A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Sep 2018 4:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 11:09 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Je trouve les réflexions de Jérôme intéressantes. Ce que je regrette, finalement, je crois, c'est que Johnny Hallyday semble incarner la France, comme une sorte de héros national, alors qu'il n'a jamais pensé qu'à lui-même. Que ce soit un bon chanteur ou pas, un bon pote ou pas, qu'il soit gentil ou pas, quelle importance ? Quelles valeurs a-t-il incarné ? Et qu'on ne dise pas qu'il a offert sa voix ou des chansons. Ou son énergie dans ses tournées. Il n'a jamais travaillé qu'à sa gloire. Et à celle des journaux populaires, comme Voici, Gala ou le Journal du Dimanche.

Jean d'Ormesson n'était ni un grand philosophe ni un grand écrivain. Il n'a pas joué un rôle majeur dans l'histoire de notre pays. Mais il incarnait ce que je crois être cet "esprit français" dont on parle souvent. C'était un homme admirable. Gaulliste catholique, optimiste radical alors que je suis un pessimiste tout aussi radical, voilà qui ne correspond guère à mes propres convictions, mais l'homme avait de la générosité, de l'ouverture d'esprit, de l'élégance, de la prudence dans les opinions, de la sérénité, une intelligence pétillante, autant de qualités qui sont devenues rares aujourd'hui. Académicien qui s'est battu pour faire entrer la première femme dans cette institution de machos, intellectuel engagé, ce conservateur se permettait de partager nombre de valeurs de la gauche !

Jean d'O était l'exemple vivant du refus de la vulgarité bling bling incarnée par Johnny Hallyday.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 13:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Pierma a écrit :
Sir Peter, si je comprends bien, vous suggérez de voir les vrais drames là où ils sont et que la mort de Johnny n'est un drame personnel que pour ses proches.

Si c'est cela je suis d'accord avec ce point de vue.


Je pense que l'on confonds 2 choses. Chaque mort est un drame. Personnel, familial, social, parfois cela dépasse le cadre de la l'aire des gens qui connaissaient le défunt ou la défunte ou leur famille. J'ai ainsi le souvenir de la mort du fils d'un collège. Son père était ne n°2 de la caserne de pompiers du village, son fils était pompier. Le père était connu et apprécié au boulot. Sans compter ceux qui se sont sentis d'une manière ou d'une autre touchés par ce drame familial, mourir à 19 ans dans un accident de la route. Bref, l'église villageoise était pleine et il y avait 200 à 300 personnes dehors qui attendaient sous la pluie la sortie du cercueil et de la famille. Si ce jeune n'avait pas été le fils de son père, si ... il n'y aurait eu que 30 à 50 personnes.

Oui, la mort est injuste, et les funérailles peuvent accentuer cette injustice. Il y a le drame personnel. Puis, il y a la perception qu'en ont les gens et combien çà les touche ou pas dans leur vie affective. Quand on se sent touché, on est capable de se déplacer et d'aller se rendre à une cérémonie, malgré diverses circonstances. De nombreuses personnes sont touchées quand on lit dans la presse qu'on a découvert le corps d'un anonyme qui est resté plusieurs mois dans sa maison, son appartement sans que les voisins, les services sociaux ne s'en inquiètent. J'espère que mon banquier s'inquiètera s'il voit que je ne fais plus de dépenses hors les prélèvements automatiques ...

Oui, c'est une grande injustice que ces gens qui sont transparents pour la société. Et face à cette injustice, on se sent démuni à juste titre. Mais, il ne faut pas tout amalgamer. La mort de Johnny est un drame personnel pour ses proches. Mais, j'ai côtoyé quelques temps quelqu'un dont Johnny était la passion. Pour celui-là, la mort de Johnny aurait été aussi un drame personnel, mais il est mort avant et quasiment dans l’indifférence, à part celle des 5 ou 6 personnes qui constituaient le cercle de ses proches.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 13:38 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2736
Localisation : Versailles
En fait il est assez rare de venir à des funérailles rendre hommage au défunt sauf cas particulier (un maire, un chef d entreprise, un artiste). En général, surtout en province, on vient aux obsèques réconforter la famille du défunt sans forcément connaître la personne enterrée !

Je suis allé aux obsèques de la mère du maire de ma commune. Je ne connaissais pas cette dame. Mais je voulais soutenir mon maire que j'apprécie beaucoup.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 14:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 611
Jerôme a écrit :
Pour ma part je n'ai par exemple jamais été à un de ses concerts ni acheté un seul de ses disques. Même si j'aimais bien son timbre de voix ! N y a t il pas une sorte d "totalitarisme" (soft évidemment) imposer à tout un peuple le "culte" d'un artiste comme s'il était impossible de ne pas l'admirer ? Même Radio Classique lui a consacré une émission spéciale !


Je pense qu'il faut quand même manipuler les mots avec précaution, surtout quand il s'agit de mettre en perspective un écrivain et un chanteur. Quel est donc ce totalitarisme soft ? Y a-t-il eu la moindre contrainte dans la réaction des personnes qui se sont rendus devant sa maison, qui se sont déplacés aujourd'hui ? A quel moment, a-t-on imposé la présente réaction à toutes ces personnes ?

Moi non plus, je ne suis allé à aucun de ses concerts, je n'ai acheté aucun de ses disques. Maintenant, nier le fait que nombre de Français sont effectivement émus, ressentent aujourd'hui, pour des raisons qui leur sont propres et que ni moi, ni personne, ne sommes autorisés à juger, que pour eux, c'est bien un drame personnel, émotionnel (bien évidemment, sans lien avec la propre douleur de sa famille et autres proches), me semble relever d'un souhait plus ou moins assumé d'imposer justement sa propre retenue à tous les autres. Le fait est que certains ont effectivement vécu avec Johnny dans leur esprit, dans leur cœur, qu'ils l'ont intégré comme un élément de leur propre vie. Oui, c'était une passion et la passion n'a rien de rationnel. Alors, moi, je ne comprends ce désir de vouloir rationnaliser ce qui ne peut pas l'être.

Quant à parler des Français... s'il faut éviter le terme dès lors qu'il n'y a pas une véritable unanimité de tous les Français sur un sujet, que le mot est mal utilisé, employé abusivement parce que certains ne s'y reconnaissent pas , alors il faut bannir définitivement le terme du vocabulaire parce qu'aucun sujet ne fait l'unanimité absolue.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 14:33 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Jerôme a écrit :
En fait il est assez rare de venir à des funérailles rendre hommage au défunt sauf cas particulier (un maire, un chef d entreprise, un artiste). En général, surtout en province, on vient aux obsèques réconforter la famille du défunt sans forcément connaître la personne enterrée !

Je suis allé aux obsèques de la mère du maire de ma commune. Je ne connaissais pas cette dame. Mais je voulais soutenir mon maire que j'apprécie beaucoup.


Cela fait un moment que j'ai compris que l'on va aux enterrements pour réconforter les vivants et pas pour les morts

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 14:55 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Comme le disait Rust Cohle dans True detective, peu de chances qu'on trouve dans cette foule amassée, communiant autour de son idole fanée, une personne capable de découvrir la désintégration de l'atome...

Je leur souhaite d'attraper tous froid. Ils pourront écouter Les portes du pénitencier en boucle avec un thermomètre dans la bouche pendant leur congé maladie.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 15:55 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Fév 2004 7:08
Message(s) : 4016
Jefferson a écrit :
Jean d'O était l'exemple vivant du refus de la vulgarité bling bling incarnée par Johnny Hallyday.



Jefferson a écrit :
Comme le disait Rust Cohle dans True detective, peu de chances qu'on trouve dans cette foule amassée, communiant autour de son idole fanée, une personne capable de découvrir la désintégration de l'atome...

Je leur souhaite d'attraper tous froid. Ils pourront écouter Les portes du pénitencier en boucle avec un thermomètre dans la bouche pendant leur congé maladie.


Comme quoi la vulgarité n'est pas seulement bling bling... :rool:

_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 15:56 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2027
Jefferson a écrit :
Comme le disait Rust Cohle dans True detective, peu de chances qu'on trouve dans cette foule amassée, communiant autour de son idole fanée, une personne capable de découvrir la désintégration de l'atome...
Je leur souhaite d'attraper tous froid. Ils pourront écouter Les portes du pénitencier en boucle avec un thermomètre dans la bouche pendant leur congé maladie.


Hé bien, moi non plus, je n'aime pas l’œuvre artistique de Johnny (alors que j'aime certains chanteurs qui ont écrit pour lui et que j'aime le Rock).

Vous savez, les goûts et les couleurs ........

Par contre, en toute sincérité et sans méchanceté, je pense que ce que vous dites, Jefferson, est inutilement méchant.

Bien à vous.

Sur ce, je trouve ce fil de discussion sur Johnny très intéressant, très révélateur.

Bien à tous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Dernière édition par Hugues de Hador le 09 Déc 2017 16:07, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 15:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Jefferson a écrit :
Comme le disait Rust Cohle dans True detective, peu de chances qu'on trouve dans cette foule amassée, communiant autour de son idole fanée, une personne capable de découvrir la désintégration de l'atome...

Je leur souhaite d'attraper tous froid. Ils pourront écouter Les portes du pénitencier en boucle avec un thermomètre dans la bouche pendant leur congé maladie.


Je trouve qu'il faut respecter ce chagrin populaire. Même si certains ne le comprennent pas. Et euhh, il y a des fans de Johnny même chez les physiciens nucléaires. Il faudrait se poser la question du pourquoi une partie du monde cultivé français méprise la partie populaire de la France. Ce mépris de classe, je l'ai retrouvé chez Mélenchon, mais je ne l'ai pas retrouvé chez Jean d'Ormesson ou chez Philippe Labbro, voire d'autres intellectuels de droite ou de gauche qui comprennent le peuple. Populaire, ce n'est pas un gros mot.

Johnny Hallyday savait qu'il n'était qu'un troubadour. Un bon troubadour, mais un troubadour quand même. Il se reconnaissait une filiation avec Edith Piaf et avec Jacques Brel, qui font partie des rares chanteurs qu'il a repris pour des hommages. Il a aussi avoué son admiration pour Georges Brassens, même si je ne pense pas qu'il en ait chanté publiquement. Je ne pense pas que lui ou ses fans méritent le mépris dont font montre certains

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 16:06 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2027
Jefferson a écrit :
peu de chances qu'on trouve dans cette foule amassée, communiant autour de son idole fanée, une personne capable de découvrir la désintégration de l'atome...


Et j'ai oublié de préciser que, moi non plus, je ne suis pas capable de découvrir la désintégration de l'atome (et ne capte pas toujours de nombreux sujets développés sur ce forum)

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 16:27 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2011 21:37
Message(s) : 1141
Vous avez raison. Et je le pense vraiment. Je suis inutilement méchant et méprisant. Du moins ne devrais-je pas l'exprimer publiquement. D'où "inutilement". Pour autant, je n'ai aucun mépris pour ceux qui aiment écouter Johnny Hallyday. Que chacun mette ce qu'il veut dans son MP3, cela m'indiffère. Je ne me sens pas concerné. Ce qui me dérange, c'est le pathos dégoulinant, les larmes de crocodiles, c'est la messe publique, sorte de parodie de culte civique, l'élévation de Johnny Hallyday au rang de héros national, de quasi divinité poliade.

Je suis comme toujours dans ces moments-là incrédule devant la foule communiant autour de son idole. Après plus de deux millénaires, on en est toujours au même point.

Et malgré tout mon respect pour Jean d'O, l'homme lui-même, tout au moins tel qu'il m'apparaissait, je trouve l'hommage aux Invalides démesuré et outrageusement grandiloquent. Ce n'était pas Voltaire, Jean d'O. Comme Hallyday n'était pas je ne sais quelle source de sens pour tous ces orphelins du jour.

Mais oui, je suis inutilement méchant. Je vous l'accorde. J'arrêterai donc mes interventions sur ce sujet, qui ne servent à rien d'autre qu'à exprimer mon mécontentement de voir ce sujet devenir le plus populaire de Passion Histoire.

_________________
"Le génie mériterait les chaînes s'il favorisait les crimes des tyrans"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 16:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Jefferson a écrit :
Vous avez raison. Et je le pense vraiment. Je suis inutilement méchant et méprisant. Du moins ne devrais-je pas l'exprimer publiquement. D'où "inutilement". Pour autant, je n'ai aucun mépris pour ceux qui aiment écouter Johnny Hallyday. Que chacun mette ce qu'il veut dans son MP3, cela m'indiffère. Je ne me sens pas concerné. Ce qui me dérange, c'est le pathos dégoulinant, les larmes de crocodiles, c'est la messe publique, sorte de parodie de culte civique, l'élévation de Johnny Hallyday au rang de héros national, de quasi divinité poliade.

Je suis comme toujours dans ces moments-là incrédule devant la foule communiant autour de son idole. Après plus de deux millénaires, on en est toujours au même point.

Et malgré tout mon respect pour Jean d'O, l'homme lui-même, tout au moins tel qu'il m'apparaissait, je trouve l'hommage aux Invalides démesuré et outrageusement grandiloquent. Ce n'était pas Voltaire, Jean d'O. Comme Hallyday n'était pas je ne sais quelle source de sens pour tous ces orphelins du jour.

Mais oui, je suis inutilement méchant. Je vous l'accorde. J'arrêterai donc mes interventions sur ce sujet, qui ne servent à rien d'autre qu'à exprimer mon mécontentement de voir ce sujet devenir le plus populaire de Passion Histoire.


Je comprends cette incrédulité, et les réactions qu'elle suscite. Mais, il faut bien se rendre compte que les pouvoirs publics et les médias n'ont fait qu'accompagner une ferveur populaire. S'ils n'avaient rien fait, et on s'est plût aujourd'hui à rappeler que ce fut le cas pour l'enterrement d’Édith Piaf ou de Jean Gabin, on aurait été surpris par les débordements de la foule. C'est peut-être la première fois, où les pouvoirs publics ont compris qu'il y avait une demande populaire et que ne pas y répondre aurait agrandi le fossé qu'il y a entre les élites et le peuple français.

Alors, oui, on peut trouver que c'est trop. Que d'autres, Ferrat, Brassens, Delpech ou d'Ormesson aurait plus mérité. Mais, le peuple à les idoles qu'il se choisit et la bonne question est de s'interroger pourquoi celles-là plutôt que d'autres et pas de s'interroger pourquoi tel chanteur qu'on trouve peut-être indigent sur le plan professionnel soulève les foules.

Si je veux être méchant, je pourrait dire qu'au mois d'août j'ai assisté à une cérémonie funèbre populaire. J'étais à un concert de Renaud (invité par une amie). Le public a exprimé une profonde émotion et à montré à Renaud à quel point il l'aimait. A un moment, Renaud à demandé d'arrêter car c'était indécent... Il avait pas tort, puisqu'il n'est pas encore mort... Bon, peut-être que le public célébrait la cérémonie funèbre de la voix de Renaud ... Car si les musiciens furent excellents, si le public a été superbe (et à très bien chanté), j'ai eu l'impression qu'il manquait quelque chose ... peut-être quelqu'un pour bien interpréter ces chansons admirables ... (et je suis conscient que je suis inutilement méchant avec Renaud, mais en même temps quand on paye, on a le droit à un minimum). Bon, en même temps, j'étais invité ... Désolé

Aimant certaines des chansons de Renaud, mais n'adhérant pas à tout le reste de son discours, j'ai été frappé par cette émotion provenant de la foule. Je suis sorti émotionnellement vidé. J'ai peut-être pour la première fois compris ce que l'on peut ressentir à un tes évènement. Pourtant, en tant que guitariste faisant de la guitare accompagnement, je sais la joie simple que l'on peut ressentir lorsque l'on chante en groupe une chanson et que l'interprétation est bonne.

On peut ressentir cela lorsque l'on lit un beau poème, un beau livre, lorsque l'on écoute l'interprétation de certaines œuvres. Tout à coup, on est en communion entre tous les membres de l'assistance, et c'est juste magique. Bon pour un livre, c'est différent car il s'agit d'un exercice solitaire.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 17:47 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2027
Jefferson a écrit :
Je suis comme toujours dans ces moments-là incrédule devant la foule communiant autour de son idole. Après plus de deux millénaires, on en est toujours au même point.


Jefferson, pourquoi ne prendre que 2 millénaires ??? je pense que depuis que Sapiens est présent (et peut être même avant), il y a eu des foules autour d'idoles.

Sur ce point, je vous rejoint, et moi aussi j'en suis crédule surtout que certaines idoles, à travers l'histoire, ne se sont pas contentées de chanter !!!

Il faut croire que c'est dans nos modes de fonctionnement, que ça nous est nécessaire.

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 19:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Hugues de Hador a écrit :
Sur ce point, je vous rejoint, et moi aussi j'en suis crédule surtout que certaines idoles, à travers l'histoire, ne se sont pas contentées de chanter !!!


Johnny a laissé entendre qu'il avait été sollicité, comme beaucoup d'autres. Il avait poliment décliné en disant qu'il n'était qu'un rocker.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Johnny Hallyday
Message Publié : 09 Déc 2017 21:06 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6769
Finalement j'ai trouvé que cette cérémonie parisienne se situait dans le bon registre, par rapport à ce qu'était Johnny Hallyday : ni trop, ni pas assez.

Quelqu'un (Narduccio ?) a fait remarquer plus haut que les pouvoirs publics avaient pris le parti d'organiser l'hommage national par crainte de débordements populaires, ça me paraît juste. En même temps ils ont su se faire discrets - c'est notamment le cas du discours de Macron - et laisser la place à la famille et aux fans dans une atmosphère bon enfant.

Même les bikers sont contents, c'est dire ! :mrgreen:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB