Nous sommes actuellement le 27 Nov 2021 3:10

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 18 Mars 2012 10:31 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 147
Je me demande si Louis DEGA , évoqué dans le livre et dans le film est réel ou fictif...Il me fait vaguement penser à Stavisky au destin très différent (campé par Belmondo en escroc sympatique dans le film "Stavisky").

Dans le livre p26 du chapitre Conciergerie on lit:

"Dega est tombé dans l'affaire des faux bons de la Défense Nationale. Un faussaire les avait fabriqués d'une façon très originale. Il blanchissait les bons de500 francs et réimprimait dessus,d'une façon parfaite, des titres de 10 000 francs"

Un article de wikipédia en anglais sur Louis DEGA semble le présenter comme ayant existé...

http://en.wikipedia.org/wiki/Louis_Dega


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2012 15:06 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 2625
Localisation : Myrelingues la brumeuse
En fait l'auteur s'appelle Henri Charrière, ancien bagnard qui a écrit un roman pseudo "autobiographique"

quelques infos :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Papillon_%28livre%29

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2012 16:39 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 147
J'ai trouvé sur internet des journaux évoquant les faux bons de la défense en 1929:

http://www.youscribe.com/catalogue/pres ... 929-702651

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... xte.langFR

Marseille, 23 août (dép. Petit Paris.)
L'affaire des faux bons de la Défense nationale surgit à nouveau, la police ayant fin par découvrir, à Marseille, la fabrique de ces faux, recherchée depuis si longtemps.
Le point de départ de cette affaire, on se le rappelle, avait été les arrestations, à Metz, de plusieurs individus qui écoulaient des faux bons de la Défense nationale. Mis en défiance par ce qui avait été publié par les journaux, un employé de banque de Parts faisait filer l'individu qui venait de lui présenter un bon manifestement faux, et cette filature fit arrêter cinq individus qui ne furent condamnés qu'en avril dernier.

Mais les malfaiteurs ne dirent, à aucun moment, quoi que ce fût sur l'origine des faux bons.

La police judiciaire et la sûreté générale furent donc obligés de continuer sans base leurs investigations. Elles ne devaient aboutir qu'hier.

La fabrique des faux bons est découverte et deux des principaux faussaires arrêtés.

MM. Benoist, directeur de la police judiciaire Nicolle, commissaire chef de la brigade spéciale Garanger et son fils, tous deux commissaires à la sûreté générale Martin, commissaire divisionnaire de la sûreté générale à Marseille., accompagnés d'inspecteurs, ont fait irruption au deuxième étage d'un immeuble, 98, rue Grignan, où se trouvait l'atelier remarquablement outillé.

Les deux faussaires étaient là, André Martini, dit Markin, né à Marseille le 4 janvier 1879, ancien baryton de l'Opéra de Marseille, devenu graveur lithographe et demeurant 106. boulevard Vauban. à Marseille et Lazard Intertaglia, né à Marseille In 18 février 1882, imprimeur lithographe, demeurant 95, rue Saint-Lambert, à Marseille.


Deux faussaires sont cités, mais pas de Louis DEGA....Mais il est possible qu'un Louis DEGA faisait partie des faussaires.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2012 8:33 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2324
"Papillon" fait partie des livres-fabrications à rentable succès concoctés par des éditeurs peu scrupuleux, dont il existe encore des exemples très récents. L'éditeur pense à tort que la vérité ne sera jamais connue ou difficile à établir, faute de témoins. Mais Henri Charrière n'était pas très malin car sa "galéjade" fut rapidement percée à jour. Le principal étant une fable, rien d'étonnant que les pseudo-détails s'écroulent aussi.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Mars 2012 11:50 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 147
Ci-après quelques autres noms cités au début de l'affaire, mais toujours pas de Louis Dega!!!

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k606260j.texte

Le courtier arrêté à Metz, est un repris de justice paria qui déserta pendant la guerre
Comme les enquêteurs l'avaient supposé, le faussaire arrêté à Metz, avec son amie Marcelle Jaccard, ne se nomme pas plus Crombin que Nadot, Dueros ou Langlois.

En donnant ces divers noms, le faussaire espérait empêcher qu'oit ne découvrît son passé par trop chargé.
Il n'en fut rien, Grâce aux renseignements anthropométriques qu'à rapporté de Metz l'inspecteur Bony put retrouver trace du passage du personnage au servie de l'identité judiciaire à Paris, et établir son véritable état civil.

Le pseudo-Crombin est en réalité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juin 2020 8:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 31 Mai 2020 21:57
Message(s) : 1
bonjour a tous,

j'ai toute la biographie de Louis Dega ou Delga si ce dernier est bien, comme il est fort probable, le surnom d'Emmanuel Dellegatto (au depart) puis on retrouve Delegatto ou Delegato. Ce dernier était mon arrière oncle, le frère de mon arrière grand-mère paternelle. Déja condamné a montpellier pour escroquerie vers 1902, il deserte 2 fois durant son service militaire, récidive durant la guerre, a encore des démêles avec la justice apres la guerre, jusqu'a l'affaire des faux bons. patron du bar suffren a marseille ou il organise des jeux clandestins, il est souteneur et a des parts dans une maison close a toulon. sa femme est egalement gerante d'une autre maison close a paris. condamné dans l'affaire des faux bons en tant que receleur mais pas faussaire, il fait neanmoins partie des 3 "gros poissons" de cette affaire. tous renseignements supplementaires ainsi que photo sur simple de monde ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juin 2020 10:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 1033
L'inscription "Papillon" dans la cellule du personnage à Saint-Laurent-du-Maroni, que j'ai eue la chance de voir par moi-même, est-elle un vrai graffiti d'Henri Charrière dans sa cellule? Ou un fake postérieur à la publication du roman?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juin 2020 18:43 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1599
Localisation : Belgique
jibe a écrit :
"Papillon" fait partie des livres-fabrications à rentable succès concoctés par des éditeurs peu scrupuleux, dont il existe encore des exemples très récents. L'éditeur pense à tort que la vérité ne sera jamais connue ou difficile à établir, faute de témoins.

Heu.... D'après les infos retrouvées, le Papillon de Henri Charrière a été publié pour la première fois en 1969, par Robert Laffont !
Robert Laffont, « éditeur peu scrupuleux » ?

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Fév 2021 23:34 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 17 Fév 2012 19:12
Message(s) : 99
Feu Gérard de Villiers avait démonté "Papillon" dans "Papillon épinglé" , mais le mal était fait et ce récit porté au cinéma a été un grand succès commercial. Peut-on jeter la pierre aux éditeurs et diffuseurs pour autant?
L'enquête de l'auteur des "SAS" était un rude travail qui n'allait certainement pas être réalisé par une maison d'édition , d'autant que la pseudo biographie de H. Charrière n'avait pas grande conséquence.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2021 13:50 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Juil 2007 13:23
Message(s) : 337
Localisation : Tours
Je ne vous recommande pas le remake de 2017 qui a l'air de se dérouler partout sauf en Guyane.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2021 15:09 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 1033
Vézère a écrit :
L'inscription "Papillon" dans la cellule du personnage à Saint-Laurent-du-Maroni, que j'ai eue la chance de voir par moi-même, est-elle un vrai graffiti d'Henri Charrière dans sa cellule? Ou un fake postérieur à la publication du roman?
Je me permets de reposer la même question qu'à l'époque. Si quelqu'un sait, cela intéresse ma curiosité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB