A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Oct 2017 2:56

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
Message Publié : 29 Juin 2017 7:51 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 497
Ourmilougue a écrit :
Moi ce qui m'étonne un peu et va à l'encontre de ce que j'ai compris de l'évolution et de l'adaptation des espèces, c'est les datations d'apparition du gène de peau claire.
Premier cas découvert -13000 dans le Caucase -6000 en Europe...
En Europe sapiens est présent depuis -40 000 à la louche.
Ça me semble extrêmement long pour cette adaptation...même si comme il a été rappelé au niveau de la survie il est plus vital de noircir sa peau au soleil que de la blanchir dans des conditions moins lumineuse.
Et pour l'Europe aucun textes antiques ne parle de peau noire à ma connaissance. Donc en même pas 3000 ans cette mutation aurait totalement remplacé l'ancien gène...
Presque 35000 ans sans bouger et en 3000 ans que des peaux claires...Il y a un truc qui cloche non?


Il faut voir l'Europe du mésolithique comme pratiquement un continent inhabité où se concentre par endroit des tribus de chasseurs-cueilleurs.
L'immigration venu du Sud-est de l'Europe va submergé l'Europe de l'Ouest.
Ces agriculteurs avaient la peau blanche.
On ne descend pratiquement plus de ces populations du Mésolithique d'Europe de l'Ouest.

Par contre, les chasseurs-cueilleurs d'Europe de l'est avaient eux-aussi la peau blanche, et on descend d'eux aussi.

... Car Narduccio sous-estime la dernière migration massive vers l'Europe de l'Ouest des peuples liés aux indo-européens. :wink:
Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs européens qu'on a dans nos gènes, viennent principalement d'Europe de l'est et très peu de l'Ouest.
Masi ça, c'est une autre histoire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 10:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 425
Ourmilougue a écrit :
Donc en même pas 3000 ans cette mutation aurait totalement remplacé l'ancien gène...


Wikipédia: La couleur de la peau humaine
https://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur_d ... C3.A9tique
"Dès 1964, une recherche effectuée en Grande-Bretagne sur la couleur de la peau dans des familles mixtes afro-européennes avait mis en évidence une nette influence de l’hérédité, et la mise en jeu de plus d’un gène. Dans la population étudiée, le teint des enfants semble résulter de l’addition des teints des parents (ex: blanc + noir = brun clair). En fait, sauf dans le cas de mutations pathologiques, les gènes déterminant la couleur de la peau sont encore mal connus. Ils pourraient être nombreux : sur la centaine de gènes contrôlant la couleur du poil chez les rongeurs domestiques, quinze ou vingt ont un homologue chez les humains.

Les gènes influençant la couleur de la peau déjà identifiés sont le MC1R, dont certaines variantes (allèles) déterminent la « peau de roux » et la présence de taches de rousseur, et plus récemment le slc24a5. Le MC1R joue un rôle important surtout chez les populations européennes ou d’origine européenne. Beaucoup de ses mutations, qui entraînent un éclaircissement de la peau, existent principalement hors d’Afrique..

Le rôle du slc24a5 a été découvert lors de recherches concernant la livrée du poisson zèbre, cypriniforme d'eau douce. Les chercheurs2 ont montrés que l’éclaircissement de la livrée chez la variété Golden est déterminé par la mutation d'une protéine codée par ce gène. Comme il a son équivalent dans l’espèce humaine, les recherches concernant son rôle ont été étendues à un échantillon de personnes d'ascendance afro-européenne. Dans ce type de population, le slc24a5 serait responsable de presque 38 % de la variabilité. L’éclaircissement de la peau serait donc dû dans un certain nombre de cas à une seule mutation de ce gène, apparue soit en Afrique du Nord, soit au Moyen-Orient, et qui se serait ensuite répandue en Eurasie où elle se serait stabilisée."

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 12:13 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3301
Hosenford a écrit :
À mon humble avis, les premiers hommes étaient noirs. Ce qui expliquerait pourquoi la majorité des individus de la communauté africaine est de cette couleur.

L'on sait maintenant que ça n'était pas le cas. La couleur de peaux noire est apparue relativement récemment. Tout comme la couleur de peaux blanche d'ailleurs. Comme précisé dans les messages précédent, la couleur des populations sapiens d'origine devaient plutôt être du type cuivré comme on en retrouve chez les san/Khoisan (hottentots/bushmen).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 12:25 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3301
Tolan a écrit :
... Car Narduccio sous-estime la dernière migration massive vers l'Europe de l'Ouest des peuples liés aux indo-européens. :wink:
Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs européens qu'on a dans nos gènes, viennent principalement d'Europe de l'est et très peu de l'Ouest.
Masi ça, c'est une autre histoire

Il me semble également avoir lu assez récemment que la première vague de migration néolithique n'aurait pas laissée tant de traces dans la génétique des populations ouest européennes actuelles. Alors que l'on retrouverait bien plus de traces d'ancêtres venant de l'Est de l'Europe probablement indo-européens. Les spécialistes se questionnent d'ailleurs sur ce fait étrange. L'on connait la présence d'une zone de supervolcan dans le sud de la péninsule italique. Je ne serais pas surpris que l'on finisse par découvrir les traces d'une éruption massive qui aurait fait déclinée fortement la population Ouest européenne à une époque où les populations Est européenne connaissaient une percée...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 16:26 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15407
Localisation : Alsace, Colmar
Tolan a écrit :
... Car Narduccio sous-estime la dernière migration massive vers l'Europe de l'Ouest des peuples liés aux indo-européens. :wink:


Si vous désirez qu'à chaque fois je fasse des posts longs comme le bras ... Je ne suis pas entré dans des détails qui ont déjà fait l'objet de longues discussions...

Oui, la vague néolithique provenant de l'Anatolie (enfin, les auteurs ne sont pas tous d'accords) a été remplacée (à moins que ce ne soit complétée) par d'autres vagues. Comme on ne possède pas les séries complètes des divers peuples sur tout le continent, il y a des choses assez bien établies, puis d'autres qui le sont moins. Et cela évolue au fil des découvertes...

C'est compliqué car certains groupes humains semblent ne pas avoir laissé de traces ... surtout si on ne se concentre que sur des études génétiques ne portant que sur une série limité de facteurs. Et, en plus, une étude récente vient de démontrer des phénomènes de "purges" de l'ADN. Par exemple, les populations actuelles n'ont hérité d'aucun gènes de neandertal provenant des chromosomes sexuels ou touchant la différentiation sexuelle. Les chercheurs pensent que les métis de sapiens et de néandertal qui portaient des gènes néandertaliens dans cette partie du génome ne furent pas féconds. http://lebloglibredemonquartier.midiblogs.com/archive/2017/06/26/homo-sapiens-en-eurasie-tous-metis-neandertaliens-870409.html

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2017 14:50 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1529
Localisation : Lyon-Vénissieux
Concernant la couleur de peau, je suis tombé sur un livre intitulé "La plus belle histoire de l'homme" de André Langaney, Jean Clottes, Jean Guilaine, Dominique Simonnet, paru en 1998.

Au chapitre "La conquête du territoire", j'ai trouvé les passages suivants , "on sait qu'actuellement les surfers blonds d'origine irlandaise ou suédoise développent plus de cancers de la peau que les aborigènes australiens qui vivent nus dans le désert. D’où l'idée que cette maladie a pu autrefois sélectionner nos ancêtres"
"Autre hypothèse : on sait que la vitamine D est indispensable pour fixer le calcium dans les os, on en donne d'ailleurs aux enfants pour éviter le rachitisme. Notre organisme en fabrique naturellement sous l'influence des rayons ultraviolets du soleil qui frappent notre peau. Or on constaté que dans les zones de faible ensoleillement les peaux noires en synthétisent moins que les peaux claires. Leurs porteurs semblent donc plus exposés au risque de rachitisme. (...) Au fil des générations les personnes à peau claires auraient été sélectionnées"

Voilà, voilà.
:mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2017 14:56 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15407
Localisation : Alsace, Colmar
Depuis 1998, on a fait quelques découvertes en ce qui concerne la vitamine D... et on n'en donne plus aussi systématiquement que par le passé

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2017 15:04 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1047
La vitamine D peut aussi être apportée par l'alimentation : http://recherchespolaires.inist.fr/?Vitamine-D-et-regime-alimentaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2017 15:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15407
Localisation : Alsace, Colmar
Barbetorte a écrit :
La vitamine D peut aussi être apportée par l'alimentation : http://recherchespolaires.inist.fr/?Vitamine-D-et-regime-alimentaire


Ce n'est pas là le problème, ce que je voulais dire, c'est que ces 3, 4 dernières années, la vision sur le rôle de la vitamine D a évolué. Avant, on partait du principe que de nombreuses pathologies hivernales pouvaient s'expliquer par un manque de vitamine D, et donc on palliait à ce supposé manque. Or, maintenant, on n'est plus aussi affirmatif, donc de nombreux nutritionnistes, sauf en cas de manque très important diagnostiqué avec une prise de sang, disent qu'il n'est pas nécessaire de pallier aux faibles carences

Bref, je ne me baserais pas sur un article ou un livre de 1998 pour parler du rôle de la vitamine D

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Juil 2017 22:02 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1047
Dans le passé, les médecins étaient prompts à prescrire des compléments en vitamines plus que nécessaires et ils le sont beaucoup moins aujourd'hui. Ce que dit Pouzet est néanmoins exact. Les Européens à la peau claire qui s'exposent au soleil sont plus sujets aux cancers de la peau que les aborigènes d'Australie qui bénéficient d'une pigmentation adéquate et une peau sombre synthétise moins bien la vitamine D qu'une peu claire. Les Inuits ont une peau cuivrée moins adaptée au climat que les Scandinaves mais ils compensent cette faiblesse en consommant de la viande de phoque riche en vitamines D.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Juil 2017 18:44 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Mai 2015 14:22
Message(s) : 72
Tolan a écrit :
En fait, je crois que l'article a été mal compris:
de "Tous les Européens n'étaient pas blancs il y a 8000 ans", cela s'est transformé en "les variants de la peau blanche sont apparus il y a 8000 ans".

Il faudrait retrouver les articles de l'époque, voir l'étude d'origine.
En voilà un:
http://www.francetvinfo.fr/sante/decouv ... 72403.html

A aucun moment, il n'indique que la peau blanche est apparu il y a 8 000 ans!

À la base je réagissais surtout à votre article sur cet homme de Satsurblia. Cette découverte ne prouve pas qu'il était de pigmentation très claire. De plus, certains articles ne sous-entendaient peut-être pas que les gènes en question n'existaient que depuis - 6 000 puisqu'il était déjà prouvé qu'ils avaient une certaine ancienneté, entre - 30 000 et - 10 000 (pour prendre très large).
C'est l'histoire de ces gènes et surtout de la situation des individus qui les portaient qui pose question. Après lecture, il semble que des chercheurs ont analysé un individu ayant vécu vers - 9 000 en Ukraine qui pouvait potentiellement peut-être être de peau très claire, puisque porteur des versions des gènes SLC24A5 et SLC45A2.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Juil 2017 18:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 01 Jan 2012 11:57
Message(s) : 497
Quintero a écrit :
Tolan a écrit :
En fait, je crois que l'article a été mal compris:
de "Tous les Européens n'étaient pas blancs il y a 8000 ans", cela s'est transformé en "les variants de la peau blanche sont apparus il y a 8000 ans".

Il faudrait retrouver les articles de l'époque, voir l'étude d'origine.
En voilà un:
http://www.francetvinfo.fr/sante/decouv ... 72403.html

A aucun moment, il n'indique que la peau blanche est apparu il y a 8 000 ans!

À la base je réagissais surtout à votre article sur cet homme de Satsurblia. Cette découverte ne prouve pas qu'il était de pigmentation très claire. De plus, certains articles ne sous-entendaient peut-être pas que les gènes en question n'existaient que depuis - 6 000 puisqu'il était déjà prouvé qu'ils avaient une certaine ancienneté, entre - 30 000 et - 10 000 (pour prendre très large).
C'est l'histoire de ces gènes et surtout de la situation des individus qui les portaient qui pose question. Après lecture, il semble que des chercheurs ont analysé un individu ayant vécu vers - 9 000 en Ukraine qui pouvait potentiellement peut-être être de peau très claire, puisque porteur des versions des gènes SLC24A5 et SLC45A2.


Oui vous avez raison, Satsurblia n'avait pas le gène dérivé SLC45A2, et donc devait avoir une couleur de peau intermédiaire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Sep 2017 16:46 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 11 Fév 2010 20:13
Message(s) : 32
Hosenford a écrit :
Je pense que cela se joue sur la génétique. Prenons l'ours blanc comme exemple :
.


Je me permets juste un commentaire ; l'exemple de l'ours blanc est plutôt malvenu vu que celui-ci, à l'exception de tous ses congénères qui ont la peau rose, a la peau noire.

Bonne journée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB