Nous sommes actuellement le 24 Oct 2021 16:01

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 28 Sep 2021 5:21 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Mai 2021 20:18
Message(s) : 513
Hawk est un bon exemple, Dupleix. Le piquant de Body and Soul est que ce solo de l'enregistrement original est étudié, décortiqué et rejoué tel quel par des générations se saxophonistes alors que Coleman Hawkins ne l'a jamais joué deux fois de la même manière, restant fidèle à son idée originale d'une nécessaire inventivité à chaque interprétation. Hawk a été un précurseur du bebop avec ce morceau.

Puisqu'on parle de Hawk, il faut souligner dans l'histoire du jazz l'influence particulière de la France et l'histoire d'amour réciproque entre les musiciens américains et Paris. Entre les deux guerres, ils furent nombreux à venir en France et y furent accueillis chaleureusement. Tellement, que certains tel Sydney Bechet ou Bud Powell sont revenus après la guerre s'y installer. On connaît la fructueuse histoire de Miles Davis à Paris.

Les raisons sont multiples: le public ne manquait pas et ils y étaient honorés. Les premières critiques musicales à s'intéresser sérieusement au jazz furent écrites en français (par le chef d'orchestre classique Ernest Ansermet), alors que la plupart de ces musiciens noirs étaient encore confrontés aux limites de leurs droits civiques aux Etats-Unis: accès aux salles de concert et restaurants, transports en commun ségrégués, etc. Billie Holliday s'était vue retirer sa licence et le droit de se produire à New York car elle était poursuivie pour usage de drogue. Nombreux sont ceux qui ont eu à subir de graves coups et blessures de la police américaine: Bud Powell fut passé à tabac par la police de Philadelphie, les coups à la tête entraînant vraisemblablement des lésions durables, en 1958 les policiers du Delaware ont fracassé les mains de Thelonious Monk (considéré unanimement comme un des plus grands pianistes et compositeurs de jazz), en 1959, les policiers de New York ont matraqué Miles Davis sur la tête et l'ont arrêté un soir alors qu'il prenait l'air devant le club de jazz où il jouait, etc. Paris était un havre, parfois un refuge, pour ces musiciens, et ils y étaient fêtés partout.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB