Nous sommes actuellement le 11 Juil 2020 2:10

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Biographie d’Hitler
Message Publié : 29 Déc 2017 20:33 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 312
Bonsoir, je recherche une bonne biographie d’Hitler. Peut-on me conseiller? Merci d’avance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 29 Déc 2017 20:58 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1762
Joachim Fest

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 29 Déc 2017 21:21 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 17 Mars 2012 19:12
Message(s) : 312
Merci.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 11 Mai 2019 21:41 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 257
Excellente question de gamelin.
Je conseille le bouquin d'Ian Kershaw qui m'a aidé et m'aidera encore à comprendre le phénomène hitler.


https://www.librairie-gallimard.com/liv ... n-kershaw/
Citer :
Tout le monde connaît la monumentale biographie en 2 volumes que Kershaw a consacrée à Hitler, publiée en France en 1999 et en 2000 (plus de 20 000 exemplaires vendus pour chaque volume). Kershaw en a élaboré une version « allégée » : celle-ci ne comporte plus de notes, et les développements touchant des points d'érudition ou d'ordre mineur ont été supprimés et le texte retravaillé pour conserver sa fluidité. Publiée en 2008 chez Flammarion, cette version en 1 volume a connu un grand succès auprès du public (plus de 6000 ventes).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 12 Mai 2019 13:42 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 126
Longerich
Plouvier (nécessite quelques pré requis)
J'oubliais F Delpla.
Éviter comme la peste le méchant petit oppuscule de Chapoutot-Ingrao.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 1:04 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 12 Juil 2012 15:11
Message(s) : 257
JARDIN DAVID a écrit :
Éviter comme la peste le méchant petit oppuscule de Chapoutot-Ingrao.

Malgré quelques défauts, cela reste un ouvrage que je recommande à ceux qui ont une préférence pour les petits formats.
Si le lecteur est averti de certains défauts, il n'y prêtera pas trop attention.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 4:11 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6827
Comme le lecteur, il me semble, n'a pas été averti, du moins pas sur PH, vous pouvez peut-être trouver le lien vers la discussion de cet ouvrage sur le beige, Jardin David ? (Vous trouverez ça plus vite que moi, je pense.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 6:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 126
https://www.39-45.org/viewtopic.php?f=2 ... lit=Ingrao
Pour les volontaires.
À mon idée c'est tout le contraire d'un bon "poche".
Vite ecrit'd'ou des erreurs factuelles, prétentieux, approximatif, sectaire même ...
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 11:32 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6827
JARDIN DAVID a écrit :
https://www.39-45.org/viewtopic.php?f=21&t=49034&start=120&hilit=Ingrao
Pour les volontaires.
À mon idée c'est tout le contraire d'un bon "poche".
Vite ecrit'd'ou des erreurs factuelles, prétentieux, approximatif, sectaire même ...
JD

Merci pour le lien.

Je m'aperçois que la polémique sur ce livre (dont la réception est majoritairement négative) tient quand même 13 pages sur le forum beige !
Mais pour les gens intéressés ou curieux, 2 pages suffisent largement à comprendre l'intention des auteurs. (Qu'on aime ou pas, ce n'est pas une biographie comme les autres.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 17:43 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 126
Pour revenir à la question posée, LONGERICH est le plus approprié.
PLOUVIER présente un intérêt si le lecteur connait déjà le sujet et s'il peut prendre du recul. De mémoire 6 tomes donc un investissement conséquent, mais que je ne regrette pas pour ma part.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 15 Mai 2019 20:26 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6362
Localisation : Provinces illyriennes
Quelques éléments ici également : viewtopic.php?f=49&t=41020&hilit=chapoutot

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 20 Mai 2019 4:50 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6827
Duc de Raguse a écrit :
Quelques éléments ici également : viewtopic.php?f=49&t=41020&hilit=chapoutot

Oui, ce sujet "Hitler est-ce tout le nazisme ?" est une discussion née de la critique (positive ou négative) de la biographie de Chapoutot et Ingrao, et de la polémique qui a suivi, dans "Histoire d'une recension".

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 23 Jan 2020 9:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 646
Chapoutot démontre par ses travaux qu'Hitler n'est pas le nazisme, que le nazisme n'est ni une parenthèse ni une monstruosité de l'histoire, mais s'inscrit pleinement dans l'histoire européenne, et que les nazis n'étaient pas des malades mentaux mais souvent des juristes et scientifiques de haut niveau, ce qui effectivement conduit à réfléchir sur notre civilisation et nos traditions culturelles, bref nous remettre en question...

Son dernier livre "libre d'obéir", sur le "management" mis en œuvre par les nazis pour répondre aux impératifs de la guerre, dont le modèle survivra à la défaite et fera florès en Europe et dans le monde occidental en général donne à réfléchir.

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 23 Jan 2020 12:55 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6827
Liber censualis a écrit :
Chapoutot démontre par ses travaux qu'Hitler n'est pas le nazisme, que le nazisme n'est ni une parenthèse ni une monstruosité de l'histoire, mais s'inscrit pleinement dans l'histoire européenne, et que les nazis n'étaient pas des malades mentaux mais souvent des juristes et scientifiques de haut niveau, ce qui effectivement conduit à réfléchir sur notre civilisation et nos traditions culturelles, bref nous remettre en question...

Je pense qu'il était fatal, dans l'état où était la République de Weimar - le simple exemple de Hitler qui purge royalement 9 mois, je crois, dans des conditions agréables, pour un coup d'état où il y a eu des tués est assez parlant - fatal que les militaires ou un groupe nationaliste prennent un jour le pouvoir, crise de 29 aidant, avec des rêves de revanche en tête.

Mais Hitler, s'il s'inscrit dans ce schéma, c'est aussi autre chose : un fin politique, mais mauvais militaire, et surtout un illuminé qui pense que sa bonne étoile germanique va tout lui permettre. Et puis son racisme dépasse celui de l'air du temps : il est pathologique !

Le livre de Chapoutot refusant de voir la spécificité du nazisme ne fait en rien l'unanimité chez ses collègues.

Citer :
Son dernier livre "libre d'obéir", sur le "management" mis en œuvre par les nazis pour répondre aux impératifs de la guerre, dont le modèle survivra à la défaite et fera florès en Europe et dans le monde occidental en général donne à réfléchir.

J'ai déjà une amie Facebook qui m'a mis dans une rage folle avec cette idée que les modes de management nazis (contrainte collective, faveurs énormes pour les meilleurs et idéologie - sous couleur de "culture d'entreprise" - pour les autres...) se retrouvaient dans les méthodes de management "modernes".

Je lui colle un Point Godwin d'office, mais elle insiste : c'est Chapoutot, un historien de la SGM, et j'ai lu, c'est convaincant... :rool:

(La Shoah mise à part, bien entendu, mais les nouveaux DRH sont meurtriers aussi, regarde le procès qu'a perdu France Télécom sur les suicides d'employés, patali patalère, j'étais pas près de décolérer ! >:) )

Mon avis est qu'un historien n'es pas plus qualifié qu'un autre pour parler du management des entreprises, d'une part, et qu'à un moment il faut arrêter de peindre des diables sur le mur pour leur jeter des cailloux. Là il parle de ses convictions politiques, rien d'autre !

Ancien conseil en organisation, j'ai quand même quelques notions sur le sujet. Je n'aime déjà pas le terme DRH (C'est historiquement dans le management des grands projets, où on devait compter en centaines d'années-hommes, qu'est apparu le mot de "Ressources humaines") parce que les employés sont des personnes avant d'être des ressources, question d'éthique.

Et certains dérapent grave dans les méthodes de coercition, c'est entendu, mais ce n'est pas un phénomène général.

Mais surtout, que viennent faire là les nazis ? C'est du sensationnalisme, pas de la sociologie !

Et si on veut, historiquement, trouver des usines où régnait des contraintes impossibles, et des journées de 16 heures pour des adolescents, il faut aller regarder chez Staline, dans l'Oural.

Ou dans les mines du 19ème siècle, dépourvues de DRH mais qui n'étaient pas des lieux de bonheur. Inutile de convoquer les nazis - qui n'ont même pas mobilisé les femmes en usine ! - ou alors il faut parler des détenus de camps de concentration affectés en usines, ou des déportés du travail (STO pour les Français, mais beaucoup de civils russes, entre autres, ont été raflés dans le même but) et là je baisse les bras devant l'absurdité de la comparaison.

Que des méthodes de contrainte ressemblent à d'autres méthodes de contrainte, c'est d'une logique imparable, mais dire "tout est dans tout" ne prouve rien.

Bref, Chapoutot ferait mieux de se taire que de lancer des légendes urbaines contre le patronat, (qui s'apparenterait donc aux SS ?) nan vraiment ! Qu'il aille bosser dans nombre d'usines que je connais, il sera surpris : le management par la compétence prévaut pratiquement partout sur le management par l'autorité, je pourrais en parler des heures..

où est l'icône "fou de rage" ? :mrgreen:

Chapoutot a découvert qu'il existe des sales cons parmi les DRH, qui mettent en oeuvre du management très contraignant, c'est entendu et repéré, mais qu'il laisse les nazis tranquilles, c'est ridicule !

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Biographie d’Hitler
Message Publié : 24 Jan 2020 10:27 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 646
Citer :
Je pense qu'il était fatal, dans l'état où était la République de Weimar - le simple exemple de Hitler qui purge royalement 9 mois, je crois, dans des conditions agréables, pour un coup d'état où il y a eu des tués est assez parlant - fatal que les militaires ou un groupe nationaliste prennent un jour le pouvoir, crise de 29 aidant, avec des rêves de revanche en tête.


Si l'on en croit Adam Tooze dans "le déluge", en 1928 Hitler était désespéré de voir l'ordre de Versailles consolidé, alors qu'il perdait les élections législatives, et désespérait de voir ses idées triompher. La crise de 29 est arrivée comme une divine surprise... Il est toujours facile quand on connait la fin de dire que tout était écrit au départ.

Citer :
Et puis son racisme dépasse celui de l'air du temps : il est pathologique !

Son racisme procède des conceptions largement répandues dans le monde depuis Gobineau, Drumont, les lois ségrégationnistes aux USA, les zoos humains en France, etc... Qu'on le veuille ou non, les conceptions raciales des nazis, leur antisémitisme forcené ont prospéré sur un terreau qui n'était pas exclusivement allemand. D'ailleurs, avant 39, nombreux étaient les dirigeants occidentaux à admirer la manière dont Hitler a sorti l'Allemagne de la crise, a débarrassé l'économie et la politique de la gauche et des syndicats. Les occidentaux ont massivement investi en Allemagne à cette époque et ces messieurs trouvaient les nazis tout à fait fréquentables, et en rien en proie à une quelconque pathologie mentale.


Citer :
Le livre de Chapoutot refusant de voir la spécificité du nazisme ne fait en rien l'unanimité chez ses collègues.


Qui ? André Loez, auteur de la recension de la bio, est plutôt actif sur la 1ere GM... En France les spécialistes du nazisme ne sont pas légion.


Citer :
J'ai déjà une amie Facebook qui m'a mis dans une rage folle avec cette idée que les modes de management nazis (contrainte collective, faveurs énormes pour les meilleurs et idéologie - sous couleur de "culture d'entreprise" - pour les autres...) se retrouvaient dans les méthodes de management "modernes".


Ce n'est pas du tout ce qu'écrit Chapoutot : contre toute attente le management version NSDAP est très libéral. Je le cite : " Faisant face à des besoins gigantesques en termes de ressources et de gestion des hommes, les fonctionnaires du IIIe Reich ont élaboré une conception non autoritaire du travail, fondée sur l’autonomie, la performance, la flexibilité et… le bien-être des travailleurs." Modernité saisissante ; je vis cela tous les jours.


Citer :
Mon avis est qu'un historien n'es pas plus qualifié qu'un autre pour parler du management des entreprises, d'une part, et qu'à un moment il faut arrêter de peindre des diables sur le mur pour leur jeter des cailloux. Là il parle de ses convictions politiques, rien d'autre !

Ancien conseil en organisation, j'ai quand même quelques notions sur le sujet. Je n'aime déjà pas le terme DRH (C'est historiquement dans le management des grands projets, où on devait compter en centaines d'années-hommes, qu'est apparu le mot de "Ressources humaines") parce que les employés sont des personnes avant d'être des ressources, question d'éthique.

D'accord avec vous sur le terme "ressources humaines"... L'homme comme ressource au même titre que le charbon ou le petrole, qu'on utilise si besoin et sinon on s'en passe...


Citer :
Et si on veut, historiquement, trouver des usines où régnait des contraintes impossibles, et des journées de 16 heures pour des adolescents, il faut aller regarder chez Staline, dans l'Oural.

Ou dans les mines du 19ème siècle, dépourvues de DRH mais qui n'étaient pas des lieux de bonheur. Inutile de convoquer les nazis - qui n'ont même pas mobilisé les femmes en usine ! - ou alors il faut parler des détenus de camps de concentration affectés en usines, ou des déportés du travail (STO pour les Français, mais beaucoup de civils russes, entre autres, ont été raflés dans le même but) et là je baisse les bras devant l'absurdité de la comparaison.

Que des méthodes de contrainte ressemblent à d'autres méthodes de contrainte, c'est d'une logique imparable, mais dire "tout est dans tout" ne prouve rien.

Bref, Chapoutot ferait mieux de se taire que de lancer des légendes urbaines contre le patronat, (qui s'apparenterait donc aux SS ?) nan vraiment ! Qu'il aille bosser dans nombre d'usines que je connais, il sera surpris : le management par la compétence prévaut pratiquement partout sur le management par l'autorité, je pourrais en parler des heures..


Lisez le livre on pourra en parler sérieusement.

_________________
Le passé change parce que nous changeons


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB