Nous sommes actuellement le 18 Oct 2019 10:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 10 Juin 2019 18:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2019 15:28
Message(s) : 5
Bonjour à tous.

Je suis titulaire d'une licence d'Histoire. Après l'obtention de mon diplôme, j'ai fait le choix de rentrer dans la vie active.
Aujourd'hui, même si je ne regrette pas mon choix qui était lié à certaines problématiques personnelles, je ressens l'envie d'entreprendre un master d'Histoire en enseignement à distance, qui me permettrait d’obtenir un diplôme de niveau 1, nécessaire pour passer certains concours en candidat libre comme le CAPES, tout en travaillant en parallèle de mes études.

Cependant, je ne perçois pas ce diplôme comme une simple feuille de papier, j'ai réellement envie d'enrichir mes connaissances historiques, d'améliorer mes capacités de raisonnement, mon esprit critique, de me confronter à l'étude de sources, à la rédaction d'un mémoire...
Bref, je pense être motivé.

C'est donc dans l'optique d'obtenir des conseils et de discuter de ces formations à distance que je lance ce fil de discussion, qui, je l’espère, pourra intéresser d'éventuels candidats.

-----------------------------------------

Selon le site Diplodata, cinq universités proposent un master recherche en histoire en 2019.
J'ai déposé trois dossiers : à l'université de Nanterre, Caen et Bretagne Sud.
J'ai déjà une réponse favorable de Nanterre et je pense également être pris pour les deux autres, mon dossier étant correct et le nombre de postulants à ce genre de formation, j’imagine, faible.

Avant même de choisir un sujet de mémoire, il va donc falloir que je sélectionne un master... C'est aussi dans le but d'avoir des retours sur ces formations que j'ai lancé ce fil de discussion, n'hésitez donc pas à faire part de vos expériences.

J'ai essayé d'analyser ces trois formations à travers leur livret pédagogique. Hormis des volumes horaires qui diffèrent (seulement 60 heures par semestre pour le master à Bretagne Sud ?!) la structure des masters reste classique : quelques modules, des séminaires et le mémoire de recherche.

Concernant le mémoire, la aussi j'ai des interrogations : sur quels critères devrais-je orienter mon sujet ? Par simple intérêt thématique ? Faut-il "ruser" et choisir des sujets "tendances" (histoire des sensibilités...) ? Devrais-je me contenter d'un cadre classique ou serait-il pertinent de prendre de la distance, de s'aventurer dans des espaces que je connais peu (en étudiant, par exemple, l'image d'un pays asiatique en France durant l'époque moderne.)
Est-ce que je me pose les bonnes questions ?

Merci à celles et ceux qui pourront m'aiguiller, votre aide me sera précieuse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Juin 2019 9:35 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 08 Jan 2014 16:12
Message(s) : 42
Bonjour JG773. Pour ma part, je suis actuellement en M1 à distance à Besançon. Je n'ai pas regardé le contenu des plaquettes des autres masters à distance que tu évoques, mais un des manques à Besançon est qu'hormis le mémoire, on n'a pas de cours ou séminaires sur sa spécialité. Le cursus est entièrement commun à tous les M1 ou M2 à distance, que l'on travaille sur la Grèce Classique, l'Eglise du XIVème ou les paysans du Berry face à la Guerre Mondiale !

Pour le choix du sujet de mémoire, je dirais que, surtout étant dans la vie active en parallèle, les deux premiers critères sont le goût pour le sujet et l'accès aux sources.
Rien ne sert de se "forcer" à prendre un sujet tendance ou original juste pour être tendance ou original ! De même si tu travailles à temps plein dans une ville, c'est sûr qu'un sujet nécessitant d'aller aux archives d'une ville à l'autre bout de la France, c'est un peu voué à l'échec.
Regarde aussi les thèmes de recherches des enseignants de ces différentes facs, cela peut t'orienter, voire même, pourquoi ne pas en contacter certains.

Au plaisir d'échanger si besoin :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Juin 2019 9:53 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 25 Mai 2004 21:35
Message(s) : 775
Localisation : Paris
JG773 a écrit :
Avant même de choisir un sujet de mémoire, il va donc falloir que je sélectionne un master...

Si vous n'avez pas d'impératif géographique, j'aurais tendance à procéder dans l'autre sens : choisir un sujet de mémoire (ou disons une thématique générale - le suejt définitif sera défini avec un enseignant) et voir dans laquelle des universités mentionnées se trouve le ou la meilleur.e directeur.rice pour vous encadrer et l'offre de formation la plus adaptée à votre spécialité.

Citer :
Concernant le mémoire, la aussi j'ai des interrogations : sur quels critères devrais-je orienter mon sujet ? Par simple intérêt thématique ? Faut-il "ruser" et choisir des sujets "tendances" (histoire des sensibilités...) ? Devrais-je me contenter d'un cadre classique ou serait-il pertinent de prendre de la distance, de s'aventurer dans des espaces que je connais peu (en étudiant, par exemple, l'image d'un pays asiatique en France durant l'époque moderne.)
Est-ce que je me pose les bonnes questions ?

Selon moi, le premier critère est votre intérêt personnel.
Il n'y a pas de stratégie à faire dans ce domaine, d'autant que, si j'ai bien compris, vous faites cette formation par passion, ou dans le but de passer un jour le Capes, bref vous n'avez pas pour objectif de devenir un chercheur qui doit se positionner sur des sujets porteurs pour exister. Vous allez donc commencer par choisir une période dans l'une des quatre canoniques : ancienne, médiévale, moderne ou contemporaine. Et ensuite demandez-vous quel genre de thèmes vous intéresse.

Le second critère est la faisabilité. Pour un mémoire de recherche, vous allez vous confronter à des sources. Il faut donc être capable de les lire et de les comprendre. Vous devez donc choisir le sujet en fonction de vos compétences linguistiques et techniques : pouvez-vous lire des sources en anglais, allemand, latin, chinois, akkadien, etc. ? Etes-vous familier de la paléographie, l'épigraphie, l'archéologie, etc. ? Normalement, avec une formation en licence, vous n'êtes spécialiste de rien de tout ça, mais il faut que l'université dispense des formations adéquates et que vous ayez envie de les suivre.

Les bonnes questions sont donc vos envies (le plus important) et vos compétences actuelles ou susceptibles d'être acquises rapidement.
La "ruse" ne sert à rien, d'autant que vous n'êtes pas en mesure de juger vous-même des sujets "tendances" (il faut baigner en permanence dans un domaine pour savoir ce qui est porteur). C'est le/a directeur/rice que vous contacterez qui vous dira, en fonction de vos envies et compétences, ce qui est faisable et éventuellement ce qui est tendance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Juin 2019 21:08 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2019 15:28
Message(s) : 5
Merci à vous deux pour vos réponses.

Guigui69 : Tu as choisi ce master pour quelle(s) raison(s) au juste, si ce n'est pas indiscret ?
Tu arrives à suivre les cours sans te sentir trop isolé ? Entretiens-tu des contacts avec d'autres étudiants à distance de ta promo. "virtuelle" ?
Dernière question : quelle charge de travail demande ta formation en heures par semaine, approximativement ?

Je n'ai pas envoyé de dossier à l'Université de Franche-Comté parce que les frais de scolarité étaient un peu plus élevés que dans d'autres formations, et, surtout, parce qu'un sujet de mémoire avec biblio. était demandé dans le dossier de candidature et je préférais avoir plus de temps pour réfléchir à cette question.
Je comprends ta déception concernant la spécialisation en fonction de ton sujet.

Merci pour ces conseils, Helios.
Je comprends votre raisonnement, le problème, c'est que je suis pour l'heure très éclectique. Je n'ai pas eu la chance comme certains camarades de promo. d'avoir des affinités thématiques ou chronologiques. Je souhaiterais étudier l'histoire sociale, sans doute sur la période moderne, mais cela laisse des possibilités infinies de sujets.
Je ne souhaite pas faire cette formation uniquement par passion, j’aimerais également qu'elle puisse élargir mes perspectives professionnelles, concours ou pas, raison pour laquelle j’accorde de l'importance au sérieux de la formation. De plus, compte tenu des particularités de l’enseignement à distance, je préférerais être certains que la formation que je vais suivre accompagne convenablement les étudiants sans les laisser totalement livrés à eux-mêmes, d’où l’intérêt d'avoir des retours d'anciens étudiants. Quand je vois par exemple que le volume horaire de la formation à Bretagne Sud est de 60 heures par semestre, je me pose des questions... D'autant plus que cette formation spécialisée sur l'histoire maritime semble intéressante.

Cependant, je comprends à la lumière de vos deux messages que l’intérêt porté au sujet et la faisabilité (compétences et accès aux sources) devraient être mes seules préoccupations pour choisir mon sujet de mémoire.

Encore merci pour vos conseils avisés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Juin 2019 8:59 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 08 Jan 2014 16:12
Message(s) : 42
Pour te répondre, j'ai pris ce master tout d'abord par rapport à la distance géographique. Je suis sur Lyon qui ne propose rien à distance et me voyais mal aller à Rennes pour les partiels... Et surtout car c'est la seule, ou une des seules facs qui proposent ses sessions de rattrapages fin août. Car de par mon travail, je ne peux jamais passer toutes les épreuves en janvier et mai. Et des rattrapages en juin / début juillet ne m'arrangent pas non plus.
Pour les contacts, c'est sûr qu'on se sent isolé. Mais ça fait 4 ans maintenant, j'ai l'habitude ! Le forum proposé par la fac n'est pas vraiment actif. Mais du coup, il y a un groupe Fb qui permet toute même d'échanger et de se sentir un peu moins seul, mais il n'y presque personne de master inscrit dessus.

Enfin, pour la charge de travail, je ne saurais pas trop estimer, cela dépend aussi de comment chacun gère ses cours. Sur cette partie, elle n'est pas énorme, je me mets vraiment dessus un mois/ un mois demi avant les partiels, à raison de 2 à 3 h par jour en moyenne. Ce qui prend le plus de temps, c'est le mémoire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Juin 2019 20:58 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2019 15:28
Message(s) : 5
Merci pour ces informations intéressantes Guigui69.
Quel est ton sujet de mémoire, par curiosité ? Donc, tu as également choisi de faire ta licence à distance ? Une réorientation j'imagine ?
Que comptes-tu faire après ton master ?

J'ai été pris pour la formation à Caen mais je ne pense pas y donner suite : j'ai regardé plus en détail le contenu de la formation et il n'y a pas de réel mémoire en M1, juste un travail de recherche qui prépare en amont le vrai mémoire du M2. Cela peut-être une bonne idée pour démarrer la recherche en douceur, mais cela ressemble finalement plus à une quatrième année de licence qu'à une première année de master...

Il me reste donc la fac de Nanterre, qui semble sérieuse et relativement proche de chez moi, et la formation à Bretagne Sud, plus confidentielle, mais qui propose des sujets de mémoire intéressants, dilemme à venir...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Juin 2019 8:54 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 08 Jan 2014 16:12
Message(s) : 42
Oui, j'ai fait aussi ma licence à distance. Au début, j'ai commencé par pur plaisir, sans objectif pro. Et petit à petit, la reconversion a fait son chemin, même si je ne suis pas encore arrêté sur la suite à donner aux événements !
A Besançon aussi, on a qu'un seul mémoire à rendre en M2 uniquement. En M1 il faut seulement en rendre une partie, ou certains profs notent juste à l'avancée des recherches. Et je t'avoue qu'heureusement, je ne sais pas comment j'aurais pu faire un mémoire en M1 avec en plus les cours, le boulot et un peu de vie perso !
Mon mémoire est sur le thème de Lyon à la veille de guerres de religion, entre 1560 et 1562.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB