Nous sommes actuellement le 22 Oct 2019 15:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 17 Juil 2015 16:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Juil 2015 16:02
Message(s) : 2
Bonjour à tous !

Je suis inscrit pour la rentrée prochaine en L1 histoire, et j'ai reçu de ma fac une bibliographie d'ouvrages dont la lecture est fortement conseillée pendant les vacances. Je sais que la rédaction de fiches de lecture est fortement conseillée pour réussir sa licence, et j'aurais aimé me "faire la main" sur ces livres.

J'aimerais pouvoir appliquer un "plan-type" pour les différents ouvrages que je vais lire pendant cette année, de telle manière que je puisse toujours conserver la même organisation, code couleur, etc. Avant de commencer à rédiger ces fiches, je vous soumet donc ce plan pour pouvoir bénéficier de vos conseils/remarques/critiques.

- EN-TÊTE : nom de l'auteur, titre de l'ouvrage, collection, éditeur, date.

- BRÈVE BIO DE L'AUTEUR : mouvement, intentions, contexte

- PLAN DE L'OUVRAGE : problématique apportée par l'introduction,
plan des différents chapitres et principales idées en quelques phrases, dates à retenir, citations importantes,
réponse apportée par la conclusion.


De même, j'aurais bien aimé savoir comment vous procédez vous même. Et j'avais aussi une dernière question : doit-on faire la fiche au fur à mesure de la lecture de l'ouvrage ou bien une fois lu intégralement, au risque de revenir sans cesse dans les pages intérieures ?

Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ma demande.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2015 18:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 20 Déc 2010 21:48
Message(s) : 225
Bonsoir, comprenez bien qu'il y a une infinité de fiches qu'il vous est possible de réaliser. L'essentiel, au-delà de la forme, c'est qu'elle vous soit utile et que si vous passez du temps à la réaliser, qu'elle vous permette de mémoriser rapidement en vue des examens, et plus tard des concours, une somme d'informations donnée. Je vous conseille, tout au long de l'année, de lire avec plaisir et de tâtonner un peu en la matière, d'essayer plusieurs types de fiches, jusqu'à trouver celle qui vous convient, celle qu'il ne vous rebute pas de lire au moment des examens. Bonne suite !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juil 2015 22:27 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 01 Mars 2015 16:36
Message(s) : 14
Bonsoir.
J'utilise globalement le même plan d'ensemble que vous, je rajoute seulement à la fin une partie sur la façon dont l'ouvrage a été reçu (novateur, synthèse utile, ...) et mes propres impressions. Si des fiches de lecture existent déjà sur le livre en question, vous pouvez les reprendre, vous en inspirer et les améliorer.
Certains enseignants peuvent vous demander des fiches de lecture et ils vous expliqueront ce qu'ils attendront de vous :) (Dans ce cas, ne vous y prenez pas au dernier moment, faire une fiche, ça prend beaucoup plus de temps qu'une simple lecture)
A titre personnel, je crayonne d'abord le livre à ficher (s'il m'appartient) et je construit ma fiche après, à partir de mes notes (deux lectures donc). Cela me permet d'avoir une vue d'ensemble de la thèse de l'auteur, mais chacun sa méthode.
Pour se préparer à une L1, des manuels suffisent (même s'ils sont inutiles à ficher). Et si un livre vous plait, mais que vous ne le fichez pas, ce n'est pas grave, vous retiendrez quand même au moins l'idée générale (ce qui suffit souvent amplement!). L'important est de feuilleter et de lire pendant les années de licence pour acquérir une bonne culture historique. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2015 6:10 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1335
Localisation : Orne
Ma structure de fiche de lecture est :

- En-tête (auteur, titre, éditeur, ville, date, nombre de pages, ISBN)
- La table des matières (pas en détail, juste les parties principales du livre)
- Résumé du livre
- Quelques données précises et intéressantes trouvées dans le livre
- Citations, quelques belles phrases
- Ma note globale
- Mes commentaires

Cette structure varie un peu selon les livres.
Je m'efforce de séparer nettement le résumé et mes commentaires, comme le préconisent les écoles de journalisme. Je n'ai pas pensé à faire une bio de l'auteur. En fait, j'inclus parfois des éléments biographiques sur l'auteur dans mes commentaires.

Il ne faut pas perdre trop de temps pour faire ces fiches. Mais si on n'en fait pas, on oublie ce qu'on a lu plus rapidement que si on a pris la peine de faire la fiche.
Maintenant, je dois avouer que je ne fais presque plus de fiches, parce que je ne lis presque plus de livres en entier. Je ne lis plus que des chapitres, à droite à gauche.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2015 8:54 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Jan 2011 18:35
Message(s) : 23
Le concept des fiches me fascine, ce doit être fantastique de pouvoir tenir entre ses mains le rappel immédiat de connaissances jadis consultées.

Néanmoins, la notion de "résumé" comme partie concrète de l'une de ces fiches casse quelque peu le mythe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2015 9:00 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Juil 2015 13:34
Message(s) : 5
Pour ma part :

Au fil de ma lecture, je "stabilosse" des phrases importantes, des données, des dates. Avec une couleur différentes pour chaque. Je marque les pages avec les minis post-it. Puis j'établis ma fiche de lecture à la fin.

-Titre, nom de l'auteur, éditeur, collection, ISBN.
-Résumé de chaque partie, bien séparées
-Report des dates, phrases et données soulignées dans le livre (bleu pour les phrases, vert pour les données, jaune pour les dates. Avec rose, violet et orange en réserve) dans la même couleur sur la fiche.
-Petit commentaire sur l'auteur, mini bio.
-Mes propres commentaires, avis et impressions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2015 12:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 17 Juil 2015 16:02
Message(s) : 2
Et bien je vous remercie tous pour vos éclairants commentaires. Comme le souligne Aponie, il est vrai que c'est en faisant plusieurs fois ce travail que je finirais par trouver un modèle qui me conviendra.
Comme le dit le proverbe "C'est en forgeant que l'on devient forgeron... et en sciant que Léonard devint scie..." lol
Il est toutefois toujours intéressant de recevoir des conseils de "forgerons" plus expérimentés. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juil 2015 13:25 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 26 Fév 2013 17:10
Message(s) : 33
Salut,
Je n’ai jamais fiché un seul livre de ma vie (sauf peut-être pour une fiche à rendre, en méthodo… :rool: )… et je trouve ça fascinant de voir à quel point la fiche devient une finalité, et un exercice dont on cherche des standards au même titre qu’une dissertation ou un commentaire de documents.

Pour moi, la question, ce n’est pas « comment faire une fiche », mais « pourquoi faire une fiche », ou même plutôt : « qu’attend-on de moi aux examens et comment puis-je y parvenir efficacement », sachant que pour certaines personnes, la fiche pourra être un outil utile.

Sinon, je n’ai rien contre les gens qui stabilotent/crayonnent leurs livres, mais ceux qui font ça sur ceux de la BU méritent une malédiction sur quarante générations et une mort dans d’atroces souffrances.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juil 2015 16:08 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 20 Déc 2010 21:48
Message(s) : 225
безимено a écrit :
Sinon, je n’ai rien contre les gens qui stabilotent/crayonnent leurs livres, mais ceux qui font ça sur ceux de la BU méritent une malédiction sur quarante générations et une mort dans d’atroces souffrances.


Mais pensez un peu aux historiens ! Il y a de beaux voyages à faire dans les marges des livres, et c'est pour moi une constante source d'étonnement que de déchiffrer les abréviations, d'observer les renvois, de pouvoir comprendre exactement ce qui, dans le continu de la prose, à tel instant, fait mouche chez le lecteur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Août 2019 11:01 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2019 15:28
Message(s) : 5
Bonjour à tous.

Je me permets de ressusciter ce fil afin de vous soumettre une question sur les fiches de lecture, pas tant au niveau de la forme (qui est très subjective) que du fond.
En effet, lorsque je fais des fiches d'articles de 10 à 30 pages, j'arrive à synthétiser et à faire tenir ma fiche sur une page word.
Les choses se compliquent pour le cas d'un manuel ou d'un ouvrage très important de plusieurs centaines de pages nécessitant une lecture complète.

J'ai une propension fâcheuse à vouloir être dans l'exhaustivité, à noter tous les éléments qui me paraissent intéressants au fur et à mesure de ma lecture, si bien que mes fiches s’allongent encore et encore, ce qui est à la fois chronophage et problématique pour une relecture rapide et synthétique des fiches.
De plus, en prenant en note des éléments épars au fur et à mesure, je me rends compte que mes fiches prennent la forme d'une accumulation de connaissances sans forcément retrouver le raisonnement et les idées centrales évoquées dans les chapitres des œuvres.

Comment constituez-vous la partie "résumé" de vos fiches ? Est-ce que vous prenez des notes à la fin de la lecture de l'ouvrage, d'un chapitre ? Ou, comme moi, au fur et à mesure ?
Si vous êtes dans les premiers cas, n'avez-vous pas peur d'oublier des éléments importants lorsque les chapitres sont longs ou très techniques ?

Merci d'avance pour votre aide.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Août 2019 18:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 323
Localisation : Isère
Salutations,

En sortant victorieux de deux ans d'hypokhagne/khagne, je pense pouvoir donner un ou deux éléments sur cette questions des fiches de lecture qui revenait sans cesse au nombre des angoisse du prépa (enfin d'un certain type :mrgreen: ). J'ai pris le temps, surtout en première année de tester diverses approches, mais, en définitive, le plus important c'est de se demander :
1/ Si l'ouvrage mérite ou non une fiche ; car comme dit plus haut cela reste dans tous les cas très chronophage.
2/ Si un ouvrage de référence relatif à tel ou tel période / notion (etc) a déjà été fiché ; alors il vaut mieux s'en tenir là et consacrer le reste de son énergie et de ses effort à la lecture d'ouvrages complémentaires, en cherchant à approfondir le plus possible(selon l'envie, le temps qu'il reste, vos craintes…).
3 / Quand on fiche, on peut tenter le travail en groupe. Pour ma part, je trouve cela assez inutile : on se retrouve avec des styles de prise de notes et des intérêts très divergents, des lacunes. Alors, même s'il est satisfaisant de se dire qu'on dispose d'un réservoir étendu de fiches sur un domaine, toujours se dire qu'on ne pourra malheureusement ni toutes les lire, ni, surtout, se les approprier.
4 / D'accord sur l'aspect éminemment personnel des prises de notes. Ecrire sa fiche (et non pas lire celle d'un autre), c'est une partie importante du travail de mémorisation. Quand on reprend, plus tard, le travail, on se souvient mieux d'informations familières. Les exemples, les dates, les chiffres sont les vôtres, fruit d'une sélection à la mesure de vos capacités de mémorisation ou de votre besoin.
5 / Conseil primordial je pense : peut importe la longueur de la fiche (quelques pages de dates - une forme télégraphique - rédigée pour plus de facilité…)- ce qui importe c'est ce qu'on se sent capable de mémoriser. Un manuel de 1000 pages doit se ficher en conséquence (dans ce cas on peut aller jusqu'à 60-70 sans rougir). Il y en aura toujours pour vous faire de grandes leçons ( "sachez synthétiser au maximum !"), mais 3 pages de prêchi-prêcha trop vague, ça ne sert à rien quand une échéance se présente où un concours arrive.
6 / En fait, on rédige une fiche pour se rassurer (certaines personnes n'en ont pas besoin du tout; ou trouvent cela insupportable pendant la lecture). Par conséquent, il vaut mieux ne pas trop en avoir en réserve, sinon c'est la "gross Panik" pdt les révisions.
7 / Les fiches gâchent (en tout cas c'était mon cas) beaucoup le plaisir d'une lecture il faut absolument alterner pour ne pas se dégoûter.
8 / Pour répondre à la question technique de JG ; il faut adopter le système qui vous va le mieux, ou, si vous fichez "malgré-vous", changer régulièrement (suivre page après page devient lassant). Le système : lecture avec des marques ou du souslignage aux endroits important, puis reprise des éléments retenus à la fin du chapitre est efficace. Par contre, vous évoquiez l'idée de prendre des notes à la fin de la lecture complète d'un ouvrage ; ce qui fonctionne pour un roman ou un essai philosophique, mais devient vite mission-impossible devant la somme d'informations concentrées sur la page d'un "point histoire" (par exemple). Pour l'Histoire, mieux vaut s'en tenir au deux autres méthodes, car sinon, c'est la double peine (on a tout lu, et puis on relit tout pour la fiche…).

Il faut savoir "éliminer "aussi certains chapitres inutiles pour le fichage : si vous sentez qu'ils ne concernent que de loin ce qui vous occupe, mieux vaut les sauter ou (mieux) les lire pour le plaisir, histoire de faire une coupure dans le marathon (et la hauteur de vue que cela donne ensuite).


En espérant que ces quelques remarques jetées en passant puissent servir. La pire réponse demeure : "ça dépend des gens!".


Bien à vous.

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Août 2019 15:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2019 15:28
Message(s) : 5
Merci pour cette réponse complète, Champollion !

-Je ne pense pas qu'une fiche de lecture soit un exercice inutile (hormis si on a la chance d'avoir une excellente mémoire), au contraire, car retenir des données chiffrées, des raisonnements pointus, plusieurs mois après la lecture d'une œuvre me semble impossible. Je pense même, d'une manière paradoxale, que c'est la lecture d'ouvrages qui devient quasi-inutile si on ne prend pas la peine d'établir une fiche puisque nous ne retenons précisément qu'une fraction de ce que nous lisons sur le long terme.
Ce pendant, oui, c'est un exercice laborieux et chronophage, c'est bien le problème : je dois tourner à 15-20 pages par heure avec les fiches de lecture !
Malheureusement, à part si le livre me tombe des mains, je n'arrive pas à ne pas prendre de notes ! C'est presque compulsif : dès que je vois une donnée ou une idée intéressante, je dois l'inscrire quelque part ! ( ça doit bien porter un nom en psychiatrie, ce syndrome la...)

-Effectivement, le travail de groupe peut-être une solution, mais il faut connaitre et avoir une confiance réelle en la personne qui émet la fiche : rien de pire que de citer des données erronées, de citer un mauvais auteur etc...

-Effectivement, pour le point 8, vous me confortez dans ce que je pensais.

Sinon, ces derniers jours, une idée m'est venue à l'esprit : pourquoi ne pas essayer la retranscription audio ? Cela permettrait de s'affranchir du fardeau des allers-retours incessants "clavier-livre" et serait sans doute bien moins chronophage qu'un prenant des notes de manière manuscrite ou dactylographiée.
Inconvénient : impossible de le faire en bibliothèque...
Quelqu'un a testé cette nouvelle méthode ?

Merci, à bientôt.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 9:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 1436
La retranscription audio est très fastidieuse à réutiliser, ce n'est pas à conseiller.
Ficher un manuel pour lui-même n'est pas une très bonne idée (de mon point de vue en tout cas :D), le manuel étant déjà un résumé de connaissances développées ailleurs. Il vaut mieux ficher thème par thème ou période par période (souvent 1 thème = 1 chapitre, mais pas toujours), et comme ça panacher plusieurs manuels sur chaque fiche. Ca permet de ne pas être dépendant du point de vue du rédacteur et de compléter au fil du temps, surtout si vous faites des fiches à l'ordi. Et finalement, vous constituez votre propre manuel à vous tout seul.
Par ailleurs, pour la mémorisation, mieux vaut faire une fiche après avoir lu, ça permet de réactiver la mémoire. Avoir un crayon et crayonner sur le livre au fil de la lecture (plan, idées majeures, exemples importants), puis reprendre le chapitre pour le mettre par écrit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 9:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 541
ptitbihan a écrit :
doit-on faire la fiche au fur à mesure de la lecture de l'ouvrage ou bien une fois lu intégralement, au risque de revenir sans cesse dans les pages intérieures ?


Bonjour,
Le conseil que j'ai trouvé le plus précieux au cours de mes études est de toujours lire avec un crayon à la main, pour souligner et annoter, ou noter sur un carnet à côté, les idées qui me venaient en lisant. Cela permet de conserver les citations et idées qui vous ont le plus marqué, ce qui donc sera ce qui vous reste du livre et qui vous est propre, ce dont vous vous rappellerez quand vous n'aurez plus vos fiches avec vous, ainsi que les pensées qu'il vous a inspirées.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Sep 2019 10:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4137
Localisation : Berry
calame a écrit :
La retranscription audio est très fastidieuse à réutiliser, ce n'est pas à conseiller


Je confirme, de mon expérience personnelle, que ce n'est pas pratique du tout. Cela n'est utile que dans un cadre, pour moi qui n'ai pas du tout la mémoire auditive : dans le cadre d'un amphi, avec cours magistral, cela peut permettre d'enregistrer les infos importantes.
Mais même ainsi c'est compliqué à manipuler, pour un cours magistral de deux heures on peut facilement le double rien qu'en transcription. Je le réservais donc aux amphis les plus importants ou les plus intéressants - ce qui est forcément subjectif.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB