Nous sommes actuellement le 18 Oct 2019 11:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Mai 2009 18:07 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Il y a bien observation concrète d’un changement de culture chez les Scythes ( des abords de la mer noire ), vers la fin du VI ème siècle avant JC. Le changement se serait accompli sur environ trois décennies.

Avant les Perses, les Mèdes, anciens habitants de l’Iran, auraient été envahi par les scythes vers –628 av JC avant de les chasser. Les Scythes ont également envahi le Moyen Orient jusqu’en Egypte.

Le passage de la culture des anciens Scythes a celle des nouveaux venus ( originaires de l’Asie centrale ),, coïnciderait avec la campagne de Darius en Thrace, mais aussi à sa campagne contre les Sakas ( les Sakas étaient les nomades successeurs de la culture d’Andronovo au début de l’âge du fer ).Le territoire des Sakas était directement sous contrôle des Achéménides vers – 450 av JC.

Les Perses auraient entraîné dans leurs conquêtes, ou provoqué le déplacement des populations nomades vers l’ouest.
Les anciens Scythes du nord de la mer noire auraient été refoulé vers l’Europe et donné naissance à la culture laténienne , sur les abords des Carpates et les plaines du nord.
Le coeur de l’ancien territoire laténien ne paraît pas dicté par le hasard : il concerne entre autre des régions riches en fer. La culture de la Tène commence peu après le départ, en –490 av JC de la guerre entre la Grèce et les Perses.

La culture des Laténiens se distingue par une grande extension de l’usage de placer des chars dans les sépultures ( On en retrouve jusqu’en Ecosse, près d’Edimbourg, en fin de parcours de cette culture ). Les bretons furent les derniers utilisateurs connus du char de combat dans l’antiquité. Ils paraissaient bien représentatifs de ces envahisseurs Laténiens ( Jules César remarque qu’ils ne ressemblaient pas aux gaulois, ces derniers étant de type plus « mêlé » )
Les commentaires de « la guerre des gaules » signalent la polyandrie des bretons ( livre V, XIV ) : Hérodote parle de la même chose pour les Scythes.

Bien avant les invasions mongoles du XIIIème siècle menaçant l’Europe, le gène sanguin B paraît avoir voyagé vers l’ouest de l’Europe avec des populations beaucoup plus anciennes et laissé des traces légèrement plus importantes dans la population du nord est de la France et aussi en Grande-bretagne : les Laténiens seraient également concernés par ce phénomène.

A titre de curiosité, ajoutons qu’ils introduisent la poule domestique en Occident, oiseau originaire de Malaisie et ayant transité par l’Inde, et aussi sans doute par la route de la soie.


A votre avis, pourquoi les Laténiens ne seraient pas issus des Scythes ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mai 2009 15:50 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 04 Avr 2009 22:14
Message(s) : 49
pour répondre rapidement par rapport au sujet et parralélement :

-je peut dire que les laténiens sont Celte par leurs façon

-je peut dire que les laténiens sont pas des Scythes car il n'ont pas les meme façons de vivre qui touchent les laténiens comme des Celtes et l'histoire de leurs arrivé est Celte voila

_________________
la passion historique de ocelline


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 11:13 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Bonjour Ocelinne,

Ce point de vue est en effet légitime en écoutant le consensus sur le sujet.
Mais si l’on examine certains détails :

1) Est-ce bien justifié de voir des celtes dans les belges, sachant que les commentaires de Jules César ont fait la différence ? Cette séparation du territoire belge et celte a été confirmée par d’autres auteurs. Et pour ma part, je perçois encore la différence sous certains aspects conservés dans la toponymie française.

2) Est-ce également justifié de croire que les anciens irlandais étaient des celtes ? Cette île a servit de refuge aux chrétiens continentaux. Les moines n’avaient pas d’autres conception du passé que celle qu’ils ont emprunté aux gallo-romains.
J’ajouterai qu’il y avait au sud de l’Irlande une culture de l’âge du fer qui ne devait rien au « laténien ».
Et encore que les écrivains et poètes de grand talents du renouveau de la culture irlandaise ont pu, eux aussi, être abusé par les préjugés de leur époque.

3) Pourquoi les auteurs de l’antiquité sont unanimes pour signaler des celtes en espagne alors qu’on n’y retrouve aucune trace du « laténien »( et inversement aucune trace d’hallstattien en Irlande ) ?

4) La « celtomanie » des promoteurs du tourisme breton n’est-elle pas aussi basée sur des malentendus ? Comment se fait-il que les auvergnats ne fassent pas autant de tapage sur leurs origines celtiques ?

5) Enfin pour finir, pourquoi cette grossière confusion entre les mots « celte » et « galate », tous deux issus de deux noms grecs distincts , « keltai » et « galatai ». Les « laténiens », très fortement implantés en Hongrie, justifient amplement les raids « gaulois » jusqu’à Rome et ensuite la menace pour la Grèce. Les deux peuples concernés par leur méfaits les ont appelés « galates » et non « celtes ». A ma connaissance, aucun auteur de l’antiquité n’a dit que les « galates » étaient les « keltoi » des marchands grecs.



______________________________

"Si tu lance une pierre dans un pub, tu peux être sûr qu’elle touchera au moins trois poètes » ( proverbe irlandais ).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 12:45 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3091
Attention quand même à ne pas trop confondre culture archéologique et ethnies, ça ne marche pas à tous les coups. Des Celtes ont bien pu ne pas partager les traits de la culture de La Tène, de la même façon que des non celtes ont pu les partager. Il est essentiel de préciser cela avant de se lancer dans ce type de discussion. Malgré tout, il n'empêche que l'extension de la culture de La Tène recouvre bien le peuplement de populations celtophones connues, et donc que les porteurs de cette civilisation sont sans doute très majoritairement des Celtes. En plus dans vos arguments sur les Scythes vous utilisez une source douteuse (Hérodote), et reproduisez la même confusion entre traces archéologiques et ethnies que pour La Tène. Attention, on parle de périodes et de régions mal connues parce qu'elles n'ont produites aucun textes, qu'elles ne sont connues que par des sources extérieures ou bien par l'archéologie, ce qui n'est déjà pas mal, mais laisse énormément de zones d'ombres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 19:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Oui, soit. La culture, donc l’archéologie, n’est pas forcément représentative d’une seule ethnie. Mais il y a quand même des usages marquant la frontière entre les ethnies : par exemple, les commentaires de Jules César précisent que les germains n’ont aucun goût pour les sacrifices, et que contrairement aux gaulois, leur cultes ne concernent que des éléments naturels ( livre VI, XVI et XXI ).

La langue est un argument beaucoup plus certain, mais pas toujours : Déja dans l’antiquité, il y a des témoignages de remplacement linguistiques.
Dans l’ouest européen, l’influence des laténiens paraît se ressentir plus particulièrement dans le « celtique P » ou « brittonique ». Elle représenterai plutôt une modification de la langue des autochtones...et le « gaulois » reste à attester à l’est du domaine laténien !
Donc la correspondance entre culture laténienne et les langues classées « celtique » ne paraît pas encore acquise.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2009 20:44 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2003 23:28
Message(s) : 3091
Nérée a écrit :
Oui, soit. La culture, donc l’archéologie, n’est pas forcément représentative d’une seule ethnie. Mais il y a quand même des usages marquant la frontière entre les ethnies : par exemple, les commentaires de Jules César précisent que les germains n’ont aucun goût pour les sacrifices, et que contrairement aux gaulois, leur cultes ne concernent que des éléments naturels ( livre VI, XVI et XXI ).


Évidemment mais là vous citez des cas pas faciles à repérer par l'archéologie, il y en a tout de même de plus évidents. Mais il faut tenir compte du fait qu'une culture développée sur un aussi vase espace que celle de La Tène présente des variations régionales, et en plus il peut y avoir des peuples d'une ethnie identiue ayant une culture matérielle bien différente. Et rien ne dit que les frontières ethniques soient bien marquées, pas plus en tout cas que les frontières entre cultures repérées par l'archéologie. Il faut souvent se méfier de cela : les spécialistes non archéologues ont souvent tendance à surinterpréter les données archéologiques (et à l'inverse les archéologues à être parfois trop prudents dans leurs interprétations), notamment les linguistes, qui veulent faire correspondre trop rapidement ethnies et cultures archéologiques, et c'est souvent le cas chez les indoeuropéanistes. D'où la légitimité de vos interrogations de départs, mais remplacer les Celtes par des Scythes ne donnera rien de mieux.

Citer :
Donc la correspondance entre culture laténienne et les langues classées « celtique » ne paraît pas encore acquise.


Elle ne sera jamais totalement acquise vu la nature des sources, mais il n'empêche : elle est la plus probable. Les porteurs de la culture de La Tène sont probablement dans leur majorité des celtophones, si j'en suis mes lectures sur le sujet, à moins qu'il y ait eu de nouvelles recherches là-dessus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mai 2009 0:36 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Nov 2008 19:03
Message(s) : 244
Localisation : Genève
Premièrement, les Belges sont des celtes, il n'y a aucun doute là dessus. Strabon n'a pas différencié les Belges et les Gaulois d'une autre manière que le nom, il les englobe même dans l'appellation "celte".
Ensuite les fouilles archéologiques montre que ce peuple partagent la même culture que les Gaulois.
http://www.persee.fr/web/revues/home/pr ... m_3_1_2177
Selon Brunaux, les Belges sont originaires du Sud de l'Allemagne et ont migré en Gaule vers le début du IIIème siècle avant J.-C. D'ailleurs, les Belges se sont répandus aussi dans l'île de Bretagne et la culture insulaire est parfaitement celtique.
Si les Belges étaient une tribu scythique, cela se serait vu dans l'étymologie des prénoms et des peuples. Les seuls traces linguistique communes en les scythes et les celtes sont issues de l'indo-européen.
Personnellement, il n'y aucune raison de penser que les Scythes aient formés les laténiens, vous pouvez toujours lire le livre de Brunaux sur les Druides, il y tient une thèse scythisante.
Pour moi, les ressemblances entre scythes et celtes provient d'un peuple ancêtre commun. Le char apparait en Scandinavie vers -1000.
Je ne connaît pas énormément la culture Villanovienne, mais j'avais trouvé cette origine:
"Les ancêtres des Villanoviens ont dû commencer à émigrer des régions situées sur le pourtour de la mer Noire, par vagues successives, aux alentours des trois derniers siècles du IIe millénaire av. J.-C. ; aussi, ils ont pu être considérés comme des prédécesseurs des Celtes ou proto-Celtes, au même titre que les autres populations protohistoriques établies à l'âge du bronze au nord de la Méditerranée (Provence, péninsule ibérique et péninsule italienne)."
Et voici une carte montrant la progression du char chronologiquement:
Image

C'est ce qui m'avait donné l'envie d'ouvrir ce topic (désert):
viewtopic.php?f=41&t=19110

Je me demandais si la culture de Karassouk pouvait trouvé des points communs avec la culture proto-celtique, peut-être l'origine de la culture Villanovienne ou de Hallstatt.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mai 2009 22:39 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3301
Pour ma part, je pense également en effet que les laténiens ne sont pas issus des scythes... La théorie qui voudrait que les celtes soient issus des scythes datent de la fin du XIXe... Je l'ai déja lu dans de vieux ouvrages où l'on parlait des cimmériens qui auraient déferlés sur l'Europe de l'ouest. Cette théorie a été abandonnée depuis belles lurettes (les langues scythes appartiennent au groupe indo-iranien... différent des langues celtes et des autres groupes linguistiques de l'Ouest indo-européen). Néanmoins, mais si les celtes ne sont pas directement apparentés aux scythes (si ce n'est par l'héritage commun indo-européen) je pense qu'il y'a put y avoir une certaine influence culturelle. Notemment par la route de la soie qui passait par les territoires scythes et allait jusqu'en Europe de l'Ouest. On a même retrouvé des restes de tissus de soie dans une tombe d'un prince celte. Et il est possible que le dragon soit une figure mythologique qui nous soit parvenu via cette route de la soie... Route qui véhiculait non seulement des marchandises mais aussi des mythes, des histoires, l'art...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 0:16 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2009 21:23
Message(s) : 140
Localisation : territoire vénètes
Bonjour à tous,

Je rejoins Skipp sur la question..

Les pérégrinations des celtes ainsi que leur extension vers l'Est les mirent en relation avec les Scythes et les asiatiques hellénisés d'Asie Mineure : de là les torques à tête de serpents, certaines figures du vase de Gundestrup, le torque à tête d'animal de Vieil-Toulouse...

Au commencement de la Tène, la population celtique apparaît à la fois plus nombreuse et d'une façon générale, plus dense. Il en résulterait des colonisations intérieurs, des déplacements de population avec peut être des bousculades, des troubles. Je pense que les laténiens étaient avant tout des Celtes.

Nérée a écrit :
Est-ce bien justifié de voir des celtes dans les belges,


Les Belges parlaient la même langue que les Gaulois ( groupe Brittonique ), les noms de lieux et d'hommes chez les Belges, sont semblables ou identiques aux noms brittoniques..
Je rejoins Genava55 concernant les Belges en y ajoutant que c'est derniers ont pris par au principales éxpéditions des Celtes en Italie,île de Bretagne, Ireland, Espagne, Balkans, Asie Mineure.

Nérée a écrit :
Est-ce également justifié de croire que les anciens irlandais étaient des celtes ?


Qu'entendez vous par "anciens irlandais" ?

Nérée a écrit :
La « celtomanie » des promoteurs du tourisme breton n’est-elle pas aussi basée sur des malentendus ?


Point de vue symboliques, le Triskell n'est pas "breton", il est même antérieur à la civilisation celtique si je ne me trompe pas..
La vague Bretonne ( insulaire ), qu'a subit l'armorique au Vème siècle, fait des Bretons les descendants celtique les plus récents sur le continent peut être ?? et ça leurs est montés à la tête !! >:)

_________________
"VAE VICTIS"

« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 16:10 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Bonjour Genava55,
Et merci pour les infos.
genava55 a écrit :
Pour moi, les ressemblances entre scythes et celtes provient d'un peuple ancêtre commun.
Oui, cependant si cette culture commune remonte aussi loin, comment expliquer que certains usages ( fosses à sacrifices, style de l’art des steppes ), n’apparaissent pas en europe centrale avant les laténiens ? Par ailleurs, on ressent bien dans l’hallstattien ou le laténien une influence des champs d’urnes ( exemple des pommeaux à antennes sur les armes..). Les torques très utilisés par les celtes, remontant au moins à la culture d’Unétice en plein coeur de la Bohême.
Les fosses à sacrifices trouvées dans le laténien ( et décrites par Hérodote à propos des scythes ou des cimmériens ), ne paraîssent pas exister ( mais je suis peut-être mal informé ? ) chez les hallsttatiens ni dans les cultures du bronze final de l’europe.
Comment expliquer que des moeurs aussi particulières ( évoquées chez un certain nombre d’auteurs, par exemple des prisonniers égorgés au dessus d’un chaudron pour boire leur sang, la décapitation...) n’aient pas été observées auparavant en europe de l’ouest ?
Citer :
"Les ancêtres des Villanoviens ont dû commencer à émigrer des régions situées sur le pourtour de la mer Noire, par vagues successives, aux alentours des trois derniers siècles du IIe millénaire av. J.-C. ; aussi, ils ont pu être considérés comme des prédécesseurs des Celtes ou proto-Celtes, au même titre que les autres populations protohistoriques établies à l'âge du bronze au nord de la Méditerranée (Provence, péninsule ibérique et péninsule italienne)."
Dans le latium, la culture du villanovien est précédée par la présence ( discrète ) d’un âge du bronze final différent ( et en particulier un échange certain avec le bronze atlantique véhiculé par les torréens...mais je ne veux pas ici polémiquer!). Cela tendrait a accréditer la thèse que les ancêtres des latins étaient déjà là avant le villanovien, dès –1500.
En gros, le villanovien concerne l’influence de la culture des champs d’urnes sur une vieille population qui donnera plus tard les étrusques ( qui avaient sans doute plusieurs origines..). Le villanovien aurait touché tout à la fois les cultures des ancêtres des latins et des étrusques ( il y a d’ailleurs dans le latin, par rapport a ses proches parents les dialectes doriens, la marque de l’influence prolongée d’une autre langue, comme l’avait supposé Denys d’Alicarnasse ).
Mais je ne comprends pas le rapport avec une population issue des abords de la mer noire, d’après la culture matérielle. Non plus que cette notion de « vénéto-illyrien » que j’ai lue sur votre topic.
Les Vénètes avaient une langue proche du latin, et l’on ne distingue pas un quelconque aspect culturel les rapprochant des celtes ? Mais il y a aussi l’éternel problème de WIKIPEDIA : la gratuité des informations, mais aussi leur caractère parfois dogmatiques et invérifiables.
Citer :
Et voici une carte montrant la progression du char chronologiquement:
Cette carte de la diffusion des chars paraît concerner deux choses différentes :

D’une part la diffusion du véhicule à roues ; mais nul ne sait où cette innovation a commencée, même si l’on peux suivre les étapes de son utilisation à Sumer ( où le milieu sec a été particulièrement favorable aux archéologues ).

D’autre part les sépultures à chars : Il s’agit là d’un usage concernant un nombre limité de peuples. Les sépultures à chariots se retrouvent dans la culture sumérienne du protodynastique. On pourrait même se demander si, au nord du Caucase, les chefs des tribus pastorales de Maïkop n’auraient pas emprunté cette coutume à leur prestigieux voisin du sud. Les tombes a char sont attestées de bonne heure en Chine, ainsi qu’un style animalier des steppes. Mais je m’interroge toujours sur une hypothétique présence de tombe à char au nord de l’Inde ?
Quand je fais une distinction entre celtes et belges, je pense en particulier aux tombes à char qui prédominaient fortement sur le territoire de ces derniers.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 16:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
bonjour Skipp,

Je cherche toujours une explication aux étranges coutumes d’un noyau important de la sphère laténienne. Comme vous, je pense que les populations se rencontrent, s’échangent leurs richesses ; il reste pour les laténiens a trouver cette zone de contact où des usages très semblables auraient imprégné deux ethnies distinctes.
Citer :
(les langues scythes appartiennent au groupe indo-iranien... différent des langues celtes et des autres groupes linguistiques de l'Ouest indo-européen)
Etes-vous bien certain de l’appartenance en globalité des scythes au groupe indo-iranien ?
Ne s’agirait-il pas justement de ceux d’entre les scythes qui auraient été en contact avec les perses ? Et cette appartenance ne reposerait-elle pas en bonne part sur du vocabulaire, qui peut passer facilement d’une langue à une autre ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 16:30 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 23 Nov 2008 17:17
Message(s) : 219
Bonjour Brennos,

Citer :
Les Belges parlaient la même langue que les Gaulois ( groupe Brittonique ), les noms de lieux et d'hommes chez les Belges, sont semblables ou identiques aux noms brittoniques..
Je rejoins Genava55 concernant les Belges en y ajoutant que c'est derniers ont pris par au principales éxpéditions des Celtes en Italie,île de Bretagne, Ireland, Espagne, Balkans, Asie Mineure.
Je me suis sans doute mal exprimé. Ce que j’essaie de comprendre, c’est si les belges étaient des celtes ou des galates ( gaulois ). Une distinction entre les deux ethnies ne pourrait-elle être aperçue, comme l’avait fait Diodore de Sicile ?
Citer :
Qu'entendez vous par "anciens irlandais" ?
Par anciens irlandais, j’entends les habitants de l’époque laténienne, avant les migrations gaéliques vers la Bretagne et l’Ecosse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 17:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Mai 2009 20:59
Message(s) : 229
Je vais me permettre de préciser un certain nombre de choses que l'on confond souvent. Quand on parle de tel ou tel peuple on peut y mettre 3 contenus :
* Un contenu culturel qui peut se découvrir ou s'argumenter à partir d'objets archéologiques trouvés, de constructions, de reconstitution de la vie quotidienne.
* Un contenu linguistique : tel ou tel peuple se définit comme l'ensemble des personnes parlant telle ou telle langue et ses variantes. Là les seuls documents sont épigraphiques (quant la civilisation en question connaît l'écriture) ou des témoignages d'auteurs contemporains.
* Un contenu ethnique : un peuple c'est un ensemble de personnes vivant ensemble mais d'origine commune. Or force est de constater que cette dernière acception est pratiquement indémontrable pour les cultures passées. Quelques tentatives existent à partir de l'analyse du patrimoine génétique des populations actuelles ou de l'analyse des ADN mitochondriaux mais les reconstitutions rendues sont (pour moi) hypothétiques.

Comment appliquer ces distinctions au problème qui nous préoccupent? Prenons un exemple pas trop complexe, celui des Celtes. S'agit il d'un peuple au sens ethnique du terme? Autrement dit s'agit-il d'un ensemble de populations originaires des mêmes tribus (thèses migrationnistes indo-européennes)? S'agit il d'un ensemble de peuples qui parlent une langue celte? Mais alors il est possible que seul le noyau du peuple connaisse une origine commune, le reste parlant la langue par acculturation. C'est le cas d'une migration d'un petit nombre de personnes qui dominent un peuple conquis. (on a pensé à ce schéma pour la population de l'Inde ou pour les migrations germaniques en Europe). Enfin si l'on comprend celte comme étant un ensemble de populations partageant une culture matérielle (champ d'urnes, Hallstatt, Tène) et une culture intellectuelle identique, rien n'interdit d'adopter la thèse diffusioniste (retenue pour la propagation de l'agriculture, j'ai d'ailleurs travaillé personnellement sur la diffusion des techniques et pratiques au sein d'un système agraire local).
Voilà pourquoi poser la question Laténiens/Scythes/Celtes qui paraît claire et simple peut rapidement tourner au débat sans fin et amener des réponses contradictoires mais pour autant toutes vraies. Il se peut que les origines soient différentes mais la langue identique, ou l'inverse, après il faut croiser les aspects culturels. Donc pour avancer le débat, il serait souhaitable de bien préciser le critère de classement et d'identité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 18:23 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3301
Nérée a écrit :
Citer :
(les langues scythes appartiennent au groupe indo-iranien... différent des langues celtes et des autres groupes linguistiques de l'Ouest indo-européen)

Etes-vous bien certain de l’appartenance en globalité des scythes au groupe indo-iranien ?

Ne s’agirait-il pas justement de ceux d’entre les scythes qui auraient été en contact avec les perses ? Et cette appartenance ne reposerait-elle pas en bonne part sur du vocabulaire, qui peut passer facilement d’une langue à une autre ?

Il est possible que parmi ces peuples dits scythiques se soient trouvés des populations slaves (qui ne sont pas indo-iraniens mais qui appartiennent néanmoins à la branche satem des indo-européens tout comme les indo-iraniens) et qui sait peut être même quelques rares peuples germains ou thraces (?) (après tout... les peuples de la steppe s'unissaient souvent en vaste confédérations hétéroclythes)... mais il semble bien que les scythes (dans le sens large du terme soit des scythes occidentaux aux saces [appelés également sakas]) aient été de culture indo-iranienne. C'est du moins ce que s'accordent à penser les spécialistes via le matériel culturel découvert en fouilles, les représentations mythologiques, l'onomastique (science des noms... qui montre nettement le caractère iranien des scythes), etc...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2009 23:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 2009 21:23
Message(s) : 140
Localisation : territoire vénètes
Nérée a écrit :
Ce que j’essaie de comprendre, c’est si les belges étaient des celtes ou des galates ( gaulois )


Au début du IIIème siècle av. jc. le nom de Galates apparaît pour la première fois dans l'historien Jérôme de Cardie..
Le terme Galates figurait dans l'épitaphe du jeune Cydias massacré à Delphes en 279. Il est probable que le nom de Galli a dû entrer en concurrence avec le vieux nom de Celtes, vers la même époque, ou peu auparavant en Italie. Les mots Galates et Galli se présentent comme des désignations générales et non pas de noms généralisés de petits groupes de celtes.
Il est vraisemblable que nous avons affaire à trois formes d'un même nom entendu à des dates différentes et dans des milieux différents par des oreilles différentes et transcrit par des gens qui n'avaient pas les mêmes habitudes orthographiques.
A part un certain nombres de peuples belge qui se disaient germaniques, les belges sont bien des celtes et seront, pour un certain nombres d'entre eux qui participeront à l'invasion des balkans et de l'asie mineure, "les Galates".

Nérée a écrit :
Est-ce également justifié de croire que les anciens irlandais étaient des celtes ?


L'ireland aurait connu quatre vagues d'invasions celtiques à diverses périodes..

1) Les Goidels y apportèrent l'âge du bronze.
2) Les Pictes celle de l'âge du bronze finissant.
3) Les Bretons celle de la Tène I.
4) Les Belges celle de la Tène II et III. C'est dernier emmenèrent certainement avec eux quelques bandes de Germains en Bretagne.

Classement fait à partir de donnés archéologiques..

Apparemment, l'origine de la tribu des Iverni au sud ouest de l'Ireland n'est pas confirmé comme celtique.

( Sources : Henry Hubert, "Les Celtes" ).

_________________
"VAE VICTIS"

« Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous battiez pour l'argent tandis que nous, Anglais, nous battions pour l'honneur… » Surcouf lui répondit d'un ton calme : « Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu'il n'a pas. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 99 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB