Nous sommes actuellement le 06 Déc 2019 2:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : La première croisade
Message Publié : 06 Mai 2006 19:23 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2006 19:06
Message(s) : 4
Localisation : Belgique
1) Je l'ai dit je suis sceptique:
A part la prêcher quel a été le rôle du pape dans la première croisade
2) On m' a appris que le moyen age était une période ou les diverses communauté d'europe vivaient en autarcie : comment ont elles supportés le passage de milliers de croisés en routes vers la terre sainte ne fut ce que sur le plan alimentaire
3)quelle race de cheveaux utilisaient on ( les mêmes pour le combat que pour le voyage ou pas) distances d'étapes piétons et cavaliers logements etc itinéraires
4) pourquoi un petit seigneur Ardennais s'impose- t-il comme chef dans cette expédition alors que des seigneurs plus puissants y participent
tous ces détails dont on ne parle jamais m'intéresse

_________________
michel merci d'avance a tous ceux qui voudront faire avancer la connaissance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mai 2006 21:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Déc 2004 13:55
Message(s) : 346
Localisation : Pas loin du rond-point du Petit Clamart (92)
Point 2 / :
Citer :
En fait des bandes de pélerins ("la croisade populaire" ) se mirent en marche avant cette date [Note de moi-même : 15/08/1096]. Mal équipées, sans vivres et sans argent, elles se livrèrent à des déprédations (notamment contre les Juifs d'Allemagne), qui valurent à plusieurs d'entre elles d'être anéanties par les Hongrois. L'empereur byzantin cantonna les survivants sur la rive asiatique du Bosphore pour attendre les barons ; mais les pélerins se firent massacrer par les Turcs

in "Dictionnaire du Moyen-Âge - Histoire et société, éd. Encyclopédia universalis, 1997.

_________________
Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes : Ils peuvent se tromper comme les autres hommes.
Pierre Corneille, Le Cid


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: première croisade
Message Publié : 06 Mai 2006 22:32 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Avr 2005 0:09
Message(s) : 1311
Localisation : Outre nulle-part
sceptique a écrit :
4) pourquoi un petit seigneur Ardennais s'impose- t-il comme chef dans cette expédition alors que des seigneurs plus puissants y participent
tous ces détails dont on ne parle jamais m'intéresse


Godefroy de Bouillon, un petit seigneur ardennais ? Vous plaisantez :

Fils d'Ide d'Ardenne, héritière des ducs de Basse-Lotharingie et d'Eustache II, comte de Boulogne, au royaume de France, Godefroy de Bouillon est un descendant de Charlemagne et, comme son illustre ancêtre, un personnage de légende.

Vlad

_________________
"Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu à toutes les femmes...."
Extrait de "La Chanson de Craonne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : premières croisades
Message Publié : 07 Mai 2006 6:30 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2006 19:06
Message(s) : 4
Localisation : Belgique
Je remercie les personnes qui ont bien voulu prendre le temps de me répondre voici toutefois un élément de contreverse:
Le premier à partir fut Hugues, comte de Vermandois et frère cadet du roi Philippe Ier de France. Il quitta vers le milieu du mois d'août 1096 avec une suite respectable et envoya une lettre au basileus, dont Anne Comnène nous rapporte le contenu. Il se dirigea en Italie où il fut rejoint par Clarembaud, Guillaume le Charpentier et Drogon de Nesle, tous des rescapés de l'armée d'Emich de Leiningen défaite par les Hongrois. Une fois arrivé à Rome, il y reçut l'étendard de saint Pierre et envoya un autre message à la cour byzantine (Voir les deux lettres d'Hugues au basileus, selon Anne Comnène). Appareillant à Bari, il traversa l'Adriatique, mais il fut pris dans une tempête et atteignit avec peine la côte byzantine dans les environs de Durazzo. Le gouverneur byzantin de la ville, Jean Comnène (neveu du basileus ), l'accueillit courtoisement et l'envoya à Constantinople escorté d'un haut dignitaire byzantin.
Nous avons là un frére du roi de France, qui contacte l'empereur Byzantin et se voit remettre l'étendard de St Pierre ce qui pourrais être une désignation de commandement de la part du saint siège

_________________
michel merci d'avance a tous ceux qui voudront faire avancer la connaissance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 7:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Oui mais Hugues de Vermandois se montre très discret durant la croisade.

De plus Hugues, appelé Hugue le Maisné (le cadet) n'est pas aussi puissant que Godefroi de Bouillon, Raymond de Toulouse, Robert Courteheuse duc de Normandie, Robert le Frison ou que les Normands d'Italie Bohémond de Tarente et son neveu Tancrède. Il n'a pas leur prestige.

"Quelques autres dit d'ailleurs Guilbert de Nogent à propos d'Hugues, lui étaient supérieurs en richesses et en puissance.."

Les plus forts contingents de la croisade appartiennent aux seigneurs cités. Parmi eux Raymond de St Gilles, comte de Toulouse dirige 1000 cavaliers et 10 000 fantassins.

Godefroy de Bouillon est suivi par une bonne partie de la noblesse de son duché, le Comte de Hainaut, le Sire de Namur et peut compter sur le soutien de ses frères Eustache Baudouin de Boulogne et de son cousin Baudouin de Bourg.

A mesure que la croisade progressera, trois "clans" prendront la direction des opérations et s'opposeront parfois si ce n'est souvent dans les conseils : les Provençaux (Raymond de St Gilles), les Normands d'Italie (Bohémond de Tarente) et les Flamands (Godefroy de Bouillon).

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 8:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8917
Localisation : Région Parisienne
Il me semble qu'il quitte la Croisade après le siège d'Antioche pour regagner Constantinople, d'où il organise les secours. Si mes souvenirs sont bons. A vérifier.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 9:21 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8917
Localisation : Région Parisienne
Il rentre en France après Antioche. Il reviendra près la prise de Jérusalem et mourra à Tarse en 1102.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 9:43 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2006 19:06
Message(s) : 4
Localisation : Belgique
Une fois encore merci a tous; mais toujours rien sur la vie quotidienne, distance parcourue par jour, qui les logeaient, les nourrissaient, comment les fiefs traversés pouvaient ils faire face au passage de cette nuée de sauterelles même s'il y a eu trois armées par trois itinéraires différents cela faisait du monde

_________________
michel merci d'avance a tous ceux qui voudront faire avancer la connaissance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 9:53 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 08 Nov 2005 11:07
Message(s) : 181
Le meilleur livre sur les croisades selon moi , Rene Grousset Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 10:00 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2005 20:03
Message(s) : 1649
Localisation : Tournai
Je me suis déjà posé cette question ,et j'y ai trouvé "logiquement" plusieurs réponses :

a) il ne devait pas être très "bon" pour un chrétien de s'opposer à d'autres chrétiens qui partaient combattre en terre sainte ... ca peut se discuter,mais c'est déjà un premier point ...
b) de toutes façons c'était très "imprudent" .... surtout lorsque l'on avait à faire à une croisade non organisée ....
c) les dépréd&tions tout au long du trajet devaient être énormes,surtout lors de la première croisade avec la colone des gueux qui ont pris un chemin uniquement terrestre ...

Mais ca devait également faire partie de la croisade :le paysan ruiné,n'avait plus d'autre choix que de partir à son tour en croisade ...
La croisade s'auto-alimentait dans tous les sens du terme donc ...



Sur base d'un raisonnement et non d'une connaissance historique de ce point,
je tiens à le préciser ...

_________________
A Berthold le Noir,
Et Hiram Maxim ,

L'Humanité reconnaissante !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 2006 10:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2476
Localisation : Lorraine
Beaucoup de réponses à ces dernières questions dans "Pierre l'Ermite et la première croisade, Jean Flori, Fayard 1999, en particulier le Chapitre XIII.

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Mai 2006 18:37 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mai 2006 11:54
Message(s) : 26
MacGregor a écrit :
Le meilleur livre sur les croisades selon moi , Rene Grousset Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem .


:evil:

Je prefere celui de Runciman :D .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Mai 2006 19:28 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 525
Localisation : Toulouse
Dans une veine peut-être moins rigoureuse mais très évocatrice : Barret-Gurgand "Si je t"oublie Jérusalem" sur la première croisade évoque notamment la vie qutidienne des croisés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Août 2006 18:45 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4176
Localisation : Allemagne
Personne ne parle de Raymond de Saint-Gilles,comte de Toulouse.Alors ,nous, les Occitans on compte pour du beurre ?

........................................................................................
On croit que l'homme a soif de Vérité ,non,il a soif d'Illusion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Août 2006 19:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Mai 2004 17:04
Message(s) : 403
Localisation : Picardie
Lisez mieux.

_________________
"Dieu, je te prie que tu fasses aujourd'hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi s'il était Dieu et que tu fusses La Hire !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB