Nous sommes actuellement le 30 Sep 2020 0:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 08 Jan 2013 17:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1399
cush a écrit :
je vous ai répondu en mp
Merci cush.

Image
Les Éthiopiques voient les débuts d’un nouveau personnage important dans l’œuvre de Pratt : Cush, guerrier afar de la tribu des Beni Amer.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 08 Jan 2013 17:45 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1591
je vois que j'ai affaire à un connaisseur... et si en plus c'est l'heure du thé....

J'ai vu que "Lettres d'Iwo-Jima" a été cité. C'est un superbe film et j'ai été très surpris de la subtilité avec laquelle Eastwood a su rendre "l'esprit" japonais.

"La mer cruelle" d'après Montsarrat, à mi-chemin entre le docu et la fiction.

"Le bateau", bien sûr, inégalable!

"Coulez le Bismarck", au moins, les maquettes sont sympa!

Rien qui m'énerve davantage dans une reconstitution qu'un matériel qui ne correspond pas... Pour le reste, j'ai tendance à préferer les grandes épopées de mon enfance (style "Le jour le plus long") aux "Soldat Ryan" très bien fait, très réaliste mais un peu trop sanglant à mon goût... La guerre, c'est moche et c'est sale et j'aime pas trop la voir en gros plan.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 09 Fév 2013 12:37 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 180
Bonjour,

Je vois que quelqu'un a cité plus haut "Conspiracy" sans aller plus loin, et que je trouve pour ma part excellent :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=124554.html

J'étais tombé dessus par hasard un après-midi d'ennui chez mes parents, alors que je zappais sur les chaînes du satellite en soupirant devant l'inanité des programmes... pour tomber sur ce téléfilm (ça devait être sur la chaîne Histoire je crois, ça fait déjà des années).
J'ai réussi à trouver le DVD sur le Net en version française plus tard.


Comme indiqué sur Allociné, le téléfilm retrace la Conférence de Wannsee de 1942, qui reste dans la mémoire collective comme le moment où la décision a été prise de passer à l'extermination des Juifs de façon systématique ("la solution finale" dans la novlangue nazie) - ce qui est faux, la décision, la méthode et la mise en oeuvre étaient déjà lancées, ce que montre d'ailleurs le téléfilm.
Le déroulement de la conférence n'apparaissait pas dans le compte-rendu officiel récupéré par les Alliés, qui est très technique (questions sur les quart de Juifs, etc.). On a eu aussi le témoignage de Eichmann lors de son procès.

Ce que je trouve très intéressant, c'est ce qui est montré des relations de pouvoir entre les différents représentants d'administration nazie - mais j'avoue volontiers que cela correspond à ma propre vision du capharnaüm que fut l'Etat nazi... La "question juive" est aussi - voire surtout - une question de pouvoir : qui commande, qui décide, qui coordonne.
L'objectif de Heydrich est de faire savoir et accepter que la "question juive" est du ressort exclusif de la SS. Les autres administrations ne sont là que pour être à son service sur cette question, sachant qu'il s'agit du seul véritable problème à régler par les nazis - le reste, dont la guerre, n'est pas la priorité.

Les participants ont des parcours multiples. Il y a ceux qui sont à l'arrière, bien "planqués" et peuvent se permettre de disserter et de penser de façon posée, et ceux qui sont le nez sur les ghettos qui débordent et qui veulent une solution urgente pour éviter un désastre sanitaire - pas pour les Juifs, mais pour eux, car le tatouage de la SS ne protège pas du typhus...
Il y a ceux qui ont l'air de ne pas vouloir croire à ce qui se révèle à eux, qui semblent horrifiés. Mais les dialogues font dire à Heydrich que ce comportement est quand même terriblement hypocrite : "chassez-les, réduisez-les en esclavage, déportez-les, mais SURTOUT ne les tuez pas..."

Il y a les indécrottables antisémites, haineux. Ceux qui le sont de façon rationnelle. Ceux qui ne voient que la main-d'oeuvre nécessaire à la guerre. Etc. etc. etc.

Le téléfilm montre aussi la priorité des nazis : l'élimination des Juifs. Un des participants le rappelle : ce n'est pas logique de s'encombrer de questions de main-d'oeuvre, de sélection entre demi-Juifs, quart de Juifs, etc. Il faut aller droit au but (l'élimination) et la mettre en oeuvre rapidement.


Un mot sur le casting.
Kenneth Brannagh en Heydrich. Mouais. Cheveux blonds et plaqués, teint cireux, sourire affable mais laissant deviner, par les réactions autour de lui, qu'il est craint par tous... Il lui manque quand même, à mon avis, la finesse physique du vrai Heydrich, qui devait sûrement être plus inquiétante pour son entourage. Brannagh a quand même l'air d'un type sympa !
Stanley Tucci fait un Eichmann convaincant. Il organise tout, est attentif à tout. Le fonctionnaire efficace.

Le reste du casting est composé de visages connus. D'ailleurs, en vérifiant sur Allociné, je me suis rendu compte que j'en connaissais la plupart sans jamais avoir fait le lien !
James Cromwell qu'on ne présente plus (si si, le fermier du cochon Babe - oui, je sais, quelle référence.... Vous préférez le chauffeur du pseudo-Hercule Poirot dans "Un cadavre au dessert" ?)
Colin Firth pas encore roi bègue (que je n'avais pas reconnu, honte à moi !)
Kevin MacNally (Monsieur Gibbs de "Pirates des Caraïbes")
Ian MacNeice - qu'on recroise d'ailleurs encore sous uniforme nazi dans le Walkyrie avec Tom Cruise


Un dernier point, celui que j'ai trouvé le plus terrible : le téléfilm se termine par le sort des participants après Wannsee. On sait qu'Heydrich fut abattu par un commando, que Eichmann fut finalement pendu.
Pour les autres... On peut dire qu'il n'y a pas de justice, vu combien s'en sortirent bien.

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 15 Mai 2013 11:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Mai 2013 8:37
Message(s) : 17
Localisation : Drôme
Yop posté dans L'histoire au présent » L'histoire à l'écran, mais peu être plus a sa place ici :)

Come and See (Requiem pour un massacre) film de 1985 sur les massacres commis en Biélorussie par les nazis.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Requiem_pour_un_massacre
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... =2688.html

Film qui m'a marqué à jamais, le meilleur film de (sur la) guerre que je n'ai jamais visionné.
Je l'ai vus il y a de cela 23 ans à l'age de 16 ans et depuis ce temps il m'a laissé une empreinte indélébile.
Des premières minutes avec la scène d'introduction de la recherche d'un fusil, clôturée sur un très impératif "Va et regarde" jusqu’à la dernière avec la caméra qui suis les partisans dans la forêt, le film nous captive pour nous délivrer son témoignage.

A DECOUVRIR :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 14 Juin 2014 10:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 19 Sep 2009 15:59
Message(s) : 43
Avec les commémorations du 6 juin, j'ai découvert un film bien sympathique sur la "Big Red One" qui s'appelle Au delà de la gloire (Big Red One) de Samuel Fuller. Ce film est sorti en 1980 et a un peu vieilli quand même. On retrouve David Carradine et Mark Hammill (le Luke Skywalker de Star Wars) au casting. Ce film est assez réaliste et ne porte pas réellement de message patriotique comme beaucoup de films de guerre Américains.

Une petite inexactitude néanmoins, les chars Allemands sont tous des Sherman "germanisés) (canon à frein de bouche, peinture, croix allemande...)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 15 Juin 2014 7:54 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 13 Jan 2011 21:23
Message(s) : 86
Bonjour,
Suite au rappel du nom de l'écrivain Hans Hellmut Kirst, il y avait trois films sur sa trilogie « 08//15 », passés à la télé.
Toujours vu à la Télé, «Kanal », sur l 'insurrection de Varsovie où l'on voit un Goliath filoguidé (invention française!)
Également, un film avec Raymond Pellegrin , « Amère victoire » et autant que je me souvienne et à titre anecdotique il y a eu un film avec Eric Von Stroheim en Rommel et aussi dans le même personnage, James Mason.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 08 Oct 2014 23:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Sep 2014 22:39
Message(s) : 3
J’ai également vu The Big Red One de Samuel Fuller il y a plus de vingt ans. Il m’avait fait bonne impression sans être spectaculaire et me semblait de modeste budget. Comme film traitant de la IIe Guerre Mondiale j’ai grandement apprécié L’Armée des Ombres de J. P. Melville d’après Kessel ainsi que le fort divertissant When Eagles Dare qui me semble dater de la même époque (et que j’ai revu récemment sur la chaîne T.C.M.) et aussi Paint Your Wagon car je le trouvais drôle.
Je me souviens d’avoir vu au cinéma un film asiatique parlant chinois et japonais traitant de l’occupation japonaise vers la fin de la guerre, je ne me souviens plus de son titre.

_________________
„Leben ohne Wahrheit ist unmöglich. Die Wahrheit ist vielleicht das Leben selbst.“
« Vie sans vérité est impossible. La vérité est peut-être la vie elle-même. »
Franz Kafka (1883 - 1924)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 16 Déc 2014 19:16 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 352
Localisation : Duché de Gothie.
Lundi en histoires sur FR3
"La guerre des ondes"

"Une fiction historique très réussie. Jean-Yves Lafesse réussit à incarner Pierre Dac à la perfection." du Figaro.
.


Je le pense aussi. Lafesse est excellent et l'immersion dans "Radio Londres" est bonne.
Le point de vue des communicants de Vichy est intéressant.

http://www.france3.fr/emissions/documentaires/videos/114095937

Le téléfilm La guerre des ondes (Radio Londres 1943-1944) , notamment porté par Jean-Yves Lafesse et Olivier Massart, était proposé en première partie de soirée sur France 3 ce lundi 15 décembre à partir de 20h50.

En octobre 1943, Pierre Dac, l’humoriste le plus célèbre de France, arrivait à Londres après une longue période de captivité et d’exil. Il rejoignait l’équipe des « Voix de la liberté » qui animait chaque soir l’émission « Radio Londres » dans le studio de la section française de la BBC.

La fiction inédite a été suivie par 1.93 million de téléspectateurs en moyenne, soit 7.2% de part d’audience auprès de l’ensemble du public âgé de 4 ans et plus.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 17 Déc 2014 9:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 500
Localisation : Suisse
Christian Delporte l'a brièvement mais durement critiqué sur Twitter. Savez-vous pourquoi?

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 18 Déc 2014 22:13 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 352
Localisation : Duché de Gothie.
Non, pour ce téléfilm comme pour tout il y aura toujours des gents pour trouver à redire et à vrai dire je trouve fatiguant le pointillisme pour ces œuvres destinées au grand public.
Elles ont tellement de mal à survivre dans un océan de débilités qu'un peu de clémence ne ferait pas de mal.

Veuillez m'excuser mais cette injustice m'irrite.

Comme on dit :
"la critique est aisée et l'art est difficile"

Cordialement toutefois.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 05 Déc 2019 19:05 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 139
Arte à diffusé ce 11 novembre 2019 "les violons du bal" (1974). L’occupation vue avec les yeux d’un enfant : Michel . Le metteur relate ses souvenirs d'enfance revés , fantasmés. Michel grâce à l’amour de sa mère , de sa grand mere, de son frere et de sa soeur, n’est pas vraiment conscient du drame qui se joue devant lui. La famille fuit Paris , suit la route de l’Exode pour s’installer en Province. Nathalie , la soeur de Michel est amoureuse de Pierre , le fils d’une famille qui vit dans un chateau, mais la mère de Pierre ne veut pas que son fils épouse une Israélite.
"Mon fils m’à mise au courant de votre aventure, mais...". J’ai essayé de savoir dans quelle ville de Province s’est installée la famille, ci après une photo du château, quelqu’un sait il ou il se trouve ? Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 05 Déc 2019 21:15 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 494
Il me semble qu'il s'agit du château de Vigny dans le val d'oise (c'est vers Pontoise)....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Vigny

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 06 Déc 2019 4:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 139
Merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 06 Déc 2019 11:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 912
Mais si je comprends bien, ce château est celui qui a servi au tournage du film, pas celui de l'histoire vraie?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Filmographie
Message Publié : 06 Déc 2019 14:16 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 139
Il serait intéressant de savoir où Michel Drach à emménagé suite à l'exode , puisque le film est autobiographique . Il est probable que la famille est allée en zone libre , et non à Vigny proche de Paris . Le château aurait donc uniquement servi de décors, laissant le spectateur l'imaginer en zone sud. J'ai essayé d'observer si le lieu du déménagement est précisé dans le film , mais ce n'est pas le cas. La famille arrive de l'exode en voiture (vue à l'image) dans la maison ci après : Image qu'il me semble difficile de situer. Une statuette sur le fronton. Après la vue du château de Vigny la famille retourne à Paris.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB