.
Quant aux postes d'encadrement cités plus haut (IA-IPR et personnel de direction de 1ère classe), je ne vois pas où la précision était nécessaire dans la mesure où ces concours ne sont ouverts qu'aux agrégés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le statut des agrégés
Message Publié : 13 Sep 2011 7:21 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6341
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
je ne vois pas où la précision était nécessaire dans la mesure où ces concours ne sont ouverts qu'aux agrégés.

La précision demeurait dans le fait qu'il fallait d'abord obtenir le concours en question, ce qui ne se comprend nullement dans votre post initial. :wink:
Là aussi, il ne faudrait pas faire rêver tous les agrégés ! :mrgreen:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB