Nous sommes actuellement le 07 Déc 2019 1:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 22 Déc 2005 18:40 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2005 5:56
Message(s) : 3
Localisation : Seine et Marne
En parlant du Marquis de Trésigny, je ne pensais pas trouver la famille de Trazegnies. Trésigny est la forme française de ce nom.
Une personne pourrait-elle me dire, pourquoi, Louis XIV en faisant en 1691, François le Tonnelier de Breteuil, marquis de Fontenay y accola celui de Trésigny. Avant son mariage, il était chevalier .
Monsieur le marquis de Trazegnies ne peut me répondre sur ce sujet, pas plus que Monsieur le marquis de Breteuil.
Ce titre lui serait-il venu par sa femme, Anne Calonne de Courtebonne, fille du marquis de Courtebonne et de Anne de Chaulnes fille du duc de Chaulnes. Quels étaient les titres de ces gens là ? un des leurs était seigneur de Trésigny (Trazignies) ?
La terre de Fontenay a appartenu à Louis le Gros, aux Garlande, Philippe le long, Jean le bon, Jean le Mercier, Charles XIII, etc...
Je suis perdue dans toutes ces dynasties ! et tous ces titres !
Merci d'avance à toutes les personnes pouvant me donner même le plus petit renseignement

Mes messages étaient inscrit par erreur au grand siècle, car je pensais uniquement a la période Louis XIV


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Sep 2008 5:20 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Sep 2008 5:01
Message(s) : 1
Un extrait de la gazette de Londres

Je m'apelle aussi Trésigny ... mirko34@gmail.com

a bienôt

6 Sept 1669 mort du Marquis de Trésigny ???? à méditer

********************************************************************************************
*TI GAZETTE DE LONDRES. PubliŽe avec PrivilŽge.
*NO 288
*DN Depuis le Jeudi 12, jusqu'au Lundi 16 Aoust 1669. V.S.
*KO De Lyme[3 LYME]
*DR le 11 Aoust 1669.
*IT 001
*a Le 9 de ce mois[7], 2 BŠtimens de ce Port, qu'on nomme le Lis Rose[4 LIS ROSE], & le Franois[4 FRANC~OIS], arrivŽrent ici, chargez de toiles de Morlaix[3 MORLAIX], o ils ont laissŽ plusieurs Personnes de qualitŽ assamblŽes pour aviser aus meilleurs mo•ens de lever quantitŽ de Matelots, & de Charpentiers, & les envo•er a Brest[3 BREST], o l'on Žquipe plusieurs Navires[4 FR], destinez pour la MŽditerranŽe[3 MEDITERRANEAN].
*KO De DŽle[3 DEAL]
*DR le 12 Aoust 1669
*IT 002
*a Vn Navire est, depuis peu, arrivŽ ici, du DŽtroit[3 STRAITS], d'o en revenant, il a ŽtŽ rancontrŽ par plusieurs Vaisseaus de guerre d'Alger[4 AL], qui lui ont laissŽ continŸer sa route sans aucun empchemant.
*KO De Moscou[3 MOSCOW]
*DR le 14 Juillet 1669.
*IT 003
*a L'on a, depuis peu, tenu plusieurs ConfŽrances en cŽte Cour, touchant l'Žtablissemant du Commerce avec les Princes Etrangers, ausquelles on a mandŽ les Facteurs du Grand Duc[2 GDM] pour y donner leurs Avis: mais l'on n'y a, encore, rien conclu.
*b Nous attandons, avec impatiance, l'assermistemant d'vne bonne intelligence entre cŽte Couronne[3 MOSCOW], & celle de Pologne[3 POLAND]: & depuis qu'il court vn Bruit que les Tartares[2 TA] minutent quque ExpŽdition il y a vn grand Capitaine, nommŽ C[z?]eas Gregori Romadanski[2 CZEAS GREGORI ROMADANSKI], qui a ordre de prandre sa marche vers les FrontiŽres de Tartarie[3 TARTARIE] avec vu puissant Corps d'ArmŽe pour les obsŽrver.
*c Le Sieur Pierre Vasilewich Charemetoff[2 PIERRE VASILEWICH CHAREMETOFF], PrŽmier Ministre d'Etat, &, ci-devant, Gouverneur de Kiovie[3 KIOW] a ŽtŽ nommŽ pour aller en qualitŽ d'Ambassadeur Extraordinaire[2 AM MV] en Pologne[3 POLAND], complimanter le Roi[2 KPL] sur son heureus avŽnemant ˆ la Couronne.
*KO De Plymouth[3 PLYMOUTH]
*DR le 24 Aoust 1669.
*IT 036
*a Dix, ou 12 Navires Hollandois[4 HO] firent, hier, voile de ce Port, o ils Žtoient entrez en faisant leur route vers le Sud.
*b Il y a, encore, en n™tre Havre 8 Vaisseaus, appartenans ˆ des NŽgotians de cŽte ville, qui n'attandent que le Vent propre pour les porter dans les Pa•s-Žtrangers, o ils sont frettez.
*KO De Moscou[3 MOSCOW]
*DR le 28 Juillet 1669.
*IT 37
*a CŽt Empire est dans de grandes apprŽhensions des Tartares[2 TA], que l'on tient avoir, dŽia, passŽ le Borystene[3 BORYSTENE], avec une ArmŽe de 60 mille hommes, sous le Commandemant du Sultan Calgal[2 CALGAL], qui est vn Capitaine de grande rŽputation, avec dessein, ˆ ce que l'on croid, de faire Invasion dans la Moscovie[3 MOSCOW].
*b Vn Envo•Ž[2 AM TA] de la part de ces Peuples est arrivŽ ici, depuis peu, qui fair demande de 4 annŽes d'arrŽrages d'un Tribut annuel, qui se montent ˆ des sommes considŽrables et qu'ils prŽtandent leur tre du‘s: mais les Moscovites[2 MV] ne demeurent d'accord que de 2 annŽes: et comme cela n'alarme, pas peu, les Moscovites[2 MV] cela les oblige ˆ rechercher l'Assistance de la Pologne[3 POLAND], et ˆ faire leurs diligences pour Žtablir vne ferme, et durable paix, et Alliance entre les 2 Couronnes: le Grand Duc[2 GDM] a•ant, dŽia, envo•e 7 Commissaires sur les FrontiŽres, pour traiter avec ceus de Pologne[3 POLAND].
*KO De Lisbonne[3 LISABON]
*DR le 6 Aoust 1669. N.S.
*IT 038
*a Le 20 du passŽ[7], le Comte de Prado[2 DE PRADO] fit voile d'ici pour aller ˆ Rome[3 ROME], en qualitŽ d'Ambassadeur d'ObŽdience[2 AM PO] vers Sa SaintetŽ[2 P1].
*b Les Franois[2 FR] ont, vivemant, sollicitŽ pour avoir permission d'Žtablir ici, vn Magazin pour le service de leur Flote, mais jusqu'ici, ils ne l'ont pas pž obtenir.
*c Les PrŽparatifs que l'on fait en Castille[3 CASTILLE], tant pour LevŽes de gens de guerre, que pour fortifier les FrontiŽres nous donnent suiet de n'en avoir pas bonne opinion, & de pourvoir ˆ n™tre seuretŽ: c'est pourquoi, le Marquis de Marialva[2 DE MARIALVA] a ordre d'aller visiter nos Places FrontiŽres, & de tenir toutes choses en Žtat de nous parer d'Insulte.
*KO De Cadis[3 CADIZ]
*DR le 11 Aoust 1669. N.S.
*IT 039
*a Il y a plusieurs FrŽgates, qui croisent pour donner la chasse ˆ des Navires de guerre de SalŽ[4 SALEE], qui, depuis peu, ont interrompu le Commerce sur ces Mers. L'on tient que la FrŽgate, qu'on appelle la Nompareille[4 NOMPAREILLE] s'est emparŽe d'vn petit Vaisseau, appartemant ˆ ces Corsaires du port de 60 tonneaus, & montŽ de 4 piŽces de canon si prs des C™tes de SalŽ[3 SALEE], que ceus qui Žtoient dessus ont ež le mo•en de se sauver ˆ Terre.
*KO De Warsovie[3 WARSAW]
*DR le 16 Aoust 1669. N.S.
*IT 040
*a Vendredi dernier, l'Evque de Besiers[2 E BESIERS], Ambassadeur de France[2 AM FR] prit son Audiance de congŽ du Roi[2 KPL], & encore qu'il se fust engagŽ d'assister, le lendemain, ˆ vn Festin, auquel le Grand Tresorier[2 PL] l'avoit invitŽ il changea de rŽsolution, & partit en Poste des 4 heures du matin, pour prandre la route de Vratislavie[3 BRATISLAVA], o il doit rancontrer le Roi Casimir[2 CASIMIR], qui s'en va en France[3 FRANCE]. Ce Ministre Žtant, dŽia, en chemin Žcrivit ˆ son Ecu•er, & lui manda de faire PrŽsant au Roi[2 KPL], qui regne ˆ present, de son beau carosse, & des 14 chevaus, qui devoient servir ˆ Son Excellence en allant ˆ son Audiance publique, que le Roi[2 KPL] a acceptez, & tŽmoignŽ que le PrŽsant lui Žtoit fort agrŽable.
*b Les Tartares[2 TA], & Cosaques[2 CO] ont fait de petites Courses sur nos FrontiŽres, & aprs y avoir fait quques Prisonniers, & enlevŽ du BŽtail ils se sont retirez en vne ville, qu'on nomme Reuschava[3 REUSCHAVA], assise dans l'Ukraine[3 UKRAINE], assez connue par les frŽquentes AssamblŽes, que les Cosaques[2 CO] y ont tenu‘s: & o ils pourront bien prandre rŽsolution de troubler la tranquillitŽ de la Pologne[3 POLAND] durant le Couronnemant.
*c On parle diversemant, du Mariage du Roi[2 KPL], & l'Ambassadeur de l'Empereur[2 AM EA] t‰che d'insinŸer dans l'Žsprit de Sa MajestŽ[2 KPL] quque pensŽe pour vne Princesse d'Allemagne[2 GE].
*d Le Roi[2 KPL] a, enfin, rŽsolu, de l'avis de son Conseil, de faire part de son Election ˆ la RŽpublique de Venize[3 VENICE], & aus Etats GŽnŽraus des Provinces-Vnies[3 UNITED PROVINCES]: & l'a, aussi, fait savoir par la vo•e des Couriers aus Princes d'Allemagne[2 GE], & d'Italie[2 IT]: s'Žtant servi de la mme vo•e pour l'annoncer au Pape[2 P1].
*e Sa MajestŽ[2 KPL] fait Žtat de prandre la route de Cracovie[3 CRACOW], vers le 11 du mois prochain[7], pour les CŽrŽmonies de son Couronnemant.
*KO De Ligorne[3 LIVORNO]
*DR le 19 Aoust 1669. N.S.
*IT 041
*a Le 16 de ce mois[7], vn Navire qu'on nomme le Marchand de Londres[4 MERCHANT OF LONDON] arriva ici, de Scanderoon[3 SCANDEROON], d'o il Žtoit parti il y avoit 2 mois, par lequel nous avons appris que le Mal contagieus s'y est, tellemant, rŽpandu qu'il emportoit jusqu'ˆ 1500, ou 1600 Personnes en vn jour.
*b Hier arrivŽrent ici, 2 autres B‰timans, dont l'vn s'appelle l'africain[4 AFRICAIN], qui vient de Chipre[3 CYPRUS]; & l'autre, le Jacques[4 JACQUES], qui vient de venize[3 VENICE], & sont frettez pour Lisbonne[3 LISBON].
*c Le Fregate du nom de Dragon[4 DRAGON] fera voile, cŽte semaine, pour escorter plusieurs Vaisseaus frettez pour le DŽtroit[3 STRAITS].
*KO De Madrid[3 MADRID]
*DR le 20 Aoust 1669. N.S.
*IT 042
*a Le 11 de ce mois[7], le Comte de Molina[2 DE MOLINA] arriva ici, d'Angleterre[3 ENGLAND], & le 17, il fut reu gracieusemant de la Reine RŽgente[2 QRS], ainsi qu'il le fut du Roi[2 KS] le lendemain.
*b Le RŽgimant des Gardes, aprs plusieurs oppositions est, ˆ prŽsant, Žtabli, & a commancŽ de faire garde dans le Palais. Le Commandemant des Compagnies a ŽtŽ donnŽ aus Principaus de la Noblesse d'Espagne[3 SPAIN]. On parle, aussi, de lever vn RŽgimant de Cavalerie de 600 hommes.
*KO De Venize[3 VENICE]
*DR le 24 Aoust 1669. N.S.
*IT 043
*a Nous n'avons point, encore, reu aucunes Lettres de Candie[3 CANDIE], ni aucune RŽlation certaine de ce qui s'y est passŽ depuis la Sortie infortunŽe du Secours Franois[2 FR] sur les Turcs[2 TR], sinon que ces premiers avoient dessein de faire vne seconde Attaque sur les AssiŽgeans aussi-t™t qu'ils auroient reu le Secours, embarquŽ sur les GalŽres Auxiliaires[4`], avec d'autres Milices, que l'on envo•e d'ici.
*b Il Court beaucoup de bruits, qui viennent de divers Lieus, que les Franois[2 FR] ont, dŽia, mis leur dessein ˆ exŽcution, &, mme qu'ils ont chassŽ les Turcs[2 TR] de leur postes: & que les Assiegez ont ež libertŽ, par ce mo•en, de rŽparer leurs brŽches, non sans quque perte des ChrŽtiens[2 CHR]: mais nous n'en avons point, encore, jusqu'ici, de Nouvelles certaines.
*c Le Visir[2 TV], ˆ l'ArrivŽe du Secours Franois[2 FR], envo•a ˆ Smyrne[3 SMYRNA] les femmes, qui Žtoient dans son Camp, avec le meilleur de ses meubles, & depuis ce qui est arrivŽ en la Sortie il a envo•Ž ˆ Larissa[3 LARISSA] au Grand Seigneur[2 TGS] les Nouvelles du Succs qu'il y a remportŽ, avec plusieurs ttes.
*d Nous apprenons par vne Barque, nouvellemant, venu‘ de Dalmatie[3 DALMATIA] qu'vn Parti considŽrable de Turcs[2 TR] Žtant assamblŽ aus environs de Raguiala[3 RAGUIALA], avec dessein de fourager le Pa•s, a ŽtŽ rancontrŽ par vne Brigade de Morlaques[2 MORLAQUES] de Spalatra[3 SPALATRA], qui ont battu ces premiers en revenant de Course avec plusieurs ttes, sans avoir que cinq blessez de leur c™tŽ. Ces Turcs[2 TR] ainsi battus avoient, depuis, ŽtŽ rancontrez par vn autre Parti de Morlaques[2 MORLAQUES], qui les avoient, entiŽremant, dispersez. Ces 2 Corps de Morlaques[2 MORLAQUES] s'Žtant, aprs, joints se sont rŽsolus de rendre aus Turcs[2 TR] la visite qu'ils leur avoient faite, dont nous attandons le succs.
*e Plusieurs Compagnies des LevŽes que l'on a faites en Italie[3 ITALY] pour la RŽpublique[3 VENICE] sont, nouvellemant, arrivŽes ici, de Bresse[3 BRESCIA??], qui sont destinŽes pour la Dalmatie[3 DALMATIA].
*f Le RŽgimant de Portia[2 DE PORTIA] pourra, bien-t™t, s'embarquer pour le Levant.
*g Le Seigneur Procurateur Bernardo[2 BERNARDO] a dŽclarŽ au CollŽge qu'il est prt ˆ s'embarquer pour faire la fonction de ProvŽditeur gŽnŽral de n™tre ArmŽe navale, aussi-t™t que ses DŽpches seront expŽdiŽes.
*h Les Jesuites[2 JESUITES] de Bresse[3 BRESCIA] aiant ež dessein de faire represanter en vne Tragedie le SiŽge de la ville de candie[3 CANDIE] par leurs Ecoliers, les Fourneaus que ces Peres avoient voulu imiter au naturel volerent si bien, que, contre leur dessein, elles mirent le feu ˆ leur Maison, & en consumŽrent, en peu de tems, la plus grande partie, avec l'Eglise, & quantitŽ de vaisselle d'argent, & riches ornemans.
*KO De la Haye[3 THE HAGUE]
*DR le 3 Septembre 1669. N.S.
*IT 044
*a Le Sieur Gaspard Vlrick[2 GASPARD ULRICK], Capitaine Suisse[2 CH] est, nouvellemant, arrivŽ ici, de la part des Cantons, et l'on suppose que le suiet de son Envoi est pour confŽrer avec les Etats, ou leurs Commissaires dŽputez au suiet des Troupes, que les Cantons sont demeurez d'accord de lever, & envo•er au service des Etats GŽnŽraus des Provinces-Vnies[3 UNITED PROVINCES]; lesquels ont arrtŽ d'envo•er vne rŽponce fort civile ˆ la Lettre qu'ils ont, depuis peu, reue des Cantons.
*b Le Sieur de Pompone[2 DE POMPONE] a, depuis peu, fait plainte aus Ministres des Princes intŽressez en la Triple Alliance, des delays qu'apportent les Commissaires du Roi Catholique[2 KS], qui sont ˆ Lisle[3 LILLE], ˆ donner rŽponce au mŽmoire contenant les PrŽtensions des Franois[2 FR] ˆ cause des DŽpendances de leurs derniŽres Conqutes: prŽtandant que l'on doit imputer ˆ leurs longueurs toutes les mesintelligences, qui en pourroient arriver ci-aprs.
*c D'autre c™tŽ, l'Ambassadeur d'Espagne[2 AM SP] fait plainte de plusieurs Hostilitez, qu'exercent les Franois[2 FR] au prŽjudice du dernier TraitŽ de Paix d'entre les 2 Couronnes: &, particuliŽremant, de ce qu'ils ont, depuis peu, fait marcher vn Corps d'ArmŽe, avec 10 piŽces de canon, pour escorter de vive force le passage de leur charbon, sans pa•er les Droits de DoŸane, qui sont džs au Roi Catholique[2 KS]: pour raison de quoi ce Ministre demande l'exŽcution du TraitŽ de Garantie: toutes lesquelles plaintes on examine prŽsantemant.
*d Le Comte de Benthem[2 DE BENTHEM] persiste de demander qu'on ayt ˆ lui rendre la Comtesse, son Epouse[2`], laquelle il promet de traiter bŽnignemant, & avec des sentimans pleins d'affection, & lui laisser toute libertŽ de Conscience: mais ˆ l'Žgard de ses enfans, il les demande, sans aucune condition, pour en user comme il lui plaira.
*e L'Evque de Munster[2 E MUNSTER] continu‘ de donner, tožjours, quque ombrage, qu'il n'ayt du dessein sur la Frise Orientale[3 OSTFRIESEN].
*KO De Paris[3 PARIS],
*DR le 4 Septembre 1669. N.S.
*IT 045
*a Monseigneur le Dauphin[2 DF] s'est treuvŽ, ces jours passez fort indisposŽ de la fiŽvre; mais la saignŽe l'a, vnpeu, sožlagŽ: & comme il n'est pas, encore, tout ˆ fait guŽri le Roi[2 KF] a diffŽrŽ, pour quques jours, son vo•age de Chambort[3 CHAMBORT].
*b Le 2 de ce mois[7], Sa MajestŽ[2 KF] licentia ses Troupes, qui Žtoient au Camp de saint SŽbastien[3 SAINT SEBASTIEN], & leur fit prandre la route des FrontiŽres, pour leur assigner de meilleurs Quartiers, aprs avoir treuvŽ que par maladies, ou autremant, elles Žtoient diminŸŽes de 900 hommes.
*c Nous avons Nouvelles assurŽes par la vo•e de Ligorne[3 LIVORNO] que les Troupes Franoises[2 FR], qui sont en Candie[3 CANDIE] ont fait vne seconde Sortie sur les Turcs[2 TR], & les ont chassez du Bastion de Saint AndrŽ[3 SAINT ANDRE], que ceus de la Place rŽparent ˆ prŽsant: mais encore que ce Succs, qui a cožtŽ la vie de plus de 6000 Turcs[2 TR], soit assez grand pour nous faire espŽrer le Salut de ce puissant Boulevard du Monde ChrŽtien, n™tre jo•e ne laisse pas d'en tre, beaucoup, attiŽdie par la perte du sang de 2000 des N™tres, ce que nous saurons, mieus, par la confirmation.
*d Le MarŽchal de Bellefonds[2 DE BELLEFONDS] s'Žtant chargŽ de mener en Candie[3 CANDIE] le nouveau Secours Franois[2 FR], Žia, arrta ˆ ses frais jusqu'au nombre de mille Personnes, qui sont, Gentilshommes, Officiers RŽformez, & antiens Soldats, pour l'accompagner en cŽte ExpŽdition: de sorte que y compris les Domestiques, qui doivent, aussi, porter les armes, ce dernier Secours se pourra monter jusqu'ˆ 3 mille hommes, qui seront prs ˆ s'embarquer vers la fin de ce mois: pour le transport desquels, 4 Navires de guerre, nouvellemant, retournez de l'AmŽrique[3 AMERICA], sous la CondŸite du Comte d'EstrŽes[2 D'ESTREES] ont ordre de prandre la route de Toulon[3 TOULON], d'o le Sieur d'Almeras[2 D'ALMERAS] doit, incessammant, faire voile pour porter en Candie[3 CANDIE] cŽte Nouvelle, avec vn renfort de vivres considŽrable pour nos Milices.
*e Le Roi[2 KF] a donnŽ ordre d'envo•er ˆ Toulon[3 TOULON] vn de ses Ma”tres d'H™tel pour y recevoir l'Ambassadeur[2 AM TR], que le Grand Seigneur[2 TGS] envoie en France[3 FRANCE], & l'accompagner, &c dŽfra•er jusqu'ici: o l'on attand, bien-t™t l'Eveque de Besiers[2 E DE BESIERS], qui doit revenir de Pologne[3 POLAND] en Poste: & l'on tient qu'aprs qu'il aura rendu compte au Roi[2 KF], de son Ambassade, Sa MajestŽ[2 KF] pourra l'envp•er en l'Espagne[3 SPAIN] avec pareil Caractere.
*f Le Chevalier d'Arquiens??[2 D'ARQUIENS??], Capitaine des Gardes du Roi de Pologne[2 KPL], doit retourner, en?? en ce Ro•aume-lˆ[3 POLAND], & avec lui, le Marquis de BŽthune[2 DE BƒTHUNE], en qualitŽ d'Envo•Ž Extraordinaire de Sa MajestŽ TrŽs ChrŽtienne[2 KF], pour complimanter ce Prince sur son Election.
*g Dimanche dernier, le Roi[2 KF] dŽlivra au Cardinal Duc d'Albret[2 C D'ALBRET] le Bonnet de Cardinal en la Chapelle du Ch‰teau de Saint Germain[3 SAINT GERMAIN], avec les CŽremonies accoŸtumŽes.
*h Le Prince de Toscane[2 PT] se dispose ˆ partir, la semaine prochaine, pour s'en retourner en son Pa•s, aprs avoir tŽmoignŽ la grande satisfaction, qu'il a reue en cŽte Cour.
*i Le Prince Pierre de Parme[2 PIERRE DE PARME], frŽre du ieune Prince de ce nom, maintenant, en Espagne[3 SPAIN], est en chemin pour venir en France[3 FRANCE] voir la Cour, & ce qu'il y a de plus rare dans le Pa•s.
*j L'on a avis des Pa•s Bas[3 NETHERLANDS] que le ConnŽtable de castille[2 CC] a, depuis peu, ™tŽ le Gouvernemant d'Ipre[3 IPRE] au Sieur de Raen[2 DE RAEN], pour ne s'tre pas opposŽ au passage de l'Escorte Franoise[2 FR], qui condŸisoit du charbon ˆ Dunkerque[3 DUNKIRK], non-obstant l'inŽgalitŽ des Forces, qu'il eust pž opposer au pŸissant Parti de Franois[2 FR], qui Žtoient emplo•ez en cete ExpŽdition.
*KO De Londres[3 LONDON]
*DR le 28 Aoust 1669.
*IT 46
*a Jeudi l'aprsd”nŽe, le Docteur Fell[2 FELl], Vicechancelier de l'VniversitŽ d'Oxford[3 OXFORD], accompagnŽ de quantitŽ de Docteurs, de 2 Procureurs, et de grand nombre de Ma”tres es Arts, et autres Membres de cŽte fameuse AcadŽmie se rendirent en l'H™tel d'Exceter[3 HïTEL D'EXCETER], d'o ils passŽrent en celui de Worcester[3 HïTEL DE WORCESTER], revŽtus de leurs Habits de CŽrŽmonie, o Žtant tous assamblez pour l'installation de Monseigneur le Duc d'Ormond[2 D'ORMOND] en la DignitŽ de Chancelier de cŽte VniversitŽ, l'vne des plus cŽlŽbres du Monde, Son Excellence s'y rendit, accompagnŽe de plusieurs Personnes de qualitŽ, et les CŽrŽmonies s'en firent avec les solennitez accožtumŽes: aprs quoi, Son Excellence rŽgala l'Assistance d'vne splendide Collation: et vn ch‰cun s'en retourna, infinimant, satisfait du chois d'vn Patron, qui est doŸŽ de vertus si Žminentes, et d'vne mŽrite si extraordinaire.
*KO De Whitehall[3 WHITEHALL]
*DR le 29 Aoust 1669.
*IT 047
*a Son Altesse le Prince George de Dannemarc[2 PS GEORGE DA] traita, hier, magnifiquemant, ˆ souper le Roi[2 KE], accompagnŽ de Son Altesse Ro•ale Monseigneur le Duc d'York[2 D'YORK], & de plusieurs des principaus Seigneurs de la Cour, en l'H™tel, o Son Excellence le Seigneur de Guldenleu[2 GULDENLEU], Ambassadeur Extraordinaire de sa MajestŽ de Dannemarc[2 AM DA] est logŽ.
*IM ImprimŽ a Londres par Thomas Nieucomb demeurant en la Savoye. 1669.
*TI GAZETTE DE LONDRES. PubliŽe avec PrivilŽge.
*NO 293
*DN Depuis le Lundi 30 Aoust, jusqu'au jeudi 2 Septembre 1669. V.S.
*KO De Plymouth[3 PLYMOUTH]
*DR le 27 Aoust 1669.
*IT 048
*a Mercredi dernier, entrŽrent dans ce Port 3 petits B‰timans Franois[4 FR], chargez de sel, & vn de ce Havre, qui viennent de la Rochelle[3 LA ROCHELLE]: comme aussi vn Navire SŸŽdois[4 SW], chargŽ de planches. Il y en a, encore, environ 12, frettez pour les Pa•s Žtrangers, qui ne font qu'attandre vn Vent favorable.
*KO De DŽle[3 DEAL]
*DR le 29 Aoust 1669.
*IT 049
*a Vendredi la nuit, arrivrent ici, de la Thamise[3 THAMES], 9 Navires Marchands[4`], frettez pour les Pa•s Žtrangers, & vn autre, le jour d'hier: & comme le Vent Žtoit, la nuit derniŽre, assez favorable, il y en eut 6, qui firent voile des Dunes: les autres les pourront, suivre, bien-t™t, pour continŸer leurs vo•ages.
*KO De Rome[3 ROME]
*DR le 17 Aoust 1669.
*IT 050
*a Le Pape[2 P1] continu‘, tožjours, ses soins pour le Secours de Candie[3 CANDIE], & en mme tems, ˆ dŽcharger la ville de tous les vagabonds, & mendiants qu'il y avoit, en les envo•ant au Levant[3 LEVANT], ce qui fait qu'il ne se commet plus dans la ville tant d'excs qu'il s'y faisoit.
*b Sa SaintetŽ[2 P1] a ordonnŽ ˆ ses Nonces[2 AM VA], qui sont en France[3 FRANCE], & en Espagne[3 SPAIN] de conserver vne bonne Intelligence entre ces 2 Couronnes. Pour ce qui est de la premiere, Sa BŽatitude[2 P1] a octro•Ž au Roi Tres ChrŽtien[2 KF], sur la demande que ce Prince en a faite, la libertŽ de prandre le tiers du Revenu du ClergŽ de France[3 FRANCE], pour dŽfra•er les dŽpences du SŽcours qu'il a envoiŽ en Candie[3 CANDIE], & a envoyŽ ses Bulles qui l'authorisent, quoy qu'avec quque sorte de modification. Pour ce qui est de l'Espagne[3 SPAIN], Sa SaintetŽ[2 P1] a, aussi, envoyŽ ˆ son Nonce[2 AM VA], qui est ˆ la Cour Catholique[3 SPAIN], de tŽmoigner ˆ la Reine RŽgente[2 QRS] le soin que Sa SaintetŽ[2 P1] a ež d'Žlever par vne Promotion extraordinaire au cardinalat telle Personne qu'il plairoit ˆ Sa MajestŽ[2 QRS] nommer: & sur tout de recommander ˆ cŽte derniŽre Couronne[3 SPAIN] de continŸer de vivre en Paix avec la France[3 FRANCE], afin de poursŸivre, mieus, le dessein de se deffandre contre l'Ennemi commun de le ChrŽtientŽ.
*c Le Sieur Roxas d'Azevedo[2 ROXAS D'AZEVEDO], RŽsident de Portugal[2 AM PO] paroist, en quque faon mal-satisfait de ce que le Pape[2 P1] n'envo•e pas au Prince RŽgent[2 PPO] ses Bulles ouvertes, pour remplir les Evchez vacans dans ce Ro•aume-lˆ[3 PORTUGAL]: comme auusi, de ce qu'il ne le traite pas dans le Style de \Charissime Fili\, mais ne lui donne seulemant, que le titre de \Dilectissime\: de quoi Sa BŽatitude[2 P1] s'est excusŽe, ˆ cause que ce n'est pas la cožtume d'en user autremant envers les Princes, qui ne prennent pas le t”tre de Rois: mais comme cela n'a pas satisfait le RŽsident, ce Ministre a refusŽ de prandre les Bulles, jusqu'ˆ ce qu'il ayt fait savoir cŽte difficultŽ au Prince son Ma”tre[2 PPO].
*KO De Genes[3 GENOA]
*DR Le 21 Aoust 1669. N.S.
*IT 051
*a Hier, arriva en ce Port le Constant Warwick[4 CONSTANT WARWICK], avec le Bantam[4 BANTAM]: comme aussi, le Speedwell[4 SPEEDWELL], avec le Convoi, que cŽte derniere FrŽgate escorte, avec laquelle il y eut quque contestation touchant les Saluts.
*b L'on a avis de Sardagne[3 SARDINIA] que le Duc de Tuttavilla[2 TUTTAVILLA], ci-devant, appelŽ le Duc de Saint G‘rmain[2 DE SAINT GERMAIN], Viceroi de cŽte Isle[2 VR SARDINIA], ayant treuvŽ que les Habitans Žtoient fort mal satisfaits de ce qu'il avoit fait mettre en prison beaucoup de Personnes, qu'il souponnoit d'avoir fomantŽ le dernier soulŽvemant, ce qui avoit causŽ vne RŽbellion gŽnerale dans l'Isle[3 SARDINIA], a jugŽ ˆ propos de les mettre en libertŽ, & de les confirmer en la ioŸissance du bŽnŽfice portŽ par les Lettres d'Amnistie, qui portoient pardon,& abolition de tout ce qui avoit ŽtŽ fait durant les Mouvemans derniers: ce qui a appaisŽ les nouveaus tumultes, & dissipŽ les AssamblŽes populaires.
*KO De Madrid[3 MADRID]
*DR le 22 Aoust 1669. N.S.
*IT 052
*a Don JŸan d'Autriche[2 DJSP] paro”t fort mal-satisfait du ProcŽdŽ du Duc d'Ossone[2 D'OSSONE], Viceroi de Catalogne[3 CATALONIA], pour avoir refusŽ d'ob‘ir aus ordres, qu'il lui avoit envo•ez, portant rŽglemant pour les gens de guerre, & de reconno”tre aucun autre Ma”tre que le Roi[2 KS]; ayant pleinemant dŽclarŽ qu'il ne considŽroit son titre de Vicaire gŽne,ral, que comme un Titre honoraire. Ce Prince n'a pas ŽtŽ moins mŽcontant de la Justice de Sarragosse[3 SARAGOSSA], qui avoit condannŽ ˆ mort vn homme prŽvenu de crimes, & comme Son Altesse[2 DJ SP] le voulut sauver, le Tribunal de la Justice, appelŽe \Justitia Mayor\ du Ro•aume s'y opposa, & deffandit son AuthoritŽ, avec protestation de ne se sožmettre qu'ˆ celle du Roi[2 KS].
*b Il y a bien ež quques bruits que le Prince Dom Pedro de Portugal[2 PPO] faisoit des LevŽes de gens de guerre: mais, le 19 de ce mois[7], le Comte de Miranda[2 DE MIRANDA], Ambassadeur de Portugal[2 AM PO], en prenant congŽ de la Reine RŽgente[2 QRS] l'assura que le Prince son Ma”tre[2 PPO] n'en avoit aucune pensŽe, & ne faisoit, seulemant, que faire des recrues, pour rendre ses vieus RŽgimans complets, & pourvoir aus Places vacantes.
*c Il cour ici, des bruits qu'il y a 4 PrŽtendans au Gouvernemant des Pa•s-Bas[3 NETHERLANDS], ˆ la Place du Conntable de castille[2 CC], qui a sollicitŽ pour em tre rappelŽ: l'on parle du Duc d'Ossone[2 D'OSSONE], du Marquis de Liches[2 DE LICHES], de l'Amiral de Castille[2 DE CASTILLE], & du Prince de Parme[2 DE PARME].
*KO De Vienne[3 VIENNA]
*DR le 29 Aoust 1669.
*IT 053
*a Le Prince Charles de Lorraine[2 PCL] est, nouvellemant, arrivŽ ici, de SilŽsie[3 SILESIA], incognito, & a ež vne Audiance, & ConfŽrance secrŽte avec l'Empereur[2 EA].
*b Le Sieur Gembilsky[2 GEMBILSKY], Envo•Ž du Roi de Pologne[AM PL] a ŽtŽ traitŽ ici, de l'Empereur[2 EA], & des ImpŽratrices[2 ESA, ESDA] avec vn Accueil extraordinaire; ainsi que des Principaus de la Noblesse & il doit emporter, lorsqu'il s'en retournera en Pologne[3 POLAND], le Portrait de l'Empereur[2 EA], & celui de l'Archiduchesse la So+eur[2 PSA], enrichis de Diamans.
*c Vn Aga Turc[2 TR] est arrivŽ ici, depuis peu, & a ež Audiance du GŽne,ral Montecuculli[2 MONTECUCULLI], PrŽsident du Conseil de Guerre, auquel il a fait savoir qu'vn nouveau Visir[2 TR], Žtoit arrivŽ ˆ Bude[3 BUDE], qui demande, de la part du Grand Seigneur[2 TGS], que le Fort, nouvellemant, construis proche Comorre[3 COMORRE] fust dŽmoli, avec satisfaction ˆ cause de plusieurs Hostilitez que les Hussars ont exercŽes par leurs frequentes Courses.
*KO De Hambourg[3 HAMBURG]
*DR le 30 Aoust 1669.
*IT 054
*a Le Sieur Grotius[2 GROTIUS], qui Žtoit Ambassadeur[2 AM UP] en SŸŽde[3 SWEDEN], de la part des Etats GŽnŽraus des Provinces Vnies est, nouvellemant, arrivŽ ici, de Stockolm[3 STOCKHOLM], ou aprs s'y tre rafra”chi, quque peu de jours, il en pourra partir pour aller ˆ Cell[3 CELLE], Hanover[3 HANOVER], OsnabrŸe[3 OSNABR†CK], & Munster??[3 MUNSTER??]; lesquelles villes il a dessein de vo”r en retournans en Hollande[3 HOLLAND].
*b Plusieurs de nos Navires qui Žtoient allez ˆ la pŽche en Groenlande[3 GROENLAND] en sont, nouvellemant, revenus avec bonne charge pour le compte de nos Marchands. Les Hollandois[2 HO] y avoient bien envo•Ž 200 Voiles cŽte annŽe, mais il y en a ež 20, qui n'ont pas fait bon vo•age; les glaces les a•ant fort endommagez sur la Mer Glaciale.
*c L'on a avis de Neubourg[3 NEUBURG] que les Catholiques Romains, qui sont ˆ Grolberg??[3 GROLBERG??] ont fort mal-traitŽ les Protestans de ladite ville, & demoli leur Temple.
*d Les lettres de PomŽranie[3 POMERANIA] portent que le GŽnŽral Wrangel[2 WRANGEL] s'est embarquŽ pour Stockolm[3 STOCKHOLM], aprs avoir laissŽ toutes choses fort tranquilles en ces quartiers-lˆ.
*e Celles de Pologne[3 POLAND] donnent avis qu'on y fait de grans prŽparatifs pour la CŽrŽmonie du Couronnemant du Roi[2 KPL]: que l'on y a grande espŽrance d'Žtablir vne ferme Paix entre la Pologne[3 POLAND], & la Moscovie[3 MOSCOW]; & que Natzokin[2 NATZOKIN], Chancelier de ce dernier Etat Žtoit arrivŽ ˆ Caminiek[3 CAMINIEK], ož il ˆ dŽclarŽ ouvertemant que le Grand Duc, son Ma”tre[2 GDM], n'avoit iamais ež dessein de faire changer de Religion au ieune Prince, son Fils[2 PM], pour lui faciliter les mo•ens d'tre Žlu Roi de Pologne[3 POLAND], & ne pretand pas non plus en faire changer ˆ la Princesse sa Fille[2 PS MV], quand mme il y aurois quque disposition de Mariage entre le Roi[2 KPL], qui regne ˆ presant, & elle.
*KO De la Haye[3 THE HAGUE]
*DR le 6 Septembre 1669. N.S.
*IT 055
*a Le Roi de Pologne[2 KPL] a jugŽ ˆ propos de faire savoir aus Etats GŽnŽraus, par vn ExprŽs, son avŽnemant ˆ la Couronne, & la rŽsolution qui a ŽtŽ prise de faire les CŽrŽmonies de son Couronnemant le 29 Septembre[7]: leur ayant, pour cet effet, Žcrit vne Lettre en Latin, par laquelle il les assure, entr'autres choses, du dessein qu'il a d'entretenir bonne intelligence, & amitiŽ avec eus, ˆ laquelle nos SupŽrieurs ont rŽsolu de faire vne rŽponce de Complimant sur son Election, & lui faire savoir la rŽsolution qu'ils ont prise de lui envo•er vne Ambassade, pour Žtablir vne bonne amitiŽ, & commerce entre les 2 Nations: mais l'on n'a point, encore, jusqu'ici, nommŽ la Personne qui doit tre choisie pour cŽt Emploi.
*b Les Commissaires venus de LiŽge[3 LIEGE] ont entamŽ les Conferances avec ceus des Etats, pour accommoder les DiffŽrans touchant le Ch‰teau de la Rochette[3 LA ROCHETTE]; & l'on croid que cŽte Affaire pourra se terminer ˆ l'amiable, au contantemant rŽciproque des Parties.
*c L'Evque d'Osnabruc[2 E OSNABR†CK] Prince de Lunebourg[2 DE LUNEBURG] est, nouvellemant, arrivŽ ici, avec la Princesse, son Epouse[2 PS LUNEBURG], & a pris ses Logemans en mme maison que l'Evque de Paderborne[2 E PADERBORN], l'vn & l'autre, tellemant, incognito qu'ils ont ŽtŽ 2 jours sans s'appercevoir qu'ils Žtoient voisins: mais aprs l'avoir seu, ce dernier a rendu la premiere visite ˆ l'autre.
*d Le Coseil de Guerre a•ant ŽtŽ, pleinemant, informŽ de l'Affaire des Capitaines, qui Žtoient engagez au Combat contre les Corsaires d'Alger[2 AL], dans lequel le Sieur Van der Zaen[2 VAN DER ZAEN] a ŽtŽ, malheureusemant, tŸŽ, a treuvŽ qu'ils avoient manquŽ ˆ leur devoir: pour rŽparation de quoi il a rendu Sentence, le 3 de ce mois[7], par laquelle il a cassŽ le Capitaine Barry[2 BARRY], & l'a dŽclarŽ incapable de plus exercer aucun Commandemant, avec confiscation de toute la Pa•e, qui lui pouvoit tre du‘; a cassŽ le Capitaine Swaert[2 SWAERT] avec confiscation de 3 mois de Pa•e; & interdit le Capitaine Van Lier[2 VAN LIER] de la fonction de sa Charge durant 6 semaines.
*KO De Brusselle[3 BRUSSELS]
*DR le 6 Septembre 1669. N.S.
*IT 056
*a La semaine passŽe, les Franois[2 FR] entrŽrent dans le Pa•s, qui est sitŸŽ entre Valencienness[3 VALENCIENNE] & Mons[3 MONS], avec 4 Escadrons de Cavalerie, 6 RŽgimans d'Infanterie, & 6 pieces de canon, & en enlevŽrent quantitŽ de charbon, qui avoit ŽtŽ amenŽ de Marimont[3 MARIMONT], & achetŽ par les Officiers des Finances pour le service du Roi Catholique[2 KS], sans en vouloir pa•er les Droits de Dožane accožtumez; le Commandant a•ant dit ˆ l'Officier, qui en demandoit le pa•emant qu'Žtant muni d'vne si forte Garde, pour lui servir d'Escorte il ne pourroit pas tre aisŽmant, persŸadŽ de pa•er aucunes Impositions.
*b Cepandant, le Marquis d'HumiŽres est, environ ˆ demi-lieu‘ de CondŽ[3 CONDE], avec vn Corps d'environ 6000 hommes, o il sera, tožiours, postŽ, jusqu'ˆ ce que toutes les voitures de charbon soient passŽes.
*c Le ConnŽtable de Castille[2 CC] arriva ici, Lundi dernier, avec ses Gardes, aprs avoir ŽtŽ reu en son passage, par Bruges[3 BRUGES], Gand[2 GHENT], & Alost[3 ALOST], avec toutes les dŽmonstrations de jo•e publique imaginables, non seulemant, par les Magistrats, mais par le bruit de l'Artillerie desdites villes, & par les Salus des Soldats, & Bourgeois, rangez en double ha•e, sous les armes pour mieus sollenniser ses EntrŽes dans lesdites villes.
*d Il fut enfin, rŽsolu, Mardi dernier, en l'AssamblŽe des Communes que les 40 mille Florins, que le ConnŽtable de Castille[2 CC] avoit demandez lui seroient pa•ez: mais le Scindic de la Compagnie fut obligŽ de changer les termes de la Proposition, & de faire Demande de ladite Somme pour les pressantes Affaires du Roi[2 KS], & non pas pour la subsistance de la Garnison, lequel dernier prŽtexte Žtoit, extŽmemant, odieus ˆ l'AssamblŽe.
*e L'on travaille avec toute la diligence possible ˆ achever les Fortifications de Saint Guillain[3 SAINT GUILLAIN], o l'on re?? de brique tous les Bastions.
*f Les Passages des Postes d'entre ces Provinces, & l'Espagne[3 SPAIN] est, tožiours, interrompu; & l'on ne procŽde point ˆ vne plus grande rŽforme de nos Milices, jusqu'ˆ nouvel ordre de la Cour d'Espagne[3 SPAIN].
*g Le Marquis de Tresigny[2 DE TRESIGNY] aprs avoir, Samedi dernier, pris le Divertissemant de la Chasse s'Žtant couchŽ en bonne santŽ, fut treuvŽ mort, le lendemain, ˆ 4 heures du matin, prs de la Marquise son Epouse.
*h Le feu se prit, hier au soir, en vne Savonnerie, proche de la riviere, qui, en peu de tems, rŽdŸisit en cendres 6 maisons, & auroit pž mettre tout le quartier en danger, si l'on ne l'avois pas Žteint avec toute la diligence possible.
*i Le ConnŽtable de Castille[2 CC] s'Žtant treuvŽ indisposŽ de la Migraine, aprs les fatigues de son vo•age, des MŽdecins lui ont conseillŽ d'aller prandre les eaus de Spaa[3 SPAA].
*KO De Paris[3 PARIS]
*DR le 7 Septembre 1669. N.S.
*IT 057
*a MŽrcredi dernier, Monseigneur le Dauphin[2 DF] se treuva si mal de la fievre, que l'on craignoit fort qu'il ne pust pas passer la nuit: son Mal n'a point diminŸŽ depuis, & l'on fait des PriŽres publiques dans les Eglises pour le recouvremant se sa santŽ.
*b Le Marquis Caretto[2 CARETTO] est, nouvellemant, arrivŽ ici, lequel desavou‘ formellemant la prŽtandu‘ vente de son Marquisat en Italie[3 ITALY] au Rois Tres-Chretien[2 KF], comma a•ant ŽtŽ faite contre ses ordres par l'AbbŽ Germelli[2 GERMELLI], qu'il n'avoit emplo•Ž pour autre chose, que pour faire offre de ses services ˆ Sa MajestŽ[2 KF], & lui demander protection sur sa Personne, & pour son Marquisat. Ledit AbbŽ Germelli[2 GERMELLI], craignant de recevoir le ch‰timant dž ˆ son mauvais ProcŽdŽ, s'est, secrŽtemant, retirŽ: mais le Marquis du Chastel de BrŽtagne[2 CHASTEL DE BRƒTAGNE], qui le Roi[2 KF] avoit, ci-devant, employŽ ˆ Milan[3 MILAN], o l'on avoit supposŽ qu'il s'Žtoit acquittŽ de sa Commission, aus termes que l'on s'Žtoit confiŽ en lui, s'Žtant treuvŽ Complice du mauvais ProcŽdŽ de l'AbbŽ Germelli[2 GERMELLI] en cŽte prŽtandu‘ vente, a ŽtŽ mis ˆ la Bastille[3 BASTILLE]. Et cela est si vrai, que le mme Marquis Caretto[2 CARETTO] a, depuis peu, Žcrit ˆ l'Empereur[2 EA], & assurŽ Sa MajestŽ ImpŽriale, qu'il n'avoit jamais ež intention d'aliener son Marquisat, &, encore moins, de se dŽpartir des DŽpendances de l'Empire: mais seulemant de se mettre sous la Protection de France[3 FRANCE], pour se garantir des Insultes que ses voisins pourroient lui faire.
*c Les Lettres de Candie[3 CANDIE], du 2 Aust[7], portent que la Flote Franoise[4 FR] Žtant postŽe pts de la ville, le feu se prit par accident, ou par quque volŽe de canon de la ville au Magazin des poudres de la ThŽrse[4 THERESE], qui Žtoit le Vaisseau, sur lequel le Duc de Navailles[2 DE NAVAILLES] s'Žtoit embarquŽ, qui le fit sauter, avec environ 300 hommes, & parmi eus 37 Officiers, avec quantitŽ de vaisselle d'argent, & de bagage de ce Duc[2 DE NAVAILLES], de valeur considŽrable: lequel embrasemant d'endommagea pas peu 5 autres Navires, & la Capitane des GalŽres, dont le Comte de Vivonne[2 DE VIVONNE], qui en est GŽnŽral, & le Sieur Colbert[2 COLBERT] en furent, aucunemant, blessez.
*d Les Lettres ajožtent que les Turcs[2 TR] avancent, vigoureusemant, leurs Approches du c™tŽ de Sabionera[3 SABIONERA], & t‰chent de se rendre ma”tres de l'Arsenal, afin de faire en sorte de fermer. s'il est possible le Port,: & portent que les VŽnitiens[2 VE] avoient quque pensŽe de traiter, mais qu'ils ont changŽ de dessein, sur les Nouvelles que Sa MajestŽ Tres-ChrŽtienne[2 KF] envo•oit vn nouveau Secours aus AssiŽgez, sous le Commandemant du MarŽchal de Bellefonds[2 DE BELLEFONDS].
*e Depuis cŽt accident, qui est arrivŽ ˆ la ThŽrse[4 THERESE] la Flote Franoise[4 FR] s'est retirŽe ˆ la Standia[3 STANDIA], o le Duc de Navailles[2 DE NAVAILLES] est, toŸiours, fort indisposŽ; mais le principal suiet de son Indisposition ne procŽde que d'affliction, & mŽlancolie.
*f Les Avis de GŽnes[3 GENOA] portent que les Corsaires de Tunis[2 TU] se sont, depuis peu, emparez d'vn Vaisseau Marchand Franois[4 FR], dont la charge Žtoit estimŽe 80 mille Žcus, avec vne autre petite Barque: & que tous ceus des Gouvernemans de Tunis[3 TUNIS], Alger[3 ALGER], & Tripoli[3 TRIPOLI] ont reu ordre du Grand Seigneur[2 TGS], pour faire voile, & s'emparer de tous les Navires Franois[4 FR] qu'ils pourront rancontrer sur Mer nonobstant tous Traitez de Paix, ci-devant, faits ˆ ce contraires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB