Nous sommes actuellement le 10 Déc 2019 7:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 23 Fév 2019 11:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Etant actuellement étudiant en licence d'Histoire, je m'interroge sur la possibilité après mon diplôme d'exercer la profession d'enseignant contractuel dans le secondaire (voie générale collège et lycée ou voie professionnelle PLP). Premièrement, peut-on s'inscrire aussi bien dans la section générale que professionnelle ? De manière plus précise, s'inscrire en tant que prof remplaçant en lycée professionnel (Lettres et Histoire/Géographie ) et en collège/lycée général est-ce une démarche plus judicieuse afin d'optimiser les chances d'être recruté, d'avoir un poste à l'année ?
Deuxièmement, j'habite dans la région Vauclusienne, il y a t-il des postes en tant que remplaçant en LP ou en collège/lycée ? Est-il préférable de postuler dans la région de Marseille ?
Pour finir, j'ai également obtenu un diplôme d'état d'éducateur spécialisé ( expériences notamment avec des adolescents en difficulté) et une expérience d'auxiliaire de vie scolaire au sein d'un collège.
Pensez-vous qu'une licence d'Histoire (si je l'obtiens), mon diplôme d'éducateur spécialisé (bac+3) et ces expériences suffisent-elles pour postuler en tant qu'enseignant contractuel en His/Géo ou lettres/His/Géo ? Dois-je obtenir une licence de lettres ?

Merci de m'éclairer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2019 21:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 24 Fév 2013 17:58
Message(s) : 26
Bonjour,

Envisagez-vous de passer un concours par la suite? Etre contractuel n'est pas facile. On va là où l'on doit remplacer il est donc très rare qu'il y ait des postes à l'année - sauf si la personne est en longue maladie. On est donc amené à changer d'établissements pls fois dans l'année, à passser parfois d'une semaine sur l'autre du lycée au collège et vice versa.
Selon les longueurs des remplacements les vacances peuvent n'être pas payées.
Cependant, les expériences sont interessantes si vous savez travailler seul et parvenez à avoir de l'autorité.
On n'est pas "recruté" en tant que contractuel, même au bout d'un certain nbe d'année. Pour être recruté il faut avoir le concours.
Pour être contractuel, je pense qu'il faut au moins un M1 voire un M2 dans la matière concernée.

Je ne peux pas vous aider pr les autres questions.
Cordialement

_________________
"Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur". Camus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2019 23:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6266
Je ne suis pas prof, mais là je pense qu'il y a un malentendu sur le statut de contractuel.
En gros, les contractuels sont des "intérimaires" employés selon le besoin.
Sauf erreur, ils ne sont payés pendant les vacances que dans le cas où leur contrat commence avant les vacances et se termine après.
Je dis intérim plutôt que CDD, parce que la durée d'un CDD est définie par avance, ce qui n'est pas le cas d'un remplacement de prof malade ou en congé maternité.

Lorsque j'étais instit, il y avait des instit vacataires, employés de cette façon, mais très souvent à l'année ou sur des remplacements longs. Après quelques années, ils étaient généralement titularisés.

D'où ma question : peut-il arriver qu'un contractuel soit titularisé "à l'ancienneté", lorsqu'il remplit manifestement bien son rôle ? (j'ai tendance à penser que non...)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2019 1:45 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
Oui cela arrive mais avec un statut particulier, on reçoit un CDI après une inspection.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2019 11:58 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6266
Pédro a écrit :
Oui cela arrive mais avec un statut particulier, on reçoit un CDI après une inspection.

Merci pour cette information, Pédro.
C'est un peu déconcertant, comme statut, mais après tout si ça permet de sortir de la précarité...

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2019 12:53 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
Pierma a écrit :
Pédro a écrit :
Oui cela arrive mais avec un statut particulier, on reçoit un CDI après une inspection.

Merci pour cette information, Pédro.
C'est un peu déconcertant, comme statut, mais après tout si ça permet de sortir de la précarité...


De façon relative, cela garantit un poste mais pas une échelle de rémunération similaire aux titulaires du concours. Une amie va bénéficier de cela bientôt, je pensais aussi que c'était un dispositif révolu.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Fév 2019 19:17 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 719
Pierma a écrit :
Sauf erreur, ils ne sont payés pendant les vacances que dans le cas où leur contrat commence avant les vacances et se termine après.

C'est plutôt que les contrats pour ces situations vont en général de septembre à juin ou juillet et donc, effectivement, les vacances d'été ne sont pas payés. En revanche, si le contrat court sur une année scolaire, on ne va pas leur défalquer les congés de l'année. Non que l'Etat soit généreux de nature mais ce serait bien trop compliqué à suivre pour les services RH et de la paye.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 0:26 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
J'ai conscience que la titularisation ouvre l'opportunité d'avoir une situation stable : CDI, poste au sein d'un établissement... Mais je n'envisage pas la mutation... je suis bien dans le sud avec ma famille. Je suis locataire, n'ayant pas envie de me retrouver dans un studio dans la région Parisienne où les loyers sont excessifs...
Je préfère, premièrement, me faire une expérience dans l'enseignement afin de valider ou non mon choix professionnel. Et, à vrai dire, repasser des concours, effectuer de nouveau des études après la licence...je doute de mes capacités à tenir moralement, financièrement... sachant que j'ai déjà acquis auparavant un diplôme d'état d'éducateur spécialisé (2 ans de concours + 3 ans de formation...).
Après, effectivement pourquoi pas envisager plus tard de passer des concours de l'enseignement. A voir du côté des mutations par contre et des sacrifices humains (la famille), immobiliers (prix exorbitants)...
Hélas, j'hésite... Mais passer un concours et au final se rendre compte que ce n'est pas ce que je m'attendais...c'est le risque...
Qu'en pensais- vous ? Continuer ? Ou Postuler après la licence (si obtenue) sachant que j'ai un diplôme d'éducateur spécialisé (bac+3) également ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 0:28 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
ce que j'attendais * (rectification orthographique)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 0:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
*Dans l'Académie d'Aix-Marseille pour un poste de contractuel His/géo en Général ou lettres/his/géo en LP.

Concernant les disciplines Lettres/his/géo en LP, faut-il obtenir une licence d'histoire + une licence de lettres ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 1:27 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
Je peux vous conseiller de considérer le privé ; c'est le choix que j'ai fait afin de rester dans ma région. La sécurité de l'emploi est moins fermement garantie, cependant c'est à vous de démarcher les établissements pour trouver un poste et vous avez des chances de rester là où vous êtes. Pour ce faire essayez de travailler comme maître auxiliaire dans un établissement, bouchez un trou, faites votre expérience et votre place et passer le concours interne ; c'est sans doute la meilleure façon de répondre à vos envies. C'est en tout cas ce que j'ai choisi et ma compagne aussi.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 8:10 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Merci beaucoup pour votre réponse ! Ça me rassure un peu. Le capes interne ou caplp interne du


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 8:16 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Merci beaucoup pour votre réponse ! Ça me rassure un peu. Le capes interne et le caplp interne du privé ne participent pas aux mouvements des mutations ? Reste t-on dans notre académie ? Sont-ils accessible avec une licence ? Est-il préfèrable de poursuivre jusqu'en M1 voir M2? Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 8:28 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5264
Localisation : Limoges
Je vous l'ai dit, c'est à vous de démarcher, ce n'est pas l'Etat qui vous attribue de poste. Si vous travaillez dans un établissement et que vous faites l'affaire le chef d'établissement souhaitera vous gardez.
Le concours est le même que celui du privé, accessible seulement au niveau du master ; soit vous tentez le concours externe, auquel cas vous ferez le même master enseignement que les autres, ou alors vous faites un master recherche puis vous tentez de travailler comme maître auxiliaire (non titulaire) pendant 3 ans avant de tenter le concours en interne. Dans les faits, pour accéder au concours interne, une année à mi-temps, 9h de cours, compte comme une année à temps plein, un contrat d'un an en cours compte directement sans avoir à en attendre la fin et tout contrat de droit public compte également (en clair travailler pour une municipalité : j'ai été guide de musée avant et cela a compté dans le calcul de mon ancienneté).

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Mars 2019 8:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Déc 2016 1:41
Message(s) : 17
Merci ! C'est le cafep ou le caer en interne c'est ça ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB