Forum Histoire - Passion Histoire
http://www.passion-histoire.net/

L'Arabie entre islam et pétrole
http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=91&t=24497
Page 1 sur 4

Auteur :  Florian [ 08 Juin 2010 8:52 ]
Sujet du message :  L'Arabie entre islam et pétrole

.......................................................Image

.........En partenariat avec la revue L'Histoire, Passion-Histoire propose chaque mois une "Discussion du mois" en lien avec la thématique du magazine.

............
Dans celle-ci, vous pouvez débattre de la thématique traitée dans le numéro du mois et faire part de vos avis et remarques sur les articles qui le composent.

..........................................................Image

Pour le mois de juin 2010, en lien avec le numéro 354 actuellement en kiosque, nous vous proposons d'échanger autour de l'Arabie.


Le sommaire du dossier spécial de L'Histoire, disponible en kiosque:
Citer :
# La révolution de l’or noir – Henry Laurens
# Au temps de l’Arabie heureuse – Christian Robin
# Le lieu le plus sacré de l’islam – Julien Loiseau
# Au centre du monde ? – Jean-Pierre Filiu



La parole est à vous...

Auteur :  Artigas [ 08 Juin 2010 22:06 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Le moins que l'on puisse dire est que l'Arabie-Saoudite est un pays de contrastes et de paradoxes. Allié politiquement (et d'une certaine façon) économiquement depuis 1945 aux Etats-Unis, c'est le pays leader de l'OPEP. C'est elle qui décide ou non de baisser ou d'augmenter la production de pétrole en premier lieu, détenant environ 25% de la production mondiale de pétrole. (Encore que ce chiffre ne soit pas sûr)

Pourtant des enjeux et des problèmes demeurent: pays du wahabitisme, doctrine rigoriste de l'islam, la place des femmes y est minorée. Sans oublier l'opposition géopolitique depuis la révolution islamique de 1979 avec l'Iran chiite.

Pays moderne et développé grâce à l'or noir mais ou une minorité seulement de la population profite des rentes de ce dernier. Une partie non négligeable du pays est pauvre.

Et le tourisme religieux y est imprégné grâce à la présence sur son sol des deux villes saintes de La Mecque et Médine grâce à Ibn Seoud et à son unification du pays au détriment des turcs sur le plan historique.

Auteur :  Nebuchadnezar [ 14 Juin 2010 0:34 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Ce pays est un cas unique dans l'histoire : il a été créé par la volonté d'un seul homme, Ibn Séoud, qui a bénéficié de deux miracles consécutifs : la découverte de pétrole et d'eau fossile dans le sous-sol de son désert.

Les Bédouins qui peuplaient le désert ont été sédentarisés et contraints de travailler dans une agriculture créée de toute pièce. Natalité aidant, les Saoudiens constituent un peuple neuf, sans lien avec leur ancienne culture.

L'alliance avec les États-Unis existe depuis sa fondation : Ibn Saoud a eu l'intelligence d'accepter l'appui des Américains pour contrer l'influence britannique dans la région. Les Britanniques, eux, soutenaient plutôt la dynastie Hachémite, qu'ils ont puissamment aidé à combattre les Turcs, par l'intermédiaire de Laurence d'Arabie. À la suite de leur éviction, les Britanniques contribueront à réinstaller cette famille en Jordanie et en Irak. Après 1945, il s'agit avant tout de contrer l'influence soviétique dans le monde arabe, tout en assurant aux États-Unis un flux continue de pétrole nécessaire à leur consommation gargantuesque. Les chocs pétroliers n'ont absolument pas modifié la donne.

Comme l'a dit Artigas, c'est le pays du wahhabisme. Mais ce n'est pas "un problème qui demeure". C'est l'essence du royaume qui se veut le dépositaire du véritable islam des origines - en fait, le wahhabisme n'existe que depuis le XVIIe siècle - et qui utilise ses ressources considérables pour le répandre via la télévision, la radio, et maintenant internet.
Il ambitionne de réunifier l'islam, et l'a déjà modifié en profondeur en démocratisant le pélerinage. Jadis privilège d'une élite, il est désormais à la portée de tous les Musulmans, dont un tiers au moins l'a déjà fait.
80 % des jeunes font des études religieuses, qui portent surtout sur le droit musulman, puisque l'islam est à la fois religion et loi. Ils apprennent non à adapter la religion à la modernité, mais bien la modernité à la religion, en développant notamment la finance islamique.

Citer :
Pays moderne et développé grâce à l'or noir mais ou une minorité seulement de la population profite des rentes de ce dernier. Une partie non négligeable du pays est pauvre.
Pas tout-à-fait. La monarchie a réussi à tirer une grande part de la population de la pauvreté. De nombreuses sinécures existent dans l'administration et l'armée. Comme aucune entreprise étrangère n'est autorisée, beaucoup de Saoudiens s'assurent des revenus en servant de prête-nom.

La majeure partie des travaux pénibles sont assurés par des émigrés asiatiques travaillant souvent dans des conditions proches de l'esclavage, aboli en 1962.

Auteur :  glutzenbaum [ 14 Juin 2010 5:19 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Citer :
80 % des jeunes font des études religieuses


Que des hommes évidement,les filles étant réservées aux bordels des cheiks >:)

Auteur :  Nebuchadnezar [ 14 Juin 2010 20:28 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

glutzenbaum a écrit :
Que des hommes évidement,les filles étant réservées aux bordels des cheiks >:)
Allons, c'est noircir le tableau outre mesure !
Au contraire, l'Arabie Saoudite a fortement investi dans l'éducation des filles. Si je ne me trompe pas, c'est Fayçal qui a poussé en ce sens.
À cause de la séparation totale des sexes, un grand nombre de métiers ne peuvent être exercés que par des femmes dès qu'ils visent une clientèle féminine : médecin, professeur...

Certaines femmes réussissent bien dans les affaires : une femme n'a pas le droit de conduire une voiture, mais elle peut posséder sa propre entreprise ;)

Auteur :  glutzenbaum [ 15 Juin 2010 5:19 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Nebuchadnezar a écrit :
glutzenbaum a écrit :
Que des hommes évidement,les filles étant réservées aux bordels des cheiks >:)
Allons, c'est noircir le tableau outre mesure !
Au contraire, l'Arabie Saoudite a fortement investi dans l'éducation des filles. Si je ne me trompe pas, c'est Fayçal qui a poussé en ce sens.
À cause de la séparation totale des sexes, un grand nombre de métiers ne peuvent être exercés que par des femmes dès qu'ils visent une clientèle féminine : médecin, professeur...

Certaines femmes réussissent bien dans les affaires : une femme n'a pas le droit de conduire une voiture, mais elle peut posséder sa propre entreprise ;)

Ma remarque est en effet un peu exagérée,mais juste un peu.L'Arabie Saoudite est une dictature religieuse où les femmes sont traitées inferieurement.Exemple:

"L’incendie d'une école de filles à La Mecque survenu en 2002 a donné lieu à de nombreux commentaires, en Arabie saoudite ou à l'étranger, du fait de l'action en cette occasion de la police religieuse, qui a interdit aux jeunes filles de quitter l'établissement en en bloquant les portes, entrainant la mort de 15 d'entre elles, et faisant plus de 50 blessées.

En effet, l'incendie étant survenu tôt le matin, les jeunes filles n'étaient donc pas vêtues de façon conforme au code vestimentaire islamique (abaya, un long vêtement noir et enveloppant, et tête couverte
".
Ca prouve une chose,elles vont à l'école!

Auteur :  Savinien [ 16 Juin 2010 1:48 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

glutzenbaum a écrit :
Nebuchadnezar a écrit :
glutzenbaum a écrit :
Que des hommes évidement,les filles étant réservées aux bordels des cheiks >:)
Allons, c'est noircir le tableau outre mesure !
Au contraire, l'Arabie Saoudite a fortement investi dans l'éducation des filles. Si je ne me trompe pas, c'est Fayçal qui a poussé en ce sens.
À cause de la séparation totale des sexes, un grand nombre de métiers ne peuvent être exercés que par des femmes dès qu'ils visent une clientèle féminine : médecin, professeur...

Certaines femmes réussissent bien dans les affaires : une femme n'a pas le droit de conduire une voiture, mais elle peut posséder sa propre entreprise ;)

Ma remarque est en effet un peu exagérée,mais juste un peu.L'Arabie Saoudite est une dictature religieuse où les femmes sont traitées inferieurement.Exemple:

"L’incendie d'une école de filles à La Mecque survenu en 2002 a donné lieu à de nombreux commentaires, en Arabie saoudite ou à l'étranger, du fait de l'action en cette occasion de la police religieuse, qui a interdit aux jeunes filles de quitter l'établissement en en bloquant les portes, entrainant la mort de 15 d'entre elles, et faisant plus de 50 blessées.

En effet, l'incendie étant survenu tôt le matin, les jeunes filles n'étaient donc pas vêtues de façon conforme au code vestimentaire islamique (abaya, un long vêtement noir et enveloppant, et tête couverte
".
Ca prouve une chose,elles vont à l'école!

Pourriez-vous me citer votre source ?

Auteur :  glutzenbaum [ 16 Juin 2010 5:10 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Citer :
Pourriez-vous me citer votre source ?


Ces liens,entre autre,

MédiArabe.com,
autre lien,
rfi.fr

Auteur :  labellebleue [ 16 Juin 2010 10:22 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

un pays qui détient les robinets pétroliers du monde est forcément intouchable et peut fait ce que bon lui semble en toute impunité, meme bafouer les droits de l'homme.
euh..pardon.. de la femme.

Coluche disait "si t'es moche, petit, et en + noir, dans la vie pour toi.. ça va être dur, très dur ! "
on avait encore quelques chances d'y échapper.
pour certains, ça sera juste "si t'es une fille née où il faut pas".
ainsi va la vie.

Auteur :  Alfred Teckel [ 16 Juin 2010 11:07 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Et comme de juste il est toujours aussi impossible de discuter de l'Arabie sans venir y placer des débats et polémiques récents. L'Arabie n'est pas que le royaume de Saoud et le dossier du mois de l'Histoire est en lien - je pense - avec l'exposition du Louvre qui débute mi-juillet et est consacrée à l'Arabie pré-islamique.

Auteur :  glutzenbaum [ 16 Juin 2010 16:28 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Avant ou après l'islam,cette région a l'air funeste pour la gente féminine. :'(

La femme quant à elle, n'avait de valeur que lorsqu'elle était en âge d'être mariée. En effet, les filles étaient considérées comme un fardeau car elles étaient matériellement dépendantes, or le peu de considération qu'on leur prêtait donnait lieu à des actes horribles. Ainsi, fréquemment, les nourrissons de sexe féminin étaient enlevés à leur mère et enterrés vivants. Du coup, à l'âge du mariage, les femmes étaient bien moins nombreuses que les hommes. C'est un problème que l'on rencontre hélas, encore aujourd'hui, en Inde et en Chine, mais pour des raisons différentes.http://www.orientale.fr/page_1110_fr_10783_L-Arabie-preislamique.htm

Auteur :  nbbourbaki [ 16 Juin 2010 18:18 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

glutzenbaum a écrit :
En effet, les filles étaient considérées comme un fardeau car elles étaient matériellement dépendantes,..
Ne serait-ce pas lié au fait qu'après les avoir élévées, il faut fournir une dot au moment du mariage et c'est la famille du mari qui bénéficie du tout ?

Auteur :  Nebuchadnezar [ 16 Juin 2010 20:18 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

nbbourbaki a écrit :
Ne serait-ce pas lié au fait qu'après les avoir élévées, il faut fournir une dot au moment du mariage et c'est la famille du mari qui bénéficie du tout ?
Vous confondez avec l'Inde. Dans les sociétés arabes, c'est l'époux qui paie la dot à sa femme.
La charia est très claire là-dessus, et le droit est très développé au sujet des droits de la femme sur cette dot, en cas de divorce.

glutzenbaum a écrit :
...Ainsi, fréquemment, les nourrissons de sexe féminin étaient enlevés à leur mère et enterrés vivants. Du coup, à l'âge du mariage, les femmes étaient bien moins nombreuses que les hommes. C'est un problème que l'on rencontre hélas, encore aujourd'hui, en Inde et en Chine, mais pour des raisons différentes....
Il faut être prudent avec ce genre d'affirmation. C'est l'interprétation d'une citation du Coran, orientée pour décrire les bienfaits de l'arrivée de l'islam dans la région. Bien entendu, aucune preuve archéologique ou autre ne vient l'étayer.
La caractéristique principale des sociétés musulmanes est son endogamie : les filles sont mariées à leurs cousins et ont donc peu vocation à quitter le cercle familial. Ce trait de caractère n'est pas imputable à l'islam, et rend peu crédible de mauvais traitement acharnés contre les filles.

Auteur :  nbbourbaki [ 17 Juin 2010 6:29 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

Nebuchadnezar a écrit :
Vous confondez avec l'Inde. Dans les sociétés arabes, c'est l'époux qui paie la dot à sa femme.
La charia est très claire là-dessus,
Ma question faisait suite à un texte douteux sur l'Arabie préislamique. Dans la langue française, une dot c'est ce qui est apporté au moment du mariage par l'épouse.
Nebuchadnezar a écrit :
La caractéristique principale des sociétés musulmanes est son endogamie :
Turquie, Pakistan, Indonésie, etc. ou seulement le monde arabe ?

Auteur :  Nebuchadnezar [ 17 Juin 2010 6:57 ]
Sujet du message :  Re: La discussion du mois - L'Arabie entre islam et pétrole

nbbourbaki a écrit :
Turquie, Pakistan, Indonésie, etc. ou seulement le monde arabe ?
Turquie et Pakistan, oui. Pour l'Indonésie, je suis moins sûr.

Page 1 sur 4 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/