Nous sommes actuellement le 17 Août 2019 16:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les coches d'eau
Message Publié : 15 Juil 2006 13:03 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Juil 2006 14:56
Message(s) : 24
Localisation : nantes
notre monastère - les clarisses de nantes - s'apprète à fêter les 550 ans de sa fondation ( 1457 ). Nous sommes à la recherche d'informations au sujet du transport par coche d'eau, sur la Loire. En effet nos soeurs fondatrices ont utilisé ce moyen de transport entre Nevers et Nantes.
Quelle était la vie à bord, y'avait il des escales... etc... etc...
Si quelqu'un a des tuyaux ! UN GRAND MERCI D'AVANCE !
fraternellement,
votre petite soeur clarisse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 13:38 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2005 20:03
Message(s) : 1649
Localisation : Tournai
Les soeurs clarisses peuvent aller sur Internet ? :lol:


Avec tout ce qu'on y voit ? :oops:

Ou ce qu'on peut y trouver ? :twisted:

_________________
A Berthold le Noir,
Et Hiram Maxim ,

L'Humanité reconnaissante !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 14:00 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Je pense qu'il y a eu un transport spécial. Les coches d'eau réguliers paraissent apparaitre plus tard. Il y a une foultitude d'articles en utilisant un moteur de recherche. Voici un article concernant une époque plus tardive.

http://www.encyclopedie.info/index.php? ... le_id=1021

Les coches d'eau s'appelaient "Cabanes", mais à partir de quelle époque ?

Cabane : terme par lequel on désignait, sous l'Ancien régime, les coches d'eau qui circulaient sur la Loire, et notamment au départ de Roanne, et exploités par des artisans mariniers à leur compte.



Il me parait nécéssaire de s'arrêter la nuit, surtout sur la Loire qui est piégeuse. Le nom de coche d'eau me parait d'origine tardive, je vais voir si un autre nom ne prévalait pas au XVème siècle. Le nom de coche d'eau me parait être un nom d'origine tardive.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 14:17 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Avr 2005 20:03
Message(s) : 1649
Localisation : Tournai
Il y a un musée du transport fluvial et sur canaux à Conflents Sainte Honorine .

_________________
A Berthold le Noir,
Et Hiram Maxim ,

L'Humanité reconnaissante !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 16:12 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Ungern a écrit :
Les soeurs clarisses peuvent aller sur Internet ? :lol:


Avec tout ce qu'on y voit ? :oops:

Ou ce qu'on peut y trouver ? :twisted:


Ungern, gardez pour vous vos réflexions saugrenues, SVP, et je préviens tout le monde que ce genre de réflexion sera impitoyablement effacé.

Les Clarisses de Nantes ont même un site, béotien :lol:

http://catholique-nantes.cef.fr/priere/ ... claire.htm

Et c'est Conflans Sainte Honorine, et non l'orthographe que vous avez mentionné.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juil 2006 8:04 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Il fallait trois jours pour descendre la Loire en Cabane de Roanne à Orléans en 1737. A noter que l'on ne voyageait pas la nuit. (Braudel in L'Identité de la France Tome II.)

Les conditions de voyage ne sont guère différentes qu'en 1457, la Loire coule toujours au même rythme. Je pense que des couvents pouvaient accueillir les voyageurs écclésiastique aux étapes.

Ce point reste à vérifier.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juil 2006 9:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2477
Localisation : Lorraine
Le n° 125 (septembre 1989) du magazine « L’Histoire » consacre un article très développé intitulé « Le voyage sur la Loire », mais il prend ses exemples surtout à partir du XVIème siècle. Je le possède et peux le mettre en ligne, mais je préfère vous demander d’abord s’il vous intéresse vraiment, car l’article est assez long.

Sinon, quelques indications bibliographiques :
P. CHAUSSARD : Marine de Loire et mariniers digoinais, Moulins, Ed. des Cahiers bourbonnais, 1970
Du même : Mariniers de Loire, Roanne, Horvath, 1980
H. DUSSOURD : Les hommes de la Loire, Berger-Levrault, 1985
La circulation fluviale dans la France médiévale, in : Recherches sur l’économie de la France médiévale, les voies fluviales, Actes du 112ème congrès des sociétés savantes, Lyon, 1987, pages 7-36.
J. LESTOQUOY : la navigation fluviale au IXème siècle, les flottilles monastiques, in : Etudes d’histoire urbaine, villes et abbayes, Arras, 1966, pages 80-83

L’EHESS a consacré un colloque d’archéologie médiévale sur : "Archéologie des rivières : l’aménagement des cours d’eau et la batellerie" ; il est surtout centré sur l’Ile-de-France, mais vous y trouverez sûrement des informations utiles et surtout une importante bibliographie compte-rendu ici :
http://www.ext.upmc.fr/urfist/menestrel/chapelot/18.rtf

Et enfin, un petit sourire, même s’il est plus tardif par rapport à l’époque qui vous intéresse :
C’est un poème de Jean-Baptiste Gresset, au XVIIIème siècle,
Vert-Vert ou les voyages du perroquet de la Visitation de Nevers
qui raconte l’histoire d’un perroquet recueilli par les soeurs Visitandines de Nevers, et qui, réclamé par leurs homologues de Nantes, est confié à un batelier de Loire ; parlant au départ un langage très « chrétien » évidemment, il apprend sur le bateau le vocabulaire peu châtié des mariniers, à tel point que les soeurs de Nantes épouvantées le renvoient à leurs collègues. Nul doute que le voyage retour n’a pas dû l’arranger...
Vous trouverez ce texte
ICI

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juil 2006 9:35 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
A noter que l'aventure du perroquet est dans sa version originelle de 1736 est aussi sur Gallica.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k108772q

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : merci !
Message Publié : 16 Juil 2006 10:31 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Juil 2006 14:56
Message(s) : 24
Localisation : nantes
merci pour les pistes ! ça donne de la matière à creuser !
nous espèrons publier l'historique de notre monastère, pour fêter ces 550 ans. Alors tous ces petits détails nous permettent encore mieux de comprendre l'arrivée de nos soeurs.
D'autant plus qu'elles étaient au nombre de 17. Le bateau ne devait donc pas être minuscule. Elles venaient du monastère de Decize, une île sur la Loire ( là aussi s'il y a des infos ! )
Une fois à Nantes elles sont restées une vingtaine de jours dans le château de la duchesse de Bretagne ( Françoise d'Amboise ), qui les avait fait venir - pour se reposer... mais surtout en attendant que l'hôtel qui devait leur servir de monastère, soit prêt.
Si vous voulez en savoir plus faites le moi savoir ! :D

quand aux clarisses et internet... merci pour le chevalier blanc qui a pris notre défense ! lol :D bravo pour le lien avec notre page, qui date... :( et que nous ne prenons pas le temps d'actualiser... nous sommes plus prises par le "site officiel" : ( où vous pouvez aller faire un tour ! )
http://www.franciscain.net/metasite/site.cil?clang=1,csite=1103

au sujet du perroquet... nous connaissions l'histoire... et hésitons toujours pour en faire parvenir une copie à nos soeurs visitandines :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Juil 2006 12:02 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2477
Localisation : Lorraine
D'après les photos de votre site, le monastère n'est plus celui qui a accueilli les premières moniales; peut-être l'interruption de la Révolution ? et quel est le bâtiment actuel ?

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juil 2006 9:53 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Juil 2006 14:56
Message(s) : 24
Localisation : nantes
bien vu !
effectivement, nos soeurs ont été chassées à la Révolution - 1792 . Elle sont retournées dans leurs familles, d'autres ont cherché à continuer une vie plus ou moins communautaire, en se retrouvant ; d'autres encore sont mortes en prison ( dont l'abbesse )... La dernière soeur a dû décéder en 1833 ( de mémoire... mais je ne fie pas trop à elle ). Pendant la Révolution, le monastère est devenu, entre autre, une prison ( les barreaux étaient déjà aux fenêtres... ) et finalement a fini par tomber en ruines. Les derniers vestiges ont dû être détruits en 1998 si je me souviens bien.
Le monastère a été refondé en 1859 par nos soeurs de Marseille. - 5 professes solennelles et une postulante - rapidement, une nantaise les a rejointes pour commencer son postulat. Et puis beaucoup d'autres, étant 70 elles ont dû songer à aller fonder ailleurs ( Dinan [ 22] ; en Angleterre... ). La loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, ainsi que les mesures contre les congrégations religieuses, sont venues briser ce bel élan. Elles ont dû partir de Nantes et se sont exilées en Italie, le temps que tout se calme. Des bienfaiteurs avaient racheté leurs bâtiments. Elles ont pû revenir petit à petit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Juil 2006 13:29 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 09 Août 2005 17:34
Message(s) : 3661
Localisation : Marseille
Etes-vous en rapport avec les Clarisses de la communauté St Maxime de Riez?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Juil 2006 10:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 14 Juil 2006 14:56
Message(s) : 24
Localisation : nantes
oui, oui, on les connaît !
vive les sessions de formations et autres commissions de travail qui permettent de se retrouver.

Pour les fondations j'ai fait une inversion temporelle : honte à moi !
la fondation en Anglaterre date de 1904... à Lutterworth. petit détail amusant, grâce à la correspondance entre nos monastères, nous savons que nos soeurs trouvaient les anglaises bizarres : celles-ci exigeaient de pouvoir prendre un bain une fois par an ! lol :D
La fondation à Dinan a eu lieu en 1488
En 1662, les soeurs vont fonder à Hesdin en Artois.
L'exil a lieu à Turin de 1911 à 1917.

petite question, car j'ai fait part de vos remarques à mes soeurs qui ont réagi :
pour un accueil par des couvents le long de la Loire : est-ce vraiment possible ? Y a-t-il des abbayes le long ?
Certaines se demandaient : que mangeaient-elles ? Avaient-elles dû emmener des provisions ? et Qu'est-ce qu'on mange en 1447 ?
Sait-on comment se passe la vie à bord ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2006 10:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8791
Localisation : Région Parisienne
Les couvents ne manquent certes pas le long de la Loire au XVème siècle, ni dans le Royaume de France, d'ailleurs.

Pour le reste, je vais voir si je ne trouve pas une relation de voyage, qui sera postérieure, certes, mais qui vous donnera une idée.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Juil 2006 10:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2477
Localisation : Lorraine
Je suis en train de préparer cet article de L'Histoire qui répond à plusieurs de ces questions, mais pour des dates postérieures.
RV cet après-midi, je pense :wink:

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB