Nous sommes actuellement le 18 Août 2019 13:04

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 13 Fév 2006 21:22 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Nov 2005 23:03
Message(s) : 1019
Localisation : Galaxie d'Andromède, Système solaire Zeta
Permettez de soulever une question tellement lourde qu'elle en est écrasante. (A moins qu'elle n'ait été traitée dans un autre post).

Au Moyen age en Europe occidentale le servage diminua très fortement.
Il semble que les historiens attribuent les causes de cette disparition à la possibilité que les paysans eurent de fuir dans les villes.
Mais il dut y avoir d'autres raisons, en dehors du fait qu'un tel système n'aurait jamais dut exister en premier lieu.
Les connaissez-vous ?
(l'influence de l'église, des croisades, des questions de rentabilité ?)
Par ailleurs le servage se maintenat en partie jusqu'en 1789 en particulier dans certaines provinces de l'est.
Les historiens en connaissent-ils les raisons ?

De même pourquoi le servage perdura t-il et même se renforça t-il en Europe de l'Est ou non seulement il y avait des villes comme à l'ouest mais aussi d'épaisses forêts ou se réfugier ?

_________________
"Dire que ce qu'on voit sous nos yeux s'appellera de l'histoire ". Marquise de Sévigné

"L'histoire me sera favorable car j'ai l'intention de l'écrire". Winston Churchill.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Fév 2006 21:59 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13514
Localisation : Alsace, Colmar
Il y eut aussi les grands besoins en mains d'oeuvre dus à l'arrachage de forêts. Les colons de ces terres devenaient des hommes libres s'ils arrivaient à s'y réfugier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Fév 2006 22:35 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Déc 2004 13:55
Message(s) : 346
Localisation : Pas loin du rond-point du Petit Clamart (92)
J'avais lu aussi que l'une des raisons de la régression su servage était du au besoin d'argent des seigneurs partant à la Croisade et qui affranchissaient leurs serfs contre espèces sonnantes et trébuchantes.

_________________
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes : Ils peuvent se tromper comme les autres hommes.
Pierre Corneille, Le Cid


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Fév 2006 23:00 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2005 19:53
Message(s) : 341
Localisation : Vasconie
Sujet très intéressant que celui des statuts paysans dans l'Europe médiévale : les contrastes sont frappants selon les zones géographiques. Ainsi dans les communautés de Gascogne, la prédominance d'un modèle de paysans libres bien identifié et étudié dans l'ouvrage "Voisinage et solidarité dans l'Europe du Moyen Age" de Pierre Toulgouat, qui évoque ceux que l'on nomme les "besins" "vesins" "besis" en gascon, "auzokiak" en euskara ou "vecinos" en castillan dans ces communautés très soudées du sud-ouest de l'hexagone et du nord de l'Espagne. Les porches des églises sont souvent l'emblême du pouvoir de ces paysans qui y tenaient assemblée, la "vesiau", et délibéraient sur les problèmes de la communauté, sur l'usage de terrains "communaux" (avec de gros guillemets), librement utilisés à condition de payer un droit d'usage à la communauté et transmissibles par héritage (très important pour des communautés comme celles des Landes et des Pyrénées, tributaires de l'élevage ovin : dans les Landes, il fallait un hectare de lande par mouton en moyenne!). Ces communautés avaient la responsabilité assez souvent des bois et d'interminables procès les ont parfois opposées aux seigneurs après la conquête française. Il serait trop long d'évoquer ici toute la richesse de ces statuts(et de manière plus maladroite que dans les études publiées là-dessus). Ce sujet passionnant est étudié dans l'ouvrage de Toulgouat précité, mais aussi dans ceux du médiéviste Benoît Cursente et pour la fin du Moyen Âge et l'époque moderne, par la moderniste Anne Zink. Les diverses publications sur les cartulaires (celui de l'évêché de Dax par exemple) et les coutumes du sud-ouest (les plus éclairantes : St-Sever, Brassenx, Labouheyre...) sont bien évidemment des mines de renseignement sur ces sociétés. Enfin, les travaux de Charles Higounet et Jean-Bernard Marquette sont incontournables sur ces sociétés rurales médiévales étonnantes, d'entre Garonne et Pyrénées.
C'était juste pour relativiser à partir d'un exemple régional (mais comment peut-on raisonner autrement en histoire?) l'habituelle idée d'une société rurale entièrement servile avant le XIIIe siècle.

Hervé

_________________
"L'histoire, qui est le juge du monde, a pour premier devoir de perdre le respect" Michelet (J.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Servage
Message Publié : 14 Fév 2006 4:52 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 971
Localisation : guilers - brest métropole océane
Bonjour.

Le servage fut supprimé en Bretagne au tout début des années 1000.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB