Nous sommes actuellement le 27 Nov 2021 3:14

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 07 Oct 2021 16:47 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
Y a-t-il eu des exemples de candidats qui soient allés jusqu'aux élections à la présidence sans parti, sous la Ve République qui ont fait des scores honorables (plus de 5%) ? Qu'ont-ils fait après l'élection perdue? Ont-ils tout de même créé un parti pour que leurs voix soient représentées à l'élection législative qui s'ensuivait ou ont-ils reporté leur soutien et peut-être leurs voix sur les partis existants?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2021 17:00 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Il faudrait examiner le cas de Lecanuet, qui a fait, de mémoire, au moins 15% aux élections de 1965, et dont je ne pense pas qu'il ait été appuyé par un grand parti.

(Centriste, il faisait peut-être partie des Républicains Indépendants, le parti de Giscard, mais s'il existait déjà à l'époque il ne devait pas rassembler grand monde.)

Je pense que Bayrou a bien dû faire une fois 10%, récemment (en 2007 ou 2012 ?) alors que son parti était passé à droite et le laissait bien seul. (Mais c'est hors limite chronologique.)

Edit :
J'ai regardé le cas Lecanuet. (15,6% en 65)
Il est deux ans avant président du MRP, parti démocrate chrétien créé à la Libération, mais ce parti est tellement en déclin qu'il crée une nouvelle structure derrière lui au moment de se présenter. (En clair, il avait très peu de militants.)

Citer :
Lors du congrès du MRP des 23-26 mai 1963, il est élu président du parti, tandis que Joseph Fontanet en devient secrétaire général. Il entreprend une stratégie visant à relever le mouvement, alors en déclin électoral.

Fin 1965, il annonce la création d'un « Centre démocrate » (CD), qu'il lance officiellement l'année suivante et dans lequel le MRP fusionne. Jean Lecanuet préside le CD jusqu'en 1976.

En décembre 1965, il est candidat à l'élection présidentielle, soutenu entre autres par Paul Reynaud. Démocrate-chrétien, il est le représentant d'un courant atlantiste qui bénéficie du soutien financier américain contre la volonté d'indépendance nationale incarnée par le général de Gaulle.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2021 18:40 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Il me semble que tous les candidats ayant fait plus de 5% aux élections présidentielles depuis 1965 bénéficiaient du soutien d'un ou de plusieurs partis politiques (grands ou petits).

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2021 19:08 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 10 Jan 2021 20:16
Message(s) : 357
Les partis centristes sont des partis sans militants. Ce sont des partis d'élus.
Lecanuet était le chef du centrisme d'opposition. C'est une mouvance qui avait un poids électoral significatif, même si elle avait peu de députés, prise qu'elle était entre la majorité et l'union de la gauche.
Ce n'était pas du tout un homme seul.
Cela dit il a fait un très beau score : 40% du score de Mitterrand, lequel rassemblait toute la gauche

La subvention US à Lecanuet évoquée plus haut, je demande à voir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Oct 2021 22:31 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Duc de Raguse a écrit :
Il me semble que tous les candidats ayant fait plus de 5% aux élections présidentielles depuis 1965 bénéficiaient du soutien d'un ou de plusieurs partis politiques (grands ou petits).

J'ai soulevé une exception - qui peut faire débat, j'en conviens - pour Bayrou, hors limite chronologique. Il faut tenir compte de la remarque de Lampsaque : les partis centristes n'ont pas de militants. Alors le MoDem... (Dire que le MoDem soutenait Bayrou est une vue de l'esprit : c'est le contraire. Le MoDem n'existait que par Bayrou.)

Pour Bayrou, donc, c'est en 2012, avec le Modem, qui comptait royalement compter 3 députés (lui-même, Marielle de Sarnèse et Jean Lassalle) et dont on pouvait compter les militants un par un. (En fait c'est une posture : Bayrou avait perdu ses 20 députés qui l'avaient tous déserté en 2007, juste avant les législatives, pour passer dans un nouveau parti centriste créé à cette occasion - j'ai oublié son nom - leur but étant de rejoindre le camp de Sarkozy avec des accords électoraux pour leur circonscription : en clair ils allaient à la soupe. Et donc Bayrou, qui ne peut rester en l'air, fonde un parti. On fonde toujours un parti. Savoir combien de militants il peut avoir...)

Citer :
En 2007, il finit en troisième position avec 18,57 % des suffrages, et fonde peu après le MoDem, qui se veut au centre de l'échiquier politique, alors que l'UDF était traditionnellement classée au centre droit. Lors de l'élection présidentielle de 2012, il recueille 9,13 % des suffrages, terminant en cinquième position.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 5:39 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Certes, mais la question initiale pose la condition d'un candidat qui se serait présenté sans parti et le Modem en est un.
De plus Bayrou, en 2012, n'avait plus rien d'un "jeune" en politique et se présentait là pour la 3ème fois à l'élection présentielle, encore dans les rêves de 2007 où il avait atteint le beau score de 18,57% des suffrages exprimés - là, le parti qui le soutenait (ce qu'il restait de l'UDF qui n'avait pas rejoint l'UMP) comptait davantage de parlementaires et de militants.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 6:32 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Bayrou a fait une fausse manoeuvre en ne ralliant pas Sarkozy avant les législatives 2007. (Peut-être ébloui par son score élevé ? Ou parce qu'il tenait à son positionnement "ni de droite, ni de gauche" ? En tous cas ses députés ne l'ont pas suivi.)

Il y avait pourtant sans doute une place "centriste" ou "centre droit" (comme l'était jusque là l'UDF) à côté d'un président aussi clivant que Sarkozy, qui avait fait campagne très à droite, au point de ratisser une partie des électeurs frontistes.
(Cette place a été occupée par les 18 députés ayant quitté l'UDF de Bayrou, qui ont fondé le Parti Social Libéral Européen, renommé plus tard "Nouveau Centre".)

Cela dit, si le MoDem, aussi confidentiel qu'il fût, est bien un parti politique, on a vu que Lecanuet, que j'ai cité aussi, s'appuyait lui aussi sur un parti confidentiel, le CDC, créé un mois avant sa candidature. (Mais le CDC a intégré ce qui restait du MRP)

CDC dont on n'a plus entendu parler par la suite. (Le parti des Républicains Indépendants devait le remplacer dans le paysage politique.)

J'ai cherché un peu, et j'ai trouvé le score de Tixier-Vignancour en 1965 : 5,2%.

Candidature extrême-droite et sympathisants OAS, elle est soutenue par les comités Tixier-Vignancour, qu'il a créés en se portant candidat, et qui n'auront pas de postérité politique.

Si on considère cette structure circonstancielle comme un parti, alors la réponse à la question posée par ce sujet : "Sous la 5e République, combien de candidats ont fait plus de 5% sans disposer d'un parti politique" est : AUCUN !

Sinon Tixier-Vignancour semble être l'exception qui confirme la règle.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 10:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14937
Localisation : Alsace, Colmar
En fait, avant la médiatisation de la campagne, faire campagne pour une élection supposait de tenir des réunions où on se présentait et où on présentait son programme (qui a l'époque ne se réduisait pas à une liste de mesures). Il fallait aussi des colleurs d'affiches, des gens aptes à organiser les réunions, ... Bref, sans des soutiens locaux, militants d'un parti ou d'un comité ad hoc, il est impossible d'espérer réaliser un score quelconque. Il faut aussi voir que les gens s'informent via des quotidiens régionaux, donc il faut des relais locaux qui vont organiser des réunions, commenter ce que dit la presse, essayer de créer un engouement autour du candidat.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 11:32 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6936
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Candidature extrême-droite et sympathisants OAS, elle est soutenue par les comités Tixier-Vignancour, qu'il a créés en se portant candidat, et qui n'auront pas de postérité politique.

Exact, bel exemple auquel je n'avais pas pensé... mais là, on peut débattre de la force de ces débris du PPF, des MRP en dissidence avec Bidault sur la question algérienne, des ex-poujadistes, etc. Ce n'est pas vraiment un parti, mais une constellation de connaissances et de politiques bien puissants dans la nébuleuse d'extrême-droite (pourtant réduite au silence à l'Assemblée), avec J.-M. Le Pen en chef de campagne - que n'a-t-il pas fait, celui là, au cours de la seconde moitié du XXème siècle ?
Que faut-il en faire ? J'avoue être partagé sur la question.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 11:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 536
Dans le cas de Tixier, que sont devenus ses 5% lors des législatives? Se sont-ils perdus et éparpillés comme confettis? Il est étrange qu'il n'ait pas eu l'idée de mettre à profit ce moment pour avoir une représentation propre au parlement en créant un parti.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 11:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 14937
Localisation : Alsace, Colmar
GustavedeBeaumont a écrit :
Dans le cas de Tixier, que sont devenus ses 5% lors des législatives? Se sont-ils perdus et éparpillés comme confettis? Il est étrange qu'il n'ait pas eu l'idée de mettre à profit ce moment pour avoir une représentation propre au parlement en créant un parti.


Très vite l'élection présidentielle est apparu à certains comme un moment privilégié donnant un accès aux médias, grâce au temps de parole alloué. Ils savaient qu'ils n'avaient aucune chance d'avoir un représentant élu aux législative. Donc, créer un parti était une commodité dont ils pouvaient se priver.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Oct 2021 12:15 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
GustavedeBeaumont a écrit :
Dans le cas de Tixier, que sont devenus ses 5% lors des législatives? Se sont-ils perdus et éparpillés comme confettis? Il est étrange qu'il n'ait pas eu l'idée de mettre à profit ce moment pour avoir une représentation propre au parlement en créant un parti.

Attention, nous sommes encore en 1965 sous le régime du septennat. Donc pas d'élections législatives immédiatement après la présidentielle.

la dernière élection législative remontait à 1962, lorsque la Chambre des Députés avait voté une motion de censure et renversé le gouvernement Pompidou. (Pour marquer son opposition au référendum annoncé par De Gaulle sur l'élection du président au suffrage universel.) De Gaulle avait réagi par la dissolution de la Chambre, et les législatives lui avaient donné une majorité solide. Donc l'élection législative suivante allait avoir lieu en 1967.

Ici la liste des dissolutions sous la 5e république.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Nov 2021 18:44 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Sep 2021 19:09
Message(s) : 7
GustavedeBeaumont a écrit :
Dans le cas de Tixier, que sont devenus ses 5% lors des législatives? Se sont-ils perdus et éparpillés comme confettis? Il est étrange qu'il n'ait pas eu l'idée de mettre à profit ce moment pour avoir une représentation propre au parlement en créant un parti.


Juste pour info, il a renommé les comités T.V. ARLP en 1966 et il s'est présenté aux législatives à Toulon et ce fut un échec


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2021 13:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1954
Pierma a écrit :
Candidature extrême-droite et sympathisants OAS, elle est soutenue par les comités Tixier-Vignancour, qu'il a créés en se portant candidat, et qui n'auront pas de postérité politique.
La postérité des Comités Tixier-Vignancour dont Jean-Mrie Le Pen a participé à la création se trouve dans le Front National. Ce parti a été créé à l'initiative d'Ordre Nouveau dont les dirigeants ont fait appel à Jean-Marie Le Pen pour en assurer la présidence. Jean-Maris Le Pen fut le directeur de campagne de Jean-Louis Tixier-Vignancour en 1965.
En 1965 Tixier-Vignancour a fédéré l'extrême-droite anti-gaulliste pro-Algérie Française et Le Pen en a repris le flambeau en 1972.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Nov 2021 18:19 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8164
Barbetorte a écrit :
Pierma a écrit :
Candidature extrême-droite et sympathisants OAS, elle est soutenue par les comités Tixier-Vignancour, qu'il a créés en se portant candidat, et qui n'auront pas de postérité politique.
La postérité des Comités Tixier-Vignancour dont Jean-Mrie Le Pen a participé à la création se trouve dans le Front National. Ce parti a été créé à l'initiative d'Ordre Nouveau dont les dirigeants ont fait appel à Jean-Marie Le Pen pour en assurer la présidence. Jean-Maris Le Pen fut le directeur de campagne de Jean-Louis Tixier-Vignancour en 1965.
En 1965 Tixier-Vignancour a fédéré l'extrême-droite anti-gaulliste pro-Algérie Française et Le Pen en a repris le flambeau en 1972.

Oui, bien sûr, je suis d'accord sur la filiation.

On peut même remonter plus haut quand JM le Pen était député (poujadiste, à cette date ?) et votait en faveur du fameux "amendement OAS" à l'Assemblée. (Qu'il ait amalgamé les gens favorables à l'OAS ne fait pas de doute...)

Simplement, les Comités Tixier-Vignancour en tant que tel n'ont pas été transformés en autre chose prenant officiellement le relais. (Et donc wiki ne leur donne aucune filiation officielle, même si elle a existé dans les faits.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB