Nous sommes actuellement le 18 Août 2019 13:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La scolastique
Message Publié : 15 Avr 2007 22:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1906
Localisation : Nanterre
Sujet reconstitué après le crash de Pâques.

Lucille a écrit :
Pourriez-vous m'aider à définir la méthode de scolastique ?
Je sais que les humanistes la considéraient comme "sclérosée" car aboutissant toujours à la même conclusion, et ne s'intéressant qu'à certains ouvrages bien précis...
xenophon.sparte a écrit :
La méthode scolastique... je n'ai pas vraiment regarde, mais sur wikipédia, il y a ça, peut être cela pourra t il t'aider... http://fr.wikipedia.org/wiki/Scolastique
Je trifouille mes bouquins et si je trouve quelque chose, je te dis ça...
J'ai juste une question tu cherche à faire une étude sur la scolastique la période médiévale, ou la scolastique de l'époque médiévale vue pas les humanistes de la renaissance???
Lucille a écrit :
Je cherche juste à savoir ce qu'est cette méthode exactement, je sais qu'en gros elle aboutit toujours à la même conclusion, etc
C'est donc une " une méthode fondée sur l'étude et le commentaire des textes religieux et profanes fondamentaux et autorisés " (Wikipédia) mais qu'entend t-on par commentaire ?
xenophon.sparte a écrit :
L'analyse, la critique, bref, la recherche de tous les éléments, dans les textes et les sources approuvés par la papauté, pour confirmer le Dogme...
Florian a écrit :
La scolastique recouvre l’ensemble des méthodes d’enseignement et de discussion en usage dans les écoles et les universités médiévales à partir du XIIe siècle. Le terme est utilisé au Moyen Age, mais n'a pris son sens péjoratif qu'à la Renaissance.

Pourtant, à bien y regarder, la scolastique est très proche de nos méthodes d'enseignement contemporaines (la dissertation notamment).

La dialectique est le fondement de la scolastique : c'est exercice conçu comme un jeu de rôle, dans lequel un questionneur a pour but de faire admettre au répondant une certaine proposition et doit solliciter son assentiment à des prémisses adéquates. En général, on lance la dialectique à partir d'une quaestio, c'est-à-dire de la question que pose la contradiction entre deux autorités (voire la contradiction entre deux textes du même auteur). C'est donc l'occasion de relire dans le détail les textes classiques. Par la quaestio, il s'agit de pratiquer le doute absolu pour arriver à tirer des conclusions sûres (on n'est donc pas si loin du cartésianisme qu'on peut le penser).

La quaestio débouche généramement sur la disputatio, débat oral et public entre plusieurs intervenants (en général le maître et ses élèves) qui permet de s'écarter du seul commentaire de textes classiques. Le but n'est pas tant de s'opposer au maître que de formuler toutes les objections possibles à sa thèse pour mettre à l'épreuve son talent dialectique et oratoie (surtout lors des fameuses disputatio quodlibétiques, c'est-à-dire sur n'importe quel sujet, qu'on a pu rapprocher des tournois médiévaux). C'est donc avant tout une méthode d'enseignement intéractive.

Cf. pour plus de détails l'article "scolastique" (par JC Solère) du Dictionnaire du Moyen Age de Gauvard, Zink et Libera.
Nebuchadnezar a écrit :
Si la scolastique est considérée comme sclérosée, c'est qu'elle part des textes autorisés sans les remettre en questions. La méthode est analogue à une démonstration mathématique : on part des hypothèses, et on aboutit aux conclusions.
Elle supposait donc que les étudiants apprennent les textes autorisés, puis les principales oeuvres des philosophes médiévaux célèbres qui avaient abondamment commentés les textes, et donc les citer évitait d'avoir à refaire leurs démonstrations.
A la longue, l'inflation des textes a dû à la longue donner à ceux qui étudiaient l'impression de tourner en rond.
Le coup de grâce est arrivé avec la Renaissance, quand les grandes découvertes ont prouvé que certaines choses ne pouvaient pas être déduites des Anciens.

Je me demande toujours si les études islamiques ne s'apparentent pas à l'enseignement scolastique.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB