Nous sommes actuellement le 17 Août 2019 17:00

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 04 Avr 2019 9:46 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 107
OK avec Faget.
Pour bien saisir la complexité de la période, il me semble qu'il faut en permanence garder à l'esprit la diversité des façons de penser à Vichy. Diversité qu'il faut tenter de mettre à jour en évitant toutes les réécritures de l'après, que ce soit au service du maréchalisme (type ADMP) ou de l'adhésion à la résistance gaulliste.
Une variété de doctrines et d'objectifs qui n'était pas spécialement encadrée par le chef de l'Etat, énigmatique et allusif à souhait, ce qui permettait toutes les interprétations. Puis toutes les réécritures.
Les livres de GROUSSARD sont très intéressant à lire. Quant à Alliance, réseau tout à fait exceptionnel, il est bien dommage que son histoire n'ait pas été revisitée (avec les archives, entre autres) depuis les textes de ses acteurs survivants. Encore un beau chantier en perspective !
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 14:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5870
Oui beaucoup de vocations sont nées là, puis Vichy a vu petit à petit partir tous les patriotes qui voulaient réellement faire quelque chose, mis à part ceux qui y "travaillaient" clandestinement : les différents services - jusqu'à la Milice, plus tard - sont infestés d'agents mis en place par le 2e Bureau (supprimé par Laval, mais qui aurait tout aussi bien travaillé depuis la lune) ou par des réseaux de résistance.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 14:56 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
@Ouligator
Le lien que vous donnez sur ce rapport de la Commission d'études semble passionnant. Malheureusement je suis trop maladroit avec le maniement des ordinateurs pour pouvoir le lire confortablement et j'ai renoncé.

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 16:08 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 940
Justement mon cher Faget, j'ai retranscrit la partie du témoignage du colonel Groussard après la guerre, qui me semble concerner ce fil -une tentative d'un militaire français pour créer un contact avec Londres-

Extraits du dossier Réseaux Gilbert avec un témoignage du colonel Groussard. je remets ci-dessous le lien vers ce dossier des Archives Nationales :

Dossier colonel Groussard-Réseaux Gilbert


Citer :
II- ORIGINE DU MOUVEMENT (page 1/14)

Dès l'Armsitice, j'ai pensé que mon devoir d'Officier français me commandait de poursuivre la lutte contre les Allemands.
Je n'ai point entendu l'appel du Général de Gaulle et ai agi de ma propre initiative.
J'ai expliqué tout cela dans mon livre "Chemins secrets".

[...]

V- LA REPRESSION (Nb : les dates sont bizarres, tout devrait se passer en 1941-1942 mais il donne la date de juillet 1940, je corrige quand il me semble qu'il faut le faire) (page 2/14)

1) Mon arrestation, le 15 juillet 1941, à mon retour de Londres.
Mes allées et venues entre Toulouse et Graullet, alors que je cherchais à prendre un avion britannique, en mai 1941, avaient été dénoncées au Docteur Martin, agent de renseignements de Darlan. La police me recherchait à cause de cela et je fus arrêté à mon retour, le 15 juillet 194[1] (je corrige).

La lâcheté de mon Secrétaire particulier, Guy Herpin, actuellement Inspecteur général au Tourisme et Commandeur de la légion d'honneur, amena l'arrestation de mes principaux collaborateurs.

Relâché en janvier 194[2] (je corrige), grâce au docteur Ménétrel, qui connaissait et appuyait mon action, je fus de nouveau arrêté par la police de Laval fin mai 194[2](je corrige). Je fis la grève de la faim et fus libéré au bout de 11 jours de grève.
Cette arrestation aurait pu être évité si le policier chargé de ma surveillance (j'étais en résidence surveillée à Cannes) avait tenu sa promesse de me prévenir à temps. Il eut peur. Ce policier était le Commissaire Cotoni qui fut Contrôleur Général à la Libération.
La police tenta une troisième fois de m'arrêter le 10 novembre 1942. Je lui échappai de justesse et passai en Suisse pour pouvoir continuer mon travail et réorganiser mes services.

[...]

VII CONTACTS AVEC LES AUTRES MOUVEMENTS (page 4/14)

1) En août 1940, je suis entré en contact avec des émissaires du général de Gaulle : Pierre Fourcaud et Jacques Duclos Ce contact a eu pour but de les aider. J'ai pu ainsi sauver Duclos et Emmanuel d'Astier de la Viguerie des griffes de la police vichyssoise.

2) En revanche c'est avec l'aide de Pierre Fourcaud que j'ai pu me rendre en Angleterre en juin 1941.

3) En 1941 et 1942, j'ai pu envoyer deux rapports au général de Gaulle pour expliquer ma conception de la résistance et signaler
les grosses fautes commises par ceux qui l'organisaient en son nom. ces rapports furent étouffés à Londres.

4) Dès mon arrivée en Suisse, le M.U.R me demanda de l'aider.

[...]



Il faudrait évidemment aller voir son livre où il doit donner son témoignage plus en détail. Dans le dossier il y a aussi une lettre à Henri Michel (historien de la Seconde Guerre mondiale et de Vichy) je vais la relire pour voir s'il y a quelque chose à tirer qui concerne ce fil...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 16:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 940
Lettre à Henri Michel du 11 juillet 1958

Lettre à Henri Michel

@Faget : La molette de votre souris doit vous permettre de zoomer sur les images numérisées, en avant, zoom+, en arrière zoom-


(Extraits)

Citer :
1) En ce qui concerne les rapports sur l'organisation de la Résistance que j'ai envoyés à Londres et qui ont été étouffés
par l'entourage du général de Gaulle, je n'ai jamais fait de double : j'étais en résidence surveillée, à l'époque et
toujours sous la menace d'une perquisition chez moi ou ailleurs. Des doubles retrouvés, c'étaient des risques que
je faisais courir à mes compagnons.
D'autre part, je n'avais pas besoin de doubles pour me rappeler le contenu de ces rapports. Le présent seul me
préoccupait, non la manière dont je pourrais, après la guerre, défendre mon point de vue et me couvrir en quelque sorte.



Il redit ce qu'il dit dans son témoignage au Comité d'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, sur les "rapports" et "ont été étouffés" d'après lui.
Que contenaient ces rapports, cela nous incite à lire son livre vraisemblablement car il n'en dit mot dans la lettre. Il ne donne pas de date sur l'envoi de ces rapports mais on peut les situer entre fin 1941 et fin 1942 si on se réfère à ce qu'il dit "j'étais en résidence surveillée"...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 17:26 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1617
Pierma a écrit :
Oulligator a écrit :
Pierma a écrit :
mandaté par Vichy

Il me semble avoir lu (Kersaudy ? mais plus vraisemblablement Duroselle récemment) que sa mission était beaucoup plus officieuse, même si le Maréchal était bien au courant et que le professeur Rougier a beaucoup exagéré l'importance de sa mission.

Oui, mandaté est un grand mot. Mais je crois qu'il avait eu l'accord oral de Pétain. (Ce qui ne mange pas de pain, mais s'il a bien obtenu l'accord que j'ai mentionné ce n'est pas négligeable.)

d'accord avec vous deux, la mission Rougier était confidentielle voire secrète pour ne pas mettre la puce à l'oreille aux Allemands via des indiscrétions gouvernementales !

EDIT : et je ne peux pas évoquer Loustaunau Lacau sans vous encourager à lire ses Mémoires d'un Français Rebelle avec sa sublime introduction (de mémoire)
Je me fis Saint-Cyrien pour reprendre l'Alsace, bien sûr, mais surtout pour épater Clarisse, la fille de notre voisin et "qui ne voulait rien savoir"...

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2019 21:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5870
bourbilly21 a écrit :
EDIT : et je ne peux pas évoquer Loustaunau Lacau sans vous encourager à lire ses Mémoires d'un Français Rebelle avec sa sublime introduction (de mémoire)
Je me fis Saint-Cyrien pour reprendre l'Alsace, bien sûr, mais surtout pour épater Clarisse, la fille de notre voisin et "qui ne voulait rien savoir"...

Excellent ! :mrgreen:
Sans compter qu'une telle modestie dans le propos est rare.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2019 19:22 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
[quote="Oulligator"]Lettre à Henri Michel du 11 juillet 1958

Lettre à Henri Michel

@Faget : La molette de votre souris doit vous permettre de zoomer sur les images numérisées, en avant, zoom+, en arrière zoom-

Ma réponse :
Ouligator, merci pour le conseil, mais malgré mon manque d'agilité en informatique, je connais l'usage de la mollette. Rassurez vous, je l'ai bien pris lol
Dans la lettre à Henri Michel il y a un ajout manuscrit où il est fait allusion à André Devigny ("Un condamné à mort s'est échappé"). J'ai connu ce dernier en colonel, il devait avoir 50 ans et je crois que je n'ai jamais vu un homme qui avait une telle prestance. Avec l'humour très raffiné :rool: des militaires, son surnom était Alfred, bien sûr :wink: .

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Avr 2019 19:58 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Voici un document passionnant provenant de Google et qui a confirmé des informations imprécises que j'avais lues dans le temps :
http://www.aassdn.org/site/index.php?op ... 33&Itemid=

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB