Nous sommes actuellement le 26 Mai 2020 0:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 220 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 15  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 14:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Epsilon a écrit :

L’option « minimale », concernant Moïse, d’après Smend étant :
« Il porte un nom Egyptien, vraisemblablement il vit ou a vécu en Egypte, en relation avec une tribu bédouine dans la région du Sinaï, et marié avec la fille du prêtre local. C’est pour cela qu’il a un pied en dedans et un pied en dehors de l’Egypte ».


Auriez vous des precisions sur cette affirmation en gras de Smend. C'est tres intéressant , est ce qu'il fait référence à des sources bibliques ou egyptiennes qui indique que Moise " a un pied en dedans et un pied en dehors de l’Egypte " :?: J'


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 15:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Ok en fait j'ai compris de qui les rédacteurs de la bible ont pris l' histoire pour relater celle de Moise , de l'exil , etc ...
Ce n'ets pas du tout un roi Hyskos comme peut le laisser supposer Manethon mais bon c'est bien dans cette période là par contre.
Et une fois de plus les redacteurs bibliques ont su detourné habilement l' histoire a leur profit !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 15:36 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Fév 2013 10:15
Message(s) : 120
Localisation : Liège - Belgique
D'abord les « sources égyptiennes ». Si vous voulez parler sources proprement épigraphiques, il faut reconnaître qu'elles sont assez minces, voire quasiment inexistantes. En fait, je faisais allusion, d'une manière plus générale, aux sources archéologiques : résultats de fouilles, découvertes d'objets de type asiatique, matériel funéraire non égyptien, coutume funéraire de l'ensevelissement des défunts sous l'habitation, indices cultuels, onomastique... montrant une ingression progressive d'Asiatiques en Basse et Moyenne-Égypte.
Sésostris II avait installé de la main d’œuvre asiatique à Kahoun dans le cadre des travaux de la mise en valeur du Fayoum qu'il avait initiés, mais aussi dans le cadre de la construction de sa pyramide à Illahoun. Je ne pense pas que l'on ait retrouvé un décret royal en ce sens. Il faudrait se reporter aux notes des fouilles de Flinders Petrie sur le site en 1889 et à sa bibliographie, si elle existe. (notamment "Kahun, Gurob and Hawarra", Londres 1890). Je sais par d'autres auteurs que Petrie constate une augmentation de la population asiatique en cette ville jusque sous la XIIIe dyn., date de son premier abandon.
Amenemhat III et son installation de marins « syriens » à Avaris. Même remarque quant à un éventuel décret royal. Là aussi, voir les notes de Manfred Bietak. (Dans "L'Acrobate au Taureau", j'ai vérifié, il n'est fait mention d'aucune source épigraphique à ce propos). Inutile de chercher dans celles d'Irene Forstner-Müller, elles concernent généralement la géologie. Peut-être chez Labib Habachi, fouilleur d'Avaris avant Bietak.
Plus tard, on trouve, sur le Papyrus Brooklyn 35.1446, la reproduction d'un décret de Sekhemré Sobekhotep III relatif à un transfert de 95 serviteurs, dont 48 portent des noms cananéens, indice de l'accroissement de la population asiatique.
Et peu après, la soudaine profusion de scarabées à motifs asiatiques de rosaces, spirales et entrelacs à partir du règne de Khanéferré Sobekhotep IV. Et dès lors, l'onomastique des noms y figurant qui nous renseigne sur l'origine cananéenne des anthroponymes.
Il n'existe, bien sûr, aucune source écrite égyptienne parallèle au récit de la Genèse.

Pour ce qui est du texte de F. Josèphe, il est clair qu'il copie, sinon un pseudo-manéthon, du moins un texte de Manéthon déjà altéré par des gloses. La légende antisémite des « Impurs » qui y est rapportée semble avoir pour origine un écrit d'Hécatée d'Abdère. (soit dit en passant, elle offre un intéressant parallèle avec l’Oedipe roi de Sophocle, indice possible de son origine grecque). Le nom d'Osarseph me semble plutôt une contraction du théonyme Ouser (Osiris) et de l'anthroponyme Joseph plutôt qu'une transcription d'Apopi. On l'attribue généralement à Moïse mais il pourrait l'avoir été initialement à Joseph. Par contre, Georges le Syncelle, dans sa Chronographia, place l'arrivée de Joseph en Égypte « en la 4e année du règne du roi Apophis ». Le Syncelle prétend tirer ce rensei­gnement de Manéthon, allégation qui ne peut que lais­ser sceptique sachant qu'il compile allègrement sur ce sujet les auteurs très chrétiens Jules l'Africain, Eusèbe de Césarée et Anniane d'Alexandrie. Je pense qu'il a effectué lui-même un « rétro calcul » en partant d'une data­tion qu'il avait sous les yeux. Il en aurait déduit un certain nombre d'années données par une autre source et, fonction des longueurs de règne des Hyksôs (fausses, hélas) données par ses recensions, serait tombé en la 4e année du roi « Apophis ».
Je suis, comme vous, d'avis que ce passage est "farfelu". D'autant que Josèphe, habile à retourner sa veste, semble prêt à raconter n'importe quoi et son contraire pour contredire l'antisémite Apion qui prétendait que Moïse n'avait emmené avec lui que la lie du peuple, des infirmes et des malades.

_________________
Roger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 18:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Merci Didoumès pour vos informations. Je suis en train de suivre une hypothèse justement à l' opposée de ce que nous indique Manethon (ou d'un pseudo manethon) , qui a utilisé Osarseph sans doute pour legitimer une contre information sur le Moise des hebreux , un anti Moise en quelque sorte.
Comme le precisait Epsilon dans le sujet "abraham" , Manethon est un polemiste anti-hebreux. Cette version là est probablement une utilisation polemique de l'exode racontée par les hebreux à mon avis. Elle est en même sans doute l'anti-thèse.
Il faut que je poursuive . Disons que j'ai une idée sur l'identité de Moise mais je dois l'evaluer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 19:15 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Fév 2013 10:15
Message(s) : 120
Localisation : Liège - Belgique
OK. Cela m'intéresse également. Mais n'oublions pas que l'on ne connaît RIEN de l'original de Manéthon. Dès lors, il n'est pas établi que les propos antisémites qu'on lui attribue, en lisant Josèphe, soient de sa main. Je soupçonne fort Ptolémée de Mendès d'en être l'auteur ou d'en avoir "rajouté". Eusèbe, d'ailleurs, avoue, avoir copié, non pas Manéthon, mais ce que disait de lui Ptolémée de Mendès.: « Pour les Égyptiens, on a des chroniques exactes. Leurs caractères [c.-à-d. les hiéro­glyphes, que Josèphe ne lisait pas] eurent pour interprète Ptolémée, non pas le roi, mais le prêtre de Mendès, qui, exposant l'histoire des rois, met sous le roi d'Égypte Amôsis [hellénisation du nom d'Ahmès II] le voyage des Juifs depuis l'Égypte jusqu'aux terres qu'ils voulaient, sous la conduite de Moïse » [Préparation évangélique, X, 11, 13-15].

_________________
Roger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 19:32 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Fév 2013 10:15
Message(s) : 120
Localisation : Liège - Belgique
Dans Œdipe roi de Sophocle, la ville grecque de Thèbes est affligée par la peste. Selon l'oracle de Delphes, l'épidémie est due à la présence d'un criminel dans la ville qui irrite le dieu Apollon. Le coupable n'est autre que le roi Œdipe lui-même, auteur de parricide et d'inceste pour avoir (sans le savoir) tué son père Laïos et épousé sa mère Jocaste. Œdipe est alors chassé de la ville et l'épidémie cesse. Dans l'Exode, le dieu Yahvé envoie l'épidémie (les plaies) pour que Pharaon consente à laisser partir les Hébreux. Ceux-ci sont alors chassés et les plaies cessent de s'abattre sur l'Égypte. Mais dans une autre version de la tradition relatée en Ex 5, 3, ce sont les Hébreux eux-mêmes qui craignent d'être frappés par une maladie contagieuse (deber, "peste", selon le texte massorétique) envoyée par Yahvé s'ils ne vont pas lui offrir des sacrifices dans le désert. Les antisémites alexandrins n'auraient volontairement retenu que cette version de la tradition défavorable aux Juifs.
Une autre explication est qu'il ne s'agirait que d'une réponse du berger à la bergère. Le particularisme de certaines prescriptions de la religion judaïque, notamment en ce qui concernait les rapports des juifs avec les étrangers, pris pour de la misanthropie et de la xénophobie, agaça certainement les Grecs et les Égyptiens (comme il irrita plus tard les Romains) dont la religion était plutôt de nature syncrétiste. Ceux-ci ne purent supporter que ces gens, qu'ils tenaient pour des misanthropes, se vantassent dans leur livre sacré d'avoir couvert d'ulcères Pharaon et son peuple, puis de les avoir ridiculisés, spoliés et vaincus. Aussi auraient-ils répandu en réaction des fables dans lesquelles les juifs se trouvaient ravalés à leur tour au rang de pestiférés, lépreux, dartreux et autres bancroches.

_________________
Roger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 19:38 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 04 Jan 2013 23:22
Message(s) : 172
Localisation : Nanterres
L' oracle c' est Tirésias ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 22:13 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Fév 2013 10:15
Message(s) : 120
Localisation : Liège - Belgique
Celui qui avait vu les nénés d'Athéna ? Et peut-être même sa toison secrète qui n'était probablement pas d'or mais d'ébène et sans doute opulente.
Bien vu pour un aveugle.

_________________
Roger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 18 Fév 2013 22:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Tirésias ça me parle mais dans une autre tradition et dans une variante de nom (roi Thyrias) mais qui est liée à l' histoire de Moise et d'un oracle aussi :wink:

Je vais essayer de vous présenter l' hypothèse que je suis , avec votre indulgence car je n'ai pas la meme erudition que plusieurs intervenants sur ce sujet .
L'ide est de repartir des informations reçues de Flavius Josèphe (Contre Apion I: 237-266) -extrait mis en ligne - qui est possiblement une version qui s'oppose à celles des juifs et du Moise hebraique. voire de Propagande ou il faudrait inverser les informations clés tout en gardant les informations contextuelles .

le contexte : Avaris octroyée au Hebreux qui la rebatisse, lieu d'une revolte , confrontation Egyptiens / hyskos

"ils prirent pour chef un des prêtres d’Héliopolis nommé Osarseph que l'auteur dit être en fait Moîse". A mon avis Osarseph est plutot Apopis (Apophis) Le seigneur d'Avaris,
pharaon hyskos de la XV eme dynastie ( 1581 - 1541). Je pense qu'une partie de l'histoire de ce personnage a pu etre volontairement confondu à posteriori ravec celle de Moïse. Son règne dure ... 40 ans (comme la durée d'errance d Moise , comme plusieurs durées de reigne de rois hebreux) , sur les stèles de Kamosis il est nommé
"prince de Palestine" , preuve qu'il a quitté la zone du delta du Nil, son reigne semble marqué par plusieurs "plaies" (stele des tempetes et artemidos qui ressemble fortement à la description des 10 plaies d' egypte) , il fuit en exil d'avaris lorsque son opposant Kamosis (pharaon Thoutmosis I) fait un raid jusqu' à l' euphrate.

Disons que plusieurs elements pourrait l'identifier à Moise. Mais je pense qu' au contraire dans un autre recit originel le vrai Moise s'oppose a Apopis le seigneur Hyskos. Et Moise serait alors "le vassal" aux multiples origines etniques ( j' y reviendrais) qui s'oppose et pousse à l'exil ce chef hyskos alors suzerain de l' egypte. En l' occurence Moise dans cette hypothèse serait le pharaon Thoutmousis (Kamosis).

A partir de cette hypothèse j'ai fais des recherches sur qui etait Kamosis ... et là grosse surprise sur le recit supposé de sa vie et son histoire:

A la tete des armées thebaines , ce jeune prince combattant permit la reconquête d el basse egypte occupée alors par les asiatiques, c'est à dire les Hyskos.
Il aurait d'abord vaincu des koushites alliés aux hyskos , puis aurait gagné le siege d' Avaris , la ville forteresse des hyskos (date estimée vers -1550)

Mais plus intéressant voila ce que j'ai trouvé sur ses origines (probablement légendaire) mais qui peut l'identifier comme etant le Moise repris par la bible:

Kamose (ou Kamosis ) son nom de naissance egyptien signifie le fils du taureau. Kamosis n'etait pas tout a fait egyptien ou grec , mais d'origine asiatique (Asie mineure). Selon la legende la pretresse de la Lune Io , d' argos est sa mère . Elle aurait été violée par son propre père le roi Thyrias de Crete.
Quand son Père appris qu'elle fut enceinte , il voulu tuer l'enfant de peur d'etre détroné, suite à une prophecie que lui aurait fait un Oracle...
Déjà ça se precise ...
Mais à ce moment là , en egypte le roi hyskos Apophis reignait et il etait selon cette tradition un proche parent de Io - son frere possiblement (Ahothep en egyptien)
C'ets egalement le même destin que sargon I : Ma mère est une grand prêtresse, mon pere je ne le connais pas , mes oncles campaient dans les montagnes (seigneurs des montagnes = Hyskos) . c'est possiblement pourquoi les ressemblances et la collusion qu'on connait avec le mythe de Moise et celui de sargon abandonné dans son berceau aux eaux . Io quand elle se refugie en egypte pour proteger son futur enfant cache àtous sa maternité , et ce pour proteger l'enfant de son père Thyrias et du roi hyskos mandaté par Thyrias de le retrouver en egypte et de le tuer.
Io s'était mise sous la protection du pharaon egyptien Antef VII. Mais avec la prise de pouvoir par les Hyskos Antef du s'exiler à la cour du Royaume de Meroe.
Quand Kamosis naquit , c'est sa vielle grand mère Teti Shei, reine de Byblos qui en revendiquat la maternité (peut etre la figure de Sarah ??) et elle le confiat a Antef VII qui sans descendancel'eleva comme son fils en Nubie et à l'abris des Hyskos , afin qu'il devienne un futur grand chef de guerre , capable de reconquerir un jour le royaume egyptien contre les Hyskos.

Cette tradition sur l' origine de Kadmose je l'ai retrouvé sur une etude Kamose -Touthmose Ier, premier souverain égyptien de Kouch
d'un certain Th. Ghembaza et elle correspond à l'hypothèse que je suis


Est cette tradition que les redacteurs de la bible reprirent et adaptèrent pour raconter l' histoire de Moise? Ou encore une autre version de mythes proche orientaux (type enimeme version de l' origine de Dyonisos ?) Il y a des ressemblances en tout cas en Kamose et Moise.

Je poursuis en tout cas mes recherches sur cette hypothèse et des informations aditionnelle su Touthmosis I / kamose.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 6:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Evidemment il y a beaucoup averifier sur cette hypothèse.
A commencer par Osarseph que les egyptiens confondent (volontairement ?) avec Moise.
Manethon parlait egalement du frère d' Akhnanten qui fut un haut prètre . Akhnanten dont le nom en hebreux est ... Aaron

Aaron... = Aharon/Aha[t]on...

et Aaron est en effet dans la Bible hebraique le frere de Moîse :!:

Mais là ou ça se complique pour les egyptiens le frère d'akhanten etait Tut[moses] . Tutmoses connu egalement sous le nom de Osarseph ...

Voila qui boucle l' hypothese egyptienne Osarseph pour eux est bien Moïse mais l'histoire s'en souviens sous le nom de Tutmoses (Thoutmosis I)

L'histoire de Thoutmosis I = Osarseph (qui me semble plutot etre celle de Kamosé ou Kamosis, l'enfant du Taureau) diffère completement de ce qu'ne dit Manethon dans une approche historiquement très douteuse et semble til anti-juive. Pour des raisons que j'ignore les egyptiens font d' Osarseph( donc de moise) un grand pretre d' Heliopolis qui semble federer les Hebreux alors employés comme main d'oeuvres (par les suzerain Hyskos maitre d'une partie de l'egypte à cetet epoque ? j'ai des doutes) . cette version est confuse et semble de toute façon fausse.

Pourquoi les egyptiens (du moins dans cetet source historique) ne reconnaissent pas Thoutmosis et Kamosé comme le vrai Moise qui s'oppose aux Hyskos pratiquement jusqu'a Avaris et semble provoquer la defaite et l'exil d' Apopis le seigneur des hyskos jusqu'en Palestine.

Du coup cet"oubli" a peut etre permis aux redacteurs de la bible au moins 12 siècle plus tard , donc a un moment où l' occupation hyskos a du etre rangé dans la categorie "souvenirs tres vagues et plutot à oublier..." par les sources egyptiennes , d'inverser la position de Moise et de faire de lui un chef du soulevement hebreux et celui qui va mener son peuple en exode ? fort qui plus ait de la source historique Manethon (qui a mon avis ne fait que reprendre ce que disait les hebreux de Moise de cetepisode historique oubliédes egyptiens - mais dans un version plus confuse et dénigrante?)

Ce n'ets qu' une hypothèse biensur. Dans l'origine de Kamose (le Moise historique en quelque sorte) une legende reste a investiguer. Pour quelle raison Kamose est il lié à la crète , et Io sa mere est fille du roi de Crete et pretresse de la lune à Argos.
D'après une croyance ancienne, Argos était en quelque sorte la mère-patrie des rois d'Égypte (de la 18e dynastie), puisque la maison de Danaos était issue d'Io, qui était Argienne. On y retrouve la légende de la princesse Io prêtresse de la Lune à Argos, devenue la reine Ah-hotep en Egypte.Io l'Argienne, mère d'Epaphos le taureau né en Egypte. Et de Dionysos-Kamose-Thoutmose Ier (Moïse dans l' hypothèse) régnant sur le Pays de Koush reconquerant de la Nubie et repoussant plus au Nord de l' egypte les Hyskos.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 8:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
mitra13 a écrit :
un grand pretre d' Heliopolis qui semble federer les Hebreux alors employés comme main d'oeuvres (par les suzerain Hyskos maitre d'une partie de l'egypte à cetet epoque ? j'ai des doutes) . cette version est confuse et semble de toute façon fausse.


Desolé de poster a la suite mais c'ets un point ultra important que je dois repréciser car essentiel pour comprendre d'ou commence l'inversion entre le Moise historique et le moise biblique.
En effet en relisant les extraits de contre Arpion de Falvius Josephe , ce point s'eclaircit.
Oui les hebreux sont bien esclaves ... mais des Hyskos , pas des egyptiens :
Famines et épidémies étaient devenues endémiques en Egypte. Les Amorites , minorité immigrée d'anciens bedoins devenus cultivateurs et fonctionnaires en egypte, furent designés comme bouc emissaire de ces malheurs et menacés d'être exterminés s'ils restaient ; Ils sont envoyé dans le desert par les egyptiens pour s'en débarrasser . Là ils se revoltent et demande l'aide des Hourrites (ou assimilés Josephe parlant de Solymites , guerriers farouches en provenance des Monts taurus en Anatolie) pour les aider contre les egyptiens . Ca correspond aux invasions dites "hyskos" ou l'egypte d'Antef VII est debordée par ces attaques.
Les Hyskos rapportent donc une ecrasante victoire sur les egyptiens et de cette periode reignent sur une partie de l' egypte à partir d' avaris (la partie Thébene de l'Egypte rentrant elle en resistance. Mais ces guerriers se révèlent etre assez "sans foi ni loi" vis a vis des Amorites qu'ils utilisent comme main d'oeuvre pour des travaux arrassants et les mette en esclavage.

Donc contrairement au recit biblique déjà , les Amorites (hebreux) ne sont pas esclaves des egyptiens mais bien des Hyskos ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 10:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 27 Jan 2013 18:47
Message(s) : 507
Bonjour mitra13

D'abord chapeau bas ... il est difficile, très difficile, de séparer, dans cette galère, le bon grain de l'ivraie.

Bon je commence par la fin … j’aurais plus de temps en fin de semaine.

Amorite/Amorrhéen vient de l’assyrien/babylonien « Apourrou » (autre désignation Mar.Tu) … d’un point de vue géographique ce « pays Amourrou » se trouve, d’une façon générale, à l’Ouest de l’Euphrate … il entre dans l’histoire très tôt (disons vers 2500 ans av JC) … ils fondent (et en feront leur capitale) Larsa.

A partir disons de 1750 av JC ne les retrouvons en Syrie/Palestine.

Les Apirou/Habirou … seraient issus d’un groupe de ces Amorrites … comme je l’ai signalé ICI rien ne permet, avec certitude, de les rattacher à des Hébreux.

D’un point de vue biblique … les Amorrhéens en Gn (10,15-16) sont des descendant de Canaan … Canaan ici doit être pris au sens large incluant la côte Palestinienne, la cote Libanaise jusqu’au sud Syrien.

Les textes Bibliques les mentionnent aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest du Jourdain … ils sont en qcq sorte dans « les montagnes » contrairement aux Cananéens que nous retrouvons « dans les plaines » … du temps des Patriarches on les trouvent du coté d’Hébron et de Sichem … et du temps de Salomon ils (avec d’autres) sont affectés comme « gens de corvée » (Hapiru ???) en I Rois (9,20).

Bref tout cela pour dire … qu’au niveau Biblique … on a du mal à discerner en Canaan les Cananéens des Amorrites … mais dire qu’ils sont « hébreux » ne me semble pas vérifié … de toutes façon nous avons du mal à bien qualifier le terme « hébreu » à différentes époques … ce terme « hébreu » a une valeur gentilice qui ne sert aux rédacteurs de la Bible de séparer/distinguer les proto-juifs (tel qu’ils les concevaient) des autres groupes ethniques.


A +, Epsilon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 11:59 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Fév 2013 10:15
Message(s) : 120
Localisation : Liège - Belgique
Mitra13,
Vous êtes tout à fait libre de croire en ce genre d'interprétations qui mêlent histoire et mythologie en croyant que la mythologie découlerait de faits s'étant produits dans le passé, et dont les tenants opèrent des rapprochements pour le moins hasardeux entre des personnages légendaires et des personnages historiques.
Le "certain Th. Ghembaza" que vous mentionnez est en fait la douce Thérèse Ghembaza, auteur de théories fumeuses sur les Atlantes (qu'elle situe à Méroé en Haute-Nubie). Elle possède aussi un site internet et officie notamment sur Atlantipédia. Elle est également présente sur le forum égyptologique DDCHAMPO, où elle nous abreuve régulièrement de sa vision des choses. Cependant, comme il s'agit manifestement d'une dame d'âge mûr, extrèmement gentille et toujours prête à rendre service dans nos recherches d'ouvrages rares ou de liens informatiques, tout le monde lui répond aimablement (en se demandant toutefois quelle peut bien être la marque de la moquette qu'elle fume).
Quant à l'interprétation qui semble vous sourire, je veux bien vous opposer quelques arguments rationnels qui la mettrait à mal mais je pense que le mieux est que vous approfondissiez encore le contenu de ce genre de théories de manière à vous rendre compte par vous-même que la piste est "glissante".

_________________
Roger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 12:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2324
Les Atlantes à Méroé, ça je ne connaissais pas !

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Moise et l'histoire
Message Publié : 19 Fév 2013 13:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 26 Fév 2011 9:10
Message(s) : 675
Localisation : france
Il n' ya aucun soucis Didoumes. c'est uen hypothèse de depart un peu brute , et au contraire si vous avez des elements pour l'invalider , je les accueillerais tres volontier, le but etant de chercher dans la bonne direction et ne pas s'engluer sur une piste qui serait une impasse.

Utiliser la mythologie c'est toujours délicat , disons que je doute fort que soit la retranscription de l' histoire réelle de Kamose. Mais en ayant emis l'hypothese que touthmosis pouvait peut être Moïse , et qu' a mon sens le Moïse biblique est un hero legendaire , certains elements de la légende de Kamose decrite par cette dame semblait correspondre partiellement biensur au Moïse biblique. Mais bon je suis tres conscient que la structure le roi père qui veut tuer un enfant parce qu'il represente une menace future qui répond a une prophetie, que cet enfant soit abandonné / adopté / etc ... et qu'il revienne accomplir son destin oedipien de renverser le père et de prendre les destinées du royaume , c'ets une thematique très classqiue de la mythologie et moultes foi declinées.

Par contre l' hypothèse générale j'aimerais qu'on en discute précisement sur son aspect historique :

* esclavage du peuple de Moïse (j'utilise hebreux pour simplifier) a t il pu etre subi par le joug deshyskos et non des egyptiens ?
* le roi Hyskos Apopi (apophis) , prince d' Avaris (ça ce n'ets pas une figure mythologique) peut il etre rapproché de Moise
* le peuple hebreux a t il réellement été designé comme bouc emissaire lors de la periode diffcile d l' occupation hyskos que semble s'etre accompagné de diverses epidemies ? Les Amorites ont il favorisé les invasions Hyskos contre l'Egypte ?
* le Moise "historique" peut il etre un chef de guerre ? peut il etre un pharaon ?
* les divers mouvements militaires Egypte / hyskos peuvent il expliquer l'exil d'un peuple vers le pays de Canaan ?
* Le personnage d' Osarseph que certaine source egyptienne identifie à Moise , peut il etre le Moise biblique ?
* La cité d'Argos a t elle pu fournir a l' egypte une dynastie de pharaon ( la 18 eme en hypothèse)

Voila il y a pas mal de questionnements historiques a developper a partir de cette hypothèse et j'en oublie sans doute.

***
Petite disgression , N'ayez crainte , je n'integerais pas la dimension " atlantes" à la problematique , je n' y vois pas lien direct lol et pour juste repondre à l'interrogation soulevé - Meroe (royaume de kerm) fait partie de la longue liste de possible etudié par les atlantologues parce que ce lieu a été par le passé appelée " Iles de Meroe" , parce il y a une singuliere civilisation avec des pyramides, une ecriture inconnue , des elephants et de l' ivoire, de l' or ... Herodote y est allé aussi lol Si Meroe devait être associé a une destination entre mythe et réalité , je pense qu'il serait plus credible en Pays de Punt pour les egyptiens.
Mais bon ce n'est pas du tout le sujet. Il y a déja largement de quoi à s'occuper avec "qui etait Moîse" ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 220 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 15  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB