Nous sommes actuellement le 18 Août 2019 12:47

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Bataille d'Ascalon
Message Publié : 23 Juin 2004 8:03 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 2004 13:49
Message(s) : 168
Localisation : France
Bonjour :P

Connaissez vous l'histoire d'Ascalon?

Nous sommes en 1153; L'empereur d'Allemagne, le roi de France, BaudoinIII de Jérusalem et les grands maîtres des Templiers et des Hospitaliers décident d'assiéger Ascalon. Ils partent tous pour l'assaut, le roi, la cous, le patriarche, les prétres avec la croix.... Des tenyes sont installées devant la ville ennemie.
Ascalon était alors défendue par 150 turcs et ses habitants savaient que incessament sous peu ils auraient l'attaque des ennemis donc par la force des choses ils s'y étaient préparés en installant nottament quasiment dans toutes les maisoons des meurtrières. Mais le problème c'st que les Templiers ne le savaient pas. Ils se battisent ds tortues et des tours en bois pour attaquer la ville. Les Ascalonites tentent de mettre le feu aux tours. Mais le vent leur est défavorable et conséquence: le vent s'attaque aux murailles de la ville. Les assiégeants entrent alors dans la ville. Le grand maître des Templiers décide alors que seulement ses hommes n'entreraient dans la ville. Mauvaise décision car les Maures les attendaient de pied ferme. Tous les Templiers seront massacrés ainsi que leur maître.

Connaissez vous d'autres batailles aussi fameuses que celle ci du temps des croisades?

_________________
"tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles" candide Voltaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Juin 2004 9:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

On peut évoquer aussi la bataille d'Ascalon du 12 août 1099. Suite à la prise très sanglante de Jérusalem par les Francs, une flotte Egyptienne avait débarqué une puissante armée Sarazine dans les alentours de la ville d'Ascalon. L'objectif des Sarazins était, bien entendu, de reprendre Jérusalem aux Francs. Mis au courant de la présence des Sarazins à Ascalon, Godefroy de Bouillon se décide à lancer une contre-attaque sur Ascalon avant que ses ennemis ne viennent assiéger Jérusalem. L'initiative est bonne et donne lieu à la bataille rangée d'Ascalon.

Arrivé à proximité d'Ascalon, Godefroy, chef de cette expédition, ordonne aux princes qui sont sous ses ordres de former les troupes en bataille. Robert Courtheuse, duc de Normandie ; Raymond de St-Gilles, compte de Toulouse ; Robert, compte de Flandres ; et plusieurs autres princes Francs obéissent immédiatement aux ordres. Les fantassins et les archers Francs sont placés en première ligne (comme à Hastings en 1066), puis vient les chevaliers en seconde ligne. En face, l'armée Sarazine se compose en majorité de cavaliers.

La bataille ne tarde pas à commencer. Les chevaliers Francs chargent sur toute la ligne et, dès le premier choc, enfoncent et mettent en déroute les Sarazins. Les chevaliers Toulousains de Raymond de St-Gilles s'illustrent notamment en infligeant de lourdes pertes aux Sarazins, quand à Robert de Normandie, il tue lui-même le porte-drapeau de l'armée adverse. Ayant mis en déroute leurs adversaires, les chevaliers Francs ne s'arrêtent pas là et continuent à poursuivre les Sarazins en fuite, ils en massacrent un grand nombre. La bataille d'Ascalon est la suite logique des précédentes victoires que les Francs avaient remporté sur les Sarazins lors de la première croisade : Dorylée et Antioche. Une centaine d'années plus tard, plus exactement en 1191 à Jaffa, nous verrons encore une armée Sarazine mise en déroute par les chevaliers Francs de Richard coeur de lion.

Forts de leur victoire remportée à Ascalon, les Francs pourront rentrer dans Jérusalem avec de nombreux trésors capturés sur les Sarazins, or, vaisselles argentées et etc..

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2004 13:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Fév 2003 17:36
Message(s) : 177
Localisation : N France / Paris
Pour l'histoire avec les Templiers au siège d'Ascalon, j'avais lu quelque chose à ce sujet chez René Grousset et dans un bouquin sur les templiers.
Certains ont prétendu qu'en agissant de la sorte les Templiers désiraient se réserver la priorité sur le butin, mais j'avais lu une autre version.
Toujours chez Grousset, on peut lire que c'est à cause de Raymond de St Gilles ( ou alors je confonds ) qu'Ascalon ne fut pas prise dès 1099 et qu'il fallut attendre un demi-siècle pour voir la bande littorale complétée.



Tonio.

_________________
"La République? Elle est perdue : les brigands triomphent!"
Robespierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2004 14:01 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Fév 2003 17:36
Message(s) : 177
Localisation : N France / Paris
Sinon pour les batailles connues, il y a tout ce qu'il faut pendant les croisades!

Les plus connues sont des défaites franques:

Hattin - point de départ de l'effondrement du royaume sous le règne de Guy de Lusignan
La fontaine de Séphorie - charge suicidaire des Templiers commandés par Gérard de Ridefort (je pense qu'elle a un autre nom)
Mansourah - échec des expéditions vers l'Egypte de Saint-Louis
Saint-Jean d'Acre, disparition définitive des colonies latines en Palestine.

Mais on se souvient tout de même de quelques victoires :

Antioche - Jérusalem en 1099
Plus quelques unes au temps de la consolidation
Puis celles de Richard Coeur de Lion ( Haïfa je crois?)

Tonio.

_________________
"La République? Elle est perdue : les brigands triomphent!"
Robespierre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Juin 2004 23:21 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mai 2002 23:54
Message(s) : 601
Localisation : N France / Haute-Normandie / Seine-Maritime / Rouen
Bonjour,

J'ai oublié le succès des Francs de Richard coeur de lion à Arsouf en septembre 1191. Alors qu'il menait son armée en passant le long de la mer, Richard apprend que l'armée Sarazine de Saladin vient de se positionner sur son flanc droit. Avec un sang-froid remarquable, Richard fait faire un quart de tour à son armée et arrive à se positionner en face de Saladin avant que celui-ci n'ai le temps de l'attaquer sur son flanc droit. La bataille a lieu au nord de la ville d'Arsouf. Les chevaliers Francs se forment ainsi : les Hospitaliers à gauche, viens ensuite les Bourguignons, les Champenois, les Poitevins, les Angevins, les Gascons menés par Richard en personne, puis, tout à droite, les Templiers, les Bretons et les Anglais. La charge bat et les chevaliers Francs enfoncent encore les Sarazins sur toute la ligne. Au cours du combat, Richard abat Saladin et le blesse d'un coup de lance à l'épaule, cependant Saladin ne sera pas tué. Les Templiers ont combattu "comme les fils d'un seul père".

Bien à vous.

_________________
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage, l’Art est long et le Temps est court.

Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Nov 2005 0:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 05 Nov 2005 16:52
Message(s) : 5
ma bataille préféré est celle des Tell BAcher , pendant les premiéres années qui suivirent la prise des jérusalem par les croisés, elle eut lieu en octobre 1108 et opposa ......... 2 coallitions ISLAMO-FRANQUES:

d'un coté il yavait Tancréde d'antioche , et le ROI de Alep Redwan

et de l'autre coté Baudouin d'edesse (qui sera plus tard connu sous le nom de Baudouin II) et l'emir de Mossoul Jawali

la bataille tourna à la faveur de la premiére coalition , et permit à tancréde d'imposer son autorité sur toutes la syrie du nord, l'emir Jawali perdit toute crédibilité et s'exila en perse.

il est à noter aussi que l'alliance de Beaudouin d'edesse au troupes musulmanes etait le résultat direct de la trahison de tancréde qui avait refusé de payer un rancon pour sa libération , aprés sa capture lors de la bataille de HARAAN , aprés cette défaite celui qui alait devenir le Roi de jérusalem alla voir tancréde pour lui réclamer la restitution de la ville d'édésse,une dispute eclata entre les deux, une comission d'eveque a alors tranché et donna raison à Baudouin qui récupera sa ville.



extrait de ( http://membres.lycos.fr/historel/moyena ... salem.html) :

1108 - Octobre deux armées s'affrontent sous les remparts de Tel Bacher :

l'une comporte Roger de Tancrède avec 1500 chevaliers francs, équipés de masses, de haches et de boucliers, avec à leur côté 600 cavaliers d'élite du roi Redwan d'Alep, son allié.

l'autre armée (en face) est commandée par l'émir JAWALI de Mossoul, elle se compose de deux mille guerriers partagés en trois bataillons : à gauche des arabes, au centre les francs de Baudouin du Bourg et à droite les turcs ...
A l'issu de la bataille lorsque les guerriers d'Alep eurent le dessus, Jalawi s'enfuit avec ses guerriers pour chercher asile dans la forteresse de Tell Bacher où Baudouin et son cousin Jocelin les soignèrent. Mais le véritable combat eut lieu entre les deux chevaleries : Baudouin contre Tancrède. Les chevaliers fidèles à Baudouin furent écrasés ! Baudouin et Jocelin s'enfuirent dans la forteresse de Dulùk et ne durent leur salut qu'à un retour surprise des restes de l'armée de Jawali. Pendant ce temps les arméniens d'Edesse croyant que Baudouin était mort projetèrent d'élire un de leurs chefs. Baudouin les chassa de la ville et fit crever les yeux aux notables et à plusieurs prêtres.

Peu de temps après les deux comtes durent se soumettre sous l'autorité du roi Baudouin 1er et (apparemment) se réconcilier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Nov 2005 0:15 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 05 Nov 2005 16:52
Message(s) : 5
sinon il ya aussi la bataille de cresson ou 150 chevaliers templiers et hospitaliers attaquerent 7000 cavaliers musulmans :( commandés par le fils de saladin Al Afdal (certaines sources parlent de son frére Al Adel), les cavaliers avaient été autorisés à passer par les territoires de Raymond III prés du lac de tibériade pour effectuer un tour de reconnaissance , la bataille n'a pas duré longtemps et seulement 3 chevaliers purent echapper au massacre , parmi eux , le crétin Gerard de ridefort , qui bien plus tard causera la perte du royaume de jerusalem en suggérant à Guy de Lusignan de marcher contre Saladin à HATTIN


la bataille de Montgisard , ou l'armée de saladin (20.000 selon les sources) fut anéantie prés d'ascalon par une armée de secours (1000 soldats) commandée par Baudouin IV (le futur Lépreux), cette bataille est importante dans la limite ou elle a permis d'instaurer une tréve entre mes musulmans et les chrétiens .........


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB