Nous sommes actuellement le 17 Août 2019 16:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Fév 2005 16:22 
Bonjour à tous les passionnés d'histoire

En ce moment, j'étudie le rôle qu'a pu avoir les divers organismes de l'administration en France au XIVème siècle.
En lisant certains textes, quelques mots sont écrits en vieux français et je n'arrive pas à les déchiffrer. je vous les soumets en espérant que vous arriverez à m'éclairer : appeaus, mantiaux, laiz.

autre question : pourquoi des chevaliers, ainsi que des clercs et des " laiz" constituaient le parlement de Paris et quels étaient leurs rôle au Parlement ????

dernière question : dans un texte concenrnant la rémunération des personnes composant le parlement, j'ai trouvé : IXm ( m en exposant ) VIe ( e en exposant ) XXXV l.p. ( pour livre parisis ) et j'aimerai savoir à quoi correspond ces chiffres et quel est la signification de ce m et de ce e.

Bon courage à ceux qui voudront répondre à ces questions.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Fév 2005 17:32 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Lai signifie laïc. Mantiau en principe signifie manteau. Pour le reste, il faut que je cherche. Je doute que Appeau signifie le sifflet pour attraper les oiseaux. Sauf si c'est un texte sur la chasse!!!!

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Fév 2005 5:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Bon, mantiaux est bien manteau, ainsi que nous le dit Eustache Deschamps:

J'ay mantiaux fourrez de gris,
J'ay chapiaux, j'ay biaux proffis
Et d'argent mainte espinglette;
Sui je, sui je, sui je belle?

Un juge d'appeaux est un juge d'appel, donc je pense que l'appeaus est l'appel judiciaire.

Le m signifie peut-être marc, mais je n'ai aucune certitude.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Fév 2005 18:35 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
J'ai cherché un peu sur les exposants. Comme je n'ai pas de texte sous la main, j'ai regardé dans l'épitaphier du vieux Paris (mais je n'ai que le tome V, acheté un jour de ballade du côté de Saint Sulpice) et je constate que le petit e signifie ème comme IIème aujourd'hui, que le c signifie centième; Je n'ai pas trouvé de m, mais je suppose que c'est pour mille.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Fév 2005 21:41 
merci pour ces précisions utiles.
je ne pensai pas que mantiaux voulait dire manteau, parce que cela n'est pas cohérent avec les phrases du texte
Je donne quand même des exemples de phrases du texte pour mieux dechiffer les mots :

"Item, il y a XL clercs prenans gages de V s.p. ( sou parisis ) par jour et X l.t. ( livre tournois) pour mantiaux par an; et n' y soiloit avoir ou temps du roy Philippe le Bel que X clercs"

"Item, il y a, outre les presidens; XIX laiz prenans gaiges de X s.p. par jour et pour les mantiaux de XVII chevaliers qui sont contenus et compris ou nombre desdis laiz,..."

Si vous souhaitez vous référez à la totalité des textes que j'étudie, je donne les références : Ch. Langlois, Textes relatifs à l'histoire du Parlements de Paris, Paris, 1888,p. 189-190, 218-219.

Bon courage


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Fév 2005 2:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Je trouve ça cohérent. Ils touchent des gages pour leurs vêtements. Cela ce fait encore dans certaines administrations.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Fév 2005 5:30 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
J'ai trouvé le texte sur Gallica.Voilà ce que ça donne pour moi. Je ne suis pas spécialiste du vieux français, juste un amateur.

J'ai juste remis en forme les premières lignes de la page 219.

"Le parlement a 3 présidents dont 2 prennent chacun 500 livres parisis par an et le 3ème 240 livres parisis. Au temps du Roi Philippe le Bel, il n'y en avait que deux qui prenaient 400 l.p par an.

De même, il y a 40 clercs prenant 5 sous parisis par jour, et 10 livres tournois par an pour leur manteau. Il n'y avait que 10 clercs au temps de Philippe le Bel.

De même, il y a , outre les présidents, 19 laics ayant pour gage 10 sous parisis par jour, et 10 lp par an pour les manteaux de 17 chevaliers, lesquels sont compris dans le nombre des laïcs. Il y avait que 8 Laïcs du temps de Philippe le Bel.

Somme des gages des clercs, des laïcs du parlement et de leurs manteaux: 6935 lp. Elle était de 2659 lp du temps de Philippe le Bel."

Il se peut que "mantiaux" recouvre le terme de vêtements. Peut-être les juges avaient-ils une tenue spéciale comme en ont les juges d'aujourd'hui pour les rentrées judiciaires, et qui doivent faire l'objet d'une prime spéciale. ( C'est du moins ce que je pense)

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Fév 2005 21:36 
merci pour ces informations utiles.

Une petite précision qui n'a rien a voir avec le texte sur les gages.Je voulais savoir si le parlement était régulièrement réunie ou bien était-il réuni de façon aléatoire????

Autre question : dans un texte que j'étudie, on parle de la fête de St Martin d'Yver??qu'est ce qu'est cette fête et à quelle date correspond-t-elle?

Merci d'avance


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Fév 2005 3:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
La Saint Martin d'Hiver existe toujours. Nous autres, Français, l'avons un peu oubliée, car elle tombe le 11 novembre. De la vient l'expression "l'été de la Saint Martin" qui est remplacée de plus en plus par "l'été indien". La Saint Martin d'été tombait le 4 juillet.

Pour le reste, il faut que je recherche à quelle date le Parlement a tenu des sessions régukières.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Fév 2005 5:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Un bon lien valant mieux qu'un mauvais résumé, en voici un bon. Pour les sessions, allez page 47 et suivantes.


http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?D ... UMM-202209

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Fév 2005 11:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Juil 2002 10:44
Message(s) : 684
Localisation : N Belgique / Liège / Province de Liège / Wallonie
A mon avis, le m en exposant signifie mille, et cela avec certitude. Je confirme donc ce qu'a dit Jean-Marc. Il existe cependant une autre solution, mais qui supposerait une erreur lors de la lecture du texte. Le m pourrait avoir été confondu avec IIII. Mais 9 exposant 4 dans un texte médiéval ce n'est pas fort courant :wink:

Pour les gages payés aux chevaliers, il ne faut pas s'en étonner. Afin de maintenir leur rang, c'est-à-dire dans leur cas de conserver un armement efficace, les chevaliers pouvaient être en partie financés par le roi.

_________________
"La culture de la pomme de terre est un témoin géographique de la découverte de l'Amérique, comme celle de la betterave est une conséquence du Blocus continental"
* L.-E. Halkin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB