Nous sommes actuellement le 03 Déc 2021 23:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 174 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 8, 9, 10, 11, 12
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 16:04 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 07 Jan 2014 19:14
Message(s) : 179
J'ajouterai même: serait-ce lié aux conspirations contre Richelieu?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 16:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 238
JPdeRouen a écrit :
Serait-il lié aux tumultes du règne de LouisXIII?
JPdeRouen a écrit :
J'ajouterai même: serait-ce lié aux conspirations contre Richelieu?

Oui ! Vous êtes effectivement sur la bonne piste ! Reste à trouver le bon (car il y en a eu quelques uns...)

Il n'a apparemment pas joué dans un film de cape et d'épée d'après Wiki (pour ce que ça vaut). Par contre, on a peut-être/sûrement dû le croiser en personnage secondaire (rien qu'avec les nombreux films sur les Trois Mousquetaires...)
Et pas un ecclésiastique.

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 16:23 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Jan 2018 0:02
Message(s) : 113
Sans conviction, Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII ?

_________________
Ne jamais chercher à mettre les rieurs de son côté.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 16:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 238
Pas Gaston d'Orléans. Mais notre personnage lui est lié (en même temps, qui dit conspiration contre Richelieu dit souvent Gaston d'Orléans... :wink: )

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 17:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1179
.
Le pauvre Chalais ?
*-*

_________________
[... we shall fight on the seas and oceans, we shall fight ... in the air, we shall defend our Island, whatever the cost may be, we shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender...]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 15 Oct 2021 19:28 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 8173
Cinq Mars ?

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 16 Oct 2021 10:25 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 238
Puisque ce n'est pas Cinq-Mars, c'est donc "le pauvre Chalais". Le point va à Rebecca West.

Henri de Talleyrand-Périgord, comte de Chalais (1599-1626), eu le malheur d'avoir moins de bon sens politique que l'autre Talleyrand.

Page à la cour, maître de la garde-robe, il participe au siège de Montauban en 1621 et tue en duel le neveu du maréchal de Schomberg en 1623 pour impressionner la duchesse de Chevreuse, ce qui lui vaut des ennuis avec la justice, dont il se tire bien.
En 1626, la même duchesse et l'incontournable Gaston d'Orléans complotent pour assassiner Richelieu. Elle fait appel au comte de Chalais, apprécié de Louis XIII - d'où le nom de "conspiration de Chalais". Hélas pour lui, le complot est éventé et Gaston, toujours aussi noble et courageux :'( balance tout le monde. Chalais est le seul dont le rang ne lui permet pas de sauver sa tête, il est donc condamné à mort par décapitation.

C'est là que l'histoire sombre dans le gore. Effrayés par les menaces, les bourreaux se font porter pâle. On prend donc un criminel sans expérience de la décapitation à qui on propose la vie sauve en échange du sinistre office. Hélas, il accepte.
Rappelons que Chalais doit être décapité à la volée, à genoux, et non la tête sur un billot, ce qui nécessite un certain talent, si ce n'est un talent certain pour ne pas rater son cou(p) (désolé, pas pu résister :oops: !)
Le bourreau amateur va porter 34 coups maladroits pour parvenir à enfin séparer la tête du corps. Au 4e coup, le malheureux va pousser un dernier cri (il a quand même tenu jusque là !)

Le Mercure françois a relaté l'épisode (j'ai reformulé pour que ce soit compréhensible) :
Citer :
Ses amis ayant reçu son arrêt de mort le jour d'auparavant l'exécution, donnèrent une telle peur aux exécuteurs de justice (tant à celui de la cour qu'à celui de Nantes) qu'il ne se trouva point d'exécuteur pour lui couper la tête. Ils espéraient que l'on pourrait en retardant le temps de l'exécution pouvoir obtenir son pardon ; mais cela ne lui fit que faire souffrir plus de peine à la mort : car on délibéra de sortir un criminel des prisons de Nantes, auquel on donnerait la vie pour couper la tête à Chalais, ce qu'il fit : un compagnon cordonnier (qui était de Touraine) et lequel devait être pendu trois jours après, s'offre de faire le métier de bourreau, qu'il n'avait jamais fait : aussi au lieu de couper la tête à Chalais, il lui hacha le col, ainsi que je vous dirai ci-après.
[...]
S'étant mis de genoux pour prier Dieu, le bourreau lui présenta le bandeau, auquel il dit, Ne me fais point languir : bandé, attendant le seul coup de la mort (à l'ordinaire) il en reçu trente-quatre auparavant que la tête fut séparée de son corps. Le bourreau nouveau qui avait pris une épée de Suisse sans la faire affiler, du premier coup qu'il donna fit tomber Chalais sur l'échafaud ; tombé, il lui donna encore quatre petits coups sur le col ; au troisième desquels on entendit Chalais s'écrier et dire Jesus Maria ; ce fut sa dernière parole. Alors le père des Rosiers s'exclama et dit au bourreau : Mettez-lui la tête sur le billot de bois : ce qu'il fit ; puis avec une doloire [une cognée] de tonnelier il lui donna vingt-neuf coups auparavant qu'il peut lui couper le col.

Le Mercure françois, Tome XII, 1626, pp. 409-411

PS : petite erreur de ma part : j'avais cru lire que l'exécution avait eu lieu à Paris, où étaient alors Molière (4 ans) et Bussy-Rabutin (8 ans). Or c'était à Nantes. Oups. :oops:

A vous Rebecca West !

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 16 Oct 2021 17:25 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 1179
BiblioEdualk a écrit :
... c'est donc "le pauvre Chalais". Le point va à Rebecca West ... A vous Rebecca West !

Toutes mes excuses pour l'expression "pauvre Chalais" : sa fin et la conduite de ses "amis" méritent, à mon avis, ce qualificatif que je ne considère pas comme péjoratif !
Pour le point, je laisse ; pour la main, je passe !

_________________
[... we shall fight on the seas and oceans, we shall fight ... in the air, we shall defend our Island, whatever the cost may be, we shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender...]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz Grand Siècle
Message Publié : 17 Oct 2021 9:31 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 238
Rebecca West a écrit :
Toutes mes excuses pour l'expression "pauvre Chalais" : sa fin et la conduite de ses "amis" méritent, à mon avis, ce qualificatif que je ne considère pas comme péjoratif !
"Pauvre" dans le sens de "malheureux" pour moi, c'est une victime. Il a été au mauvais endroit au mauvais moment, il a été victime des puissants qui se sont lâchement défilés, et l'a payé atrocement. Quelque soit le crime (et celui de Chalais n'a rien de terrible, c'est juste un fusible et un exemple pour inciter les ennemis de Richelieu à se tenir tranquille), personne ne mérite de finir en viande hachée :'(

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 174 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 8, 9, 10, 11, 12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB