Nous sommes actuellement le 27 Nov 2021 3:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 19 Juil 2021 7:19 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1390
Localisation : Orne
Les Croix de bois est l'un des principaux films recommandés sur la Première Guerre mondiale vécue du côté des soldats français.

Le scénario est une adaptation du roman de Roland Dorgelès, écrit d'après son expérience de 1914 à 1916 dans plusieurs régiments d'infanterie.

Image

Le réalisateur est Raymond Bernard, fils du célèbre homme de théâtre, Tristan Bernard.

Les acteurs principaux sont :

- Pierre Blanchar, pour le rôle de Gilbert Demachy, un jeune engagé volontaire.
- Gabriel Gabrio, pour le rôle de Sulphart, un barbu costaud très sûr de lui.
- Charles Vanel, pour le rôle du caporal Breval, un autre barbu, ancien pâtissier, ayant des ennuis familiaux.
- Pierre Labry, pour le rôle de Bouffioux, le gros cuisinier peureux.

Plusieurs rôles secondaires et des figurants sont joués par d'anciens soldats.

Les scènes de combats sont célèbres, où l'on voit les soldats sortir des tranchées, courir dans un paysage lunaire sous les mortiers qui explosent tout autour d'eux.

Le film est parlant, avec une musique de fond classique.

Le film a été restauré en 2014.
Il est disponible en DVD et dans les catalogues des vidéos à la demande.
Sur internet, Google ne renvoie que vers des bandes annonces, mais le film complet est trouvable par Yandex en donnant son titre en anglais ou en russe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2021 7:30 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1390
Localisation : Orne
Ce film a déjà été mentionné dans les fils "Batailles les plus réalistes du cinéma ?" http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=69&t=27748 , "Docu & films sur les grandes guerres" http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=69&t=27821 , et "Films sur la 1ère Guerre Mondiale (+ téléflims et séries)" http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=69&t=18837

Sur ces pages, Il est conseillé par plusieurs membres du forum (Duc de Raguse, Gér@rd, Savinien, noisette7, Didier, Faget et Alfred Teckel)
Mais il n'a pas fait l'objet de commentaires détaillés, alors ce fil lui est dédié.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2021 17:38 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 13 Jan 2013 13:11
Message(s) : 399
Je l'ai vu plusieurs fois et l'ai bien apprécié. Il ne vire pas dans le patho tout en étant marquant à bien des égards.
Je pense par exemple au passage où la relève se fait sachant que l'explosion de la mine souterraine est proche 8-|... Pourtant je suppose que c'est véridique.
Quand on pense au nombre de sapes qui ont été creusées de part et d'autre durant la guerre...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2021 19:59 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1390
Localisation : Orne
La scène de la sape a été commentée sur une autre page : http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=47&t=17968
C'est une situation dramatique. Mais le réalisateur a voulu faire rire en faisant s'exclamer un soldat "on est sauvé", en entendant le bruit de la pioche qui reprend.
Dans la réalité, je trouve un peu curieux que les soldats acceptent de ne pas partir, seulement parce que quelqu'un dit "on reste ensemble" et un autre "on ne peut tout de même pas abandonner à l'ennemi cette position".
Il est étonnant que rien ne puisse être fait.
J'imagine par exemple que le sol aurait pu être foré pour trouver la galerie, et l'inonder pour la neutraliser.

La scène de l'entrainement dans le pré est assez incongrue, mais elle s'est sûrement produite dans la réalité. Les hommes sont comme des chevaux qu'il suffit de dresser.

L'ancien gros cuisinier essaye d'éviter les risques. Dans un film hollywoodien, les autres le regarderaient de travers, jusqu'au jour où un de ses camarades en aurait assez et se battrait avec lui, ou lui ferait un coup en douce. Dans ce groupe de Français de l'époque, cela se passe différemment, avec chacun qui ne se gène pas pour lui dire ce qu'il pense, et le bousculer légèrement, mais sans violence et sans haine. Il y en a même qui ont pitié de lui parce qu'il manque de courage, et qui acceptent de le remplacer. En fait, les autres ont peur aussi, mais ils ne veulent pas lui ressembler. Alors, il fait naitre du courage chez les autres.

Ca faisait longtemps que j'avais mis ce film sur la liste de ceux qu'il fallait que je vois. Avec les vacances, ce fut l'occasion. Je ne m'attendais pas à ce scénario. Ce film m'a bouleversé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB