Nous sommes actuellement le 16 Nov 2019 23:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Nov 2009 16:58 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 11 Nov 2009 16:46
Message(s) : 4
Je me retrouve avec un nouveau mystère sur l'Islam...
Qui peut m'éclaircir sur ces questions ?
Merci d'avance

La Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher à Jérusalem représentent le troisième lieu saint de l'Islam",
après la Mecque et Médine. Pour appuyer cette thèse, les Musulmans se réfèrent à un passage du Coran,
la 17ème Sourate, intitulée "le Voyage Nocturne"(1).

La 17ème sourate contient une allusion floue à une « Mosquée la plus éloignée ».
« Loué soit celui qui a conduit pendant la nuit son serviteur de
la mosquée inviolable à la mosquée la plus éloignée ». Mais existe-t-il une
base solide qui prouverait qu'il est ici parlé de la mosquée al-Aqsa de
Jérusalem ?

Au temps de Mahomet, qui mourut en 632 après Jésus Christ, Jérusalem était
une ville chrétienne du royaume byzantin. Elle ne fut conquise que six ans
plus tard par le calife Omar. Durant cette période, il n'y avait que des
églises dans la ville et sur le Mont du Temple se trouvait l'église
byzantine de Sainte Marie. Vers l'an 711, soit 80 ans après la mort de
Mahomet, l'église fut transformée en mosquée et appelée al-Aqsa afin de
donner corps à l'incompréhensible sourate 17 du Coran.
Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand il écrivit le
Coran, puisqu'elle n'exista que trois générations après sa mort.

D'ailleurs Mahomet n'éprouvait pas de sympathie particulière pour Jérusalem.
Il permit à ces fidèles de prier tournés vers Jérusalem pendant quelques
mois, pensant ainsi convaincre les juifs de se tourner vers l'islam.
La tentative ayant échoué, il prononça le 12 février 624, l 'interdiction
de prier en direction de Jérusalem.

Cette ville ne fut jamais pour les musulmans un lieu saint.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Nov 2009 22:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Jan 2009 15:49
Message(s) : 1437
Alors, il y a du vrai, de l'imprécis et du faux dans ce texte.

Tout d'abord, il est parfaitement vrai que le Coran ne mentionne pas explicitement Jérusalem, mais parle de "masjid al-Aqsa" ce qui signifie, je crois le "lieu saint (masjid est le terme pour mosquée, mais mosquée a un sens vaste) le plus lointain" (si des arabisants peuvent confirmer...). L'association entre ce verset et Jérusalem s'est faite bien après la mort du Prophète (VIIIe - IXe), au moins dans les écrits. Evidemment, on ne sait pas grand chose des traditions orales. L'idée que Jérusalem ne soit pas le lieu désigné par le terme al-Aqsa ressort de temps en temps, sous-tendant souvent des idées très politiques, comme dans les écrits du journaliste égyptien Ahmed Mohammed Arafa, mais rien de très probant n'est donné à la place (on cite souvent le fait qu'un umayyade aurait détourné le pèlerinage lors d'une rébellion bloquant l'accès à La Mekke, mais il a été démontré que cette information provient de sources abbasides hostiles au umayyades et s'oppose à la réalité historique. J'ai développé la chose sur WP : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%B4me_ ... .A9rection)

Il est parfaitement faux qu'il ait eu une église sur le mont du Temple ; je le sais bien car il y a un personnage sur wikipédia qui a essayé d'imposer cette idée et j'ai fait pas mal de recherches sur la question, notamment dans les recueils de sources. L'idée existait au XIXe siècle (sans doute pas sans connotations...), mais les sources écrites ne mentionnent aucune église à cet endroit. Les chercheurs, Oleg Grabar notamment, pensent généralement que les Chrétiens avaient laissé l'esplanade en ruines pour marquer leur domination sur les Juifs, et inversement, les musulmans auraient construit sur l'esplanade comme symbole du nouveau pouvoir.

La qibla a été un certain temps dirigée vers Jérusalem, ce qui marque, quoiqu'en dise votre citation, l'importance de cette cité dans l'optique musulmane. Il n'est en effet nullement anodin que la première qibla ait été Jérusalem ; d'ailleurs, l'islam se situe dès son origine dans la lignée des autres religions du Livre, et le choix de Jérusalem a évidemment une symbolique liée à la tradition judaïque et chrétienne.
En effet, des discordances entre Muhammad et les communautés juives ont pu être une raison du changement d'orientation vers la Mekke, qui était un sanctuaire ancien, tant pour les paiens que pour les chrétiens, puisqu'il existe mention dans les hadith d'une Vierge à l'enfant suspendue avec d'autres images religieuses autour du sanctuaire, que Muhammad a épargnée lors de l'épisode du bris des idoles.

La première mosquée al-Aqsa est mal connue, il s'agissait d'un monument de bois, mentionnée par un pèlerin chrétien, Arculf, à la fin du VIIe s (entre 679 et 688). On ne sait pas le moment de son érection, mais il existait bien une mosquée avant le règne d'al-Walid et la première construction en dur.

Voilà ce qu'on peut en dire en gros, il me semble. Avez-vous des questions plus particulières ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Nov 2009 23:40 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Sep 2007 15:16
Message(s) : 85
calame a écrit :
Alors, il y a du vrai, de l'imprécis et du faux dans ce texte.

Tout d'abord, il est parfaitement vrai que le Coran ne mentionne pas explicitement Jérusalem, mais parle de "masjid al-Aqsa" ce qui signifie, je crois le "lieu saint (masjid est le terme pour mosquée, mais mosquée a un sens vaste) le plus lointain" (si des arabisants peuvent confirmer...).

"Masjid" signifie littéralement "lieu de prosternation"...
Si aujourd'hui il fait généralement référence à une mosquée, il se peut qu'au 7ème siècle il ait pu désigner d'autres lieux saints (comme l'emplacement du temple de Salomon).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Nov 2009 7:29 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Sep 2009 20:11
Message(s) : 269
Localisation : France
calame a écrit :
La qibla a été un certain temps dirigée vers Jérusalem

...Selon, là encore, des sources extra-coraniques. La croyance en ce point est donc un fait historique à partir du IXe siècle, mais la réalité de cette orientation initiale peut elle aussi être remise en cause par certaines personnes (cf par ex J. Chabbi)

_________________
...Ma fin est mon commencement, et mon commencement ma fin... (G. de Machaut)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2009 1:27 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Fév 2009 13:57
Message(s) : 104
gold a écrit :
Je me retrouve avec un nouveau mystère sur l'Islam...
Qui peut m'éclaircir sur ces questions ?
Merci d'avance


Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand il [color=#FF0000] écrivit
le
Coran, puisqu'elle n'exista que trois générations après sa mort.


Cette ville ne fut jamais pour les musulmans un lieu saint.
[/color]





????


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2009 13:42 
Al-Mutakaddam a écrit :
gold a écrit :
Je me retrouve avec un nouveau mystère sur l'Islam...
Qui peut m'éclaircir sur ces questions ?
Merci d'avance


Mahomet ne pouvait donc pas penser à cette mosquée quand il [color=#FF0000] écrivit
le
Coran, puisqu'elle n'exista que trois générations après sa mort.


Cette ville ne fut jamais pour les musulmans un lieu saint.
[/color]



Bonne interrogation Al Mutakaddam.

Le Coran est la parole de Dieu dans l'Islam, Mohamed n'a rien écrit du tout il n' a fait que transmettre cette parole.



????


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2009 17:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2009 12:57
Message(s) : 326
Localisation : nederland
Citer :
Le Coran est la parole de Dieu dans l'Islam


..qui ne cîte pas Jérusalem!

_________________
Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la Géographie.
[Daniel Pennac]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Déc 2009 9:30 
glutzenbaum a écrit :
Citer :
Le Coran est la parole de Dieu dans l'Islam


..qui ne cîte pas Jérusalem!


Certes! Mais le récit est présent dans les hadiths! Revoyez vos bases, les hadiths ont leur place à côté du Coran dans la liturgie musulmane.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Déc 2009 18:22 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 05 Sep 2009 12:57
Message(s) : 326
Localisation : nederland
Citer :
Revoyez vos bases


"Prie Dieu,mais attache ton chameau"(proverbe arabe) :wink:

_________________
Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la Géographie.
[Daniel Pennac]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Fév 2010 13:53 
on peut dire ça: la liturgie musulmane ?


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2010 11:31 
Bien sûr cela n'est pas exclusif au christianisme, quelques recherches dans les livres ou sur le net répondra rapidement à votre question.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2010 11:40 
je suis encore tombé sur article nul de wikipédia (celui sur la liturgie) et qui a oublié l'islam.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Fév 2010 12:21 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1919
Localisation : Nanterre
Alfred-Louis de Prémare, dans Les Fondations de l'Islam, fournit des informations intéressantes sur la conquête de Jérusalem.

Nom de la ville
Hadrien avait rebaptisée la ville Aelia au IIe siècle après JC. Ce nom, arabisé en Iiliyâ', est le plus couramment utilisé par les sources arabes de la conquête. Il figure sur les bornes militaires d'Abd-Al-Malik (685-705) et est encore présent dans les ouvrages géographiques et historiographiques du IXe siècle.

Reddition et venue d'Omar

Elle eut lieu sous le califat d'Omar, mais aucune source contemporaine ne mentionne la venue du calife dans la ville.
Au IXe siècle, Baladuhri donne trois versions différentes de la prise de la ville. Dans une seule, Omar vient en personne
Au XIIe siècle, le géographe Al-Bakri fait état d'un récit où Omar s'arrête à Jabiya, près de Damas, et de là règle les détails de l'occupation de la ville.

Un récit grec de Théophane le Confesseur, début IXe siècle, relate la rencontre entre le patriarche Sophronios et Omar. Mais il s'agit de la transposition d'un récit musulman (qu'on retrouve chez Tabari), relatant une rencontre entre Omar et un évêque chrétien à Eilat, non à Iiliya. Le dignitaire, en constatant qu'Omar a des habits sales et déchirés, lui propose une tunique neuve. Omar préfère celle qu'il porte, et ne consent à porter le cadeau que le temps de laver ses habits.

Enfin, un récit de Tabari (Xe siècle) décrit Omar faisant ses prières sur le mont du temple, puis décidant construire une mosquée au même endroit que l'ancien temple juif, se posant ici comme le sauveur attendu par les Juifs et donc le continuateur de la vraie religion. Le rabbin qui l'accompagne se convertit sur-le-champ.

Le premier lieu de prière musulman

Un évêque gaulois, Arculfe (VIIe siècle), décrit l'édifice bâti par les conquérants sur le Mont du Temple : Les Sarrasins fréquentent maintenant une maison de prière quadrangulaire qu'ils ont construite de manière grossière sur des ruines. Elles est faite de planches dressées et de grandes poutres.

En tout, qu'en conclure ? Difficile à dire. Il n'est pas évident que Jérusalem ait été dès le départ une ville sainte de l'Islam. Il semble au contraire que sa sainteté ait été construite progressivement, probablement sous l'impulsion d'Abd-Al-Malik, constructeur du Dôme du Rocher, et que les historiens abbassides aient ensuite fait remonter la sacralisation de la ville à Omar.
À l'appui de cette théorie, il est intéressant de remarquer que la citation coranique évoquant Jérusalem ne fait pas partie des inscriptions du Dôme.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Fév 2010 0:40 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Juil 2004 20:40
Message(s) : 240
Localisation : Paris
glutzenbaum a écrit :
Citer :
Le Coran est la parole de Dieu dans l'Islam


..qui ne cîte pas Jérusalem!


Ni le nom de la Mecque(il utilise Bakka au lieu de Mekka) ou celui de Médine. En fait le Coran ne cite que très rarement un endroit et jamais une date.

Masjid El Aqsa: C'est le lieu de priere qu'Abraham(Patriarche des arabes aussi) à bati pour lui même à Jérusalem
Masjid El Haram: C'est la Mecque ou plutot la Kaaba, le lieu de prière qu'Abraham a bati avec et pour son fils Ismail.



glutzenbaum a écrit :
Enfin, un récit de Tabari (Xe siècle) décrit Omar faisant ses prières sur le mont du temple, puis décidant construire une mosquée au même endroit que l'ancien temple juif, se posant ici comme le sauveur attendu par les Juifs et donc le continuateur de la vraie religion. Le rabbin qui l'accompagne se convertit sur-le-champ.


D'après les historiens arabes c'est Sophronius le patriarche de Jérusalem qui proposa à Omar de faire sa prière à l'église, Omar refusa arguant que ses successeurs pourraient en faire un pretexte pour confisquer l'église et en faire une mosqué; Omar lui demanda s'il connaissait un terrain pour justement batir une Mosquée, Sophronius proposa alors de la bâtir sur le mont du temple.
Sachant que Sophronius a accepté de remettre les clés de Jerusalem à Omar sans bataille à condition que celui ci interdise aux juifs d'entrer dans la ville. Omar heureux de ne pas faire bataille accepta ce pacte que Ali son successeur à rompu en accordant aux juifs le droit de s'installer dans cette ville.

Pour les musulmans le temple de Salomon n'était pas à Jerusalem mais à Naplouse, c'est d'ailleurs pour cela qu'Arafat était convaincu que le but de la recherche du temps en dessous du Mont n'a qu'un abjectif, fragiliser Les fondations de la Mosquée et non pas la recherche du temple qui pour lui a existé ailleurs.

_________________
Ce qui m'intéresse, c'est la vie des hommes qui ont échoué car c'est le signe qu'ils ont essayé de se surpasser
Georges Clemenceau


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Fév 2010 9:30 
Citer :
En fait le Coran ne cite que très rarement un endroit et jamais une date.


En plus du Coran, l'islam se fonde sur les Hadiths, principalement ceux de Boukhari et Muslim, ils apportent des précisions.


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 90 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB