A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Nov 2018 0:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les Ikko Ikki
Message Publié : 29 Août 2005 20:48 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2005 15:36
Message(s) : 11
Localisation : Toulouse, Bordeaux.
M'étant intéressé à l'histoire du Japon et plus particulièrement à la période du Sengoku Jidaï (16ème siècle) , j'aimerais savoir si quelqu'un pourrait m'en dire plus sur le rôle et l'histoire des moines guerriers bouddhistes qui étaient aussi appelé Ikko Ikki (à moins qu'il ne s'agissent d'une secte bouddhiste spécifique).
Merci d'avance....

_________________
"Pardonner une offense c'est ouvrir la porte à toutes"
Publilius syrus


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Avr 2007 10:11 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1872
Localisation : Nanterre
Les Ikko-ikki sont un peu les deux, plus des paysans et gens de peu, et peut-être un message révolutionnaire en sus.

Les Ikko sont des moines d'une secte bouddhiste qui se révoltent contre les seigneurs de Kaga durant la guerre d'Onin (1467-1477), après avoir été enrôlés de force dans l'armée.

Etaient-ils déjà moines guerriers avant ? C'est ce qu'il faudrait savoir.

Ils professaient une variante du bouddhisme Amida, le Jodo Shinshu, selon lequel la foi envers le Bouddha Amithaba permettait la renaissance du fidèle dans la "Vraie Terre Pure" où son illumination était garantie. Pour eux, la foi était donc plus importante que les exercices ascétiques, et l'illumination était promise à tous sans considération de richesse ou de naissance.

Leur révolte se conjugue avec celle des Ikki, qui sont des paysans et des samouraïs de basse caste, excédés par les ravages provoqués par les seigneurs en guerre.

Les Ikko-ikki étaient donc constitués de gens pauvres en colère, encadrées par des moines qui justifiaient leur action là où les croyances traditionnelles auraient dû faire apparaître une révolte comme un grand péché. Peut-être les moines les fanatisaient-ils ?
En tout cas, en tant que moines, ils devaient être lettrés, donc à même d'organiser la révolte de manière efficace.
Ce n'était donc pas une simple jacquerie, puisque les Ikko Ikki avaient décidé d'instaurer leur propre gouvernement et construisirent leur propre forteresse à Kanazewa.

Devant le danger qu'ils représentaient, le nouveau shogun Oda Nobunaga envoya une expédition contre eux et les extermina.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Avr 2007 12:48 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Nebuchadnezar a écrit :
Les Ikko sont des moines d'une secte bouddhiste qui se révoltent contre les seigneurs de Kaga durant la guerre d'Onin (1467-1477), après avoir été enrôlés de force dans l'armée.

Enrôler de force des moines ? Cette idée peut nous paraître étrange à nous occidentaux...

Nebuchadnezar a écrit :
Ils professaient une variante du bouddhisme Amida, le Jodo Shinshu, selon lequel la foi envers le Bouddha Amithaba permettait la renaissance du fidèle dans la "Vraie Terre Pure" où son illumination était garantie. Pour eux, la foi était donc plus importante que les exercices ascétiques, et l'illumination était promise à tous sans considération de richesse ou de naissance.

La foi en Amithaba permettrait une "résurrection" et ce sans considération de richesse ou de naissance ? N'y aurait il pas eû une influence du christianisme ?

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Avr 2007 17:41 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2005 10:34
Message(s) : 1872
Localisation : Nanterre
Skipp a écrit :
Enrôler de force des moines ? Cette idée peut nous paraître étrange à nous occidentaux...
Il ne faut pas perdre de vue que le bouddhisme est une religion importée au Japon, et donc que les seigneurs japonais, qui respectent le Shinto, ne sont pas tenus de l'honorer outre mesure, et pas les innombrables sectes qui peuvent se faire concurrence.
Le fondateur du Jodo Shinshu, par exemple, était entré en conflit avec la hiérarchie bouddhiste, qui avait obtenu de l'empereur un ordre de bannissement à son encontre.

De plus, un seigneur pouvait voir d'un mauvais oeil ses sujets entrer dans un monastère et ainsi échapper aux corvées et au service militaire (les Romains ont eu exactement le même problème avec le christianisme naissant). Il pouvait supputer que leur foi était plus commandée par la mauvaise volonté à lui obéir que par la grâce.

Citer :
La foi en Amithaba permettrait une "résurrection" et ce sans considération de richesse ou de naissance ? N'y aurait il pas eû une influence du christianisme ?
L'hypothèse serait séduisante, mais les Portugais ne débarquent au Japon qu'en 1542, soit 80 ans après l'apparition des Ikko-Ikki, qui existaient encore à cette époque.
L'idée du salut est déjà contenue dans le bouddhisme du grand véhicule : un bouddha va aider les hommes à atteindre l'éveil sans passer par les exercices ascétiques du petit véhicule. On pourrait se dire que les moines avaient eu des idées parallèles aux idées chrétiennes.

_________________
Qui contrôle le passé contrôle l'avenir.
George Orwell


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Avr 2007 18:53 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Skipp a écrit :
Enrôler de force des moines ? Cette idée peut nous paraître étrange à nous occidentaux...

Il ne faut pas oublier qu'il existait au Japon une longue tradition guerrière chez les moines bouddhistes. Les grands monastères s'étaient dotés d'un appareil militaire efficace pour défendre leurs terres et très rapidement ils sont devenus une puissance avec laquelle il fallait compter. La Cour impériale fut assez régulièrement rançonnée par les moines-soldats des monastères situés près de Kyoto (voilà qui nous éloigne quelque peu de l'image idéalisée qu'ont aujourd'hui du bouddhisme les Occidentaux :)).

A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : proposition de référence
Message Publié : 28 Jan 2008 13:45 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Nov 2007 13:59
Message(s) : 10
Localisation : Paname
Une des meilleures réponses que l’on puisse fournir à cette question, en plus des éléments déjà énoncés plus (qui parfois semblent un peu imprécis) serait de consulter un article de S. katsumata sur les Ikki. Par chance, l’intégralité de cet article est disponible, gratuitement, sur le net. Le site-portail PERSÉE a pour vocation la numérisation et la mise en ligne de revues sur des sujets de sciences humaines, sociales ou exactes (histoire, sociologie, psychologie, géographie, mathématiques, etc.).

Parmi les revues présentées, la revue des Annales a proposé, en 1995, un numéro spécial sur l’histoire du Japon dont fait partie l’article cité ci-dessus. Très intéressant, il propose une bonne définition des Ikki, ses dérives et surtout les diverses populations qui y ont participé. Les articles suivants sont tout aussi intéressants sur les divers sujets qu'ils traitent.

Image

Ikki, Ligues, conjurations et révoltes dans la société médiévale japonaise. S. katsumata

Les Japonais et la mer. Y. Amino

Le monde comme représentation symbolique. Le Japon de l'époque d'Edo et l'univers du mitate. Y. Tanaka

Éviter la souillure. Le processus de civilisation dans le Japon ancien.e, A. Yoshie

« Des gens étranges à l'allure insolite ». Contestation et valeurs nouvelles dans le Japon médiéval. K. Satô

Les rituels politiques du Japon moderne. Tournées impériales et stratégies du regard dans le Japon de Meiji. S. Yoshimi

Le village et son seigneur (XIVe-XVIe siècles). Domination sur le terroir, autodéfense et justice. H. Fujiki


À simple titre légal, je me sens obligé de recopier ici une des conditions d’accès et d’utilisation des documents/articles.

Citer :
Les utilisateurs du portail PERSEE s’engagent à respecter un ensemble de règles de bonne conduite.

1. Respect du droit d’auteur
L'accès aux références bibliographiques et au texte intégral des unités documentaires est libre et gratuit. Les internautes peuvent rechercher et / ou feuilleter l’intégralité des collections rétrospectives des revues du portail PERSEE. Cependant, il est rappelé que les unités documentaires (article, recension et autre contribution) comme les bases de données sont couvertes par le droit d’auteur et sont la propriété de leurs auteurs.

Les utilisateurs doivent associer à toute unité documentaire les éléments bibliographiques permettant de l’identifier sans ambiguïté, et notamment faire mention du nom de l’auteur de l’œuvre et du portail PERSEE.

Les conditions d’utilisation à respecter, les références bibliographiques et le copyright apparaissent systématiquement sur la 1ère page des documents qui sont sauvegardés sur les postes des utilisateurs et imprimés par leur soin.



Cordialement


Fuse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Jan 2008 16:01 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 29 Déc 2007 18:09
Message(s) : 30
Il y a aussi une bonne étude sur la période Sengoku, notamment sur les ligues ou conjurations ikkô ( ce qui signifie "une seule action" donc le terme de "secte" est un peu imprécis):
"le Monde à l'envers" de Pierre. F. Souyri, aux éditions Maisonneuve-Larose


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB